contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
lost in your light.


 


lost in your light.
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujet: lost in your light.    Mar 19 Sep - 20:43

Lee Haemin
BEST DAY EVER

nom, prénom –lee haemin âge, naissance – 12/02/95 (22 ans) date de mort et réveil, âge – décédé le 31 août 2017, à l’âge de 22 ans. nationalité, origine – nationalité coréenne, origines coréennes. statut civil – fiancé orientation – bisexuel métier, études – instamodel + agent d'escale commercial à mi-temps (à l'aéroport oui oui) situation monétaire– Elevée, il suffit de demander à beau-papa. lieu de résidence – Hongdae
FT. PARK JIMIN
Il fait toujours trente six choses à la fois. Il travaille à mi-temps à l’aéroport où son travail consiste plus ou moins à ne rien foutre. Il collectionne les aventures sans jamais se mettre en couple, ayant trop peur de se retrouver enfermé dans une relation sérieuse. Il collectionne aussi les VANS et a plus de 38 paires qui encombrent l’entrée de son appartement et sa chambre. Il rêve d’ailleurs, de vivre autre chose sans savoir quoi. Tout ce qu’il entreprend finit par foirer et il a tendance à entraîner ses amis dans ses plans à la con. Il a déjà passé la nuit en prison après avoir pissé en publique. Il a refusé d’appeler sa mère et a contacté son frère à la place. Frère qui l’a laissé moisir là parce qu’il trouvait la raison de son arrestation débile.   Quand il était petit, il faisait des élevages d'escargots mais la plupart du temps ils finissaient morts, oubliés par Haemin. Il voue un culte à son grand-père maternel. Il rêve de devenir pilote de ligne mais a trop la flemme de s'y mettre vraiment, préférant procrastiner tranquillement. Il aime être au centre de l'attention et n'a aucun scrupule à couper les gens pour raconter ses petites histoires. Il passe son temps à se cacher parce qu'il ne veut pas voir untel, parce qu'il doit de l'argent à machin, parce que truc le stalke. Il fait très attention à son image et est plutôt superficiel. Il passe sa vie à inventer des jeux débiles. Il passe aussi sa vie sur les réseaux sociaux. Il mange littéralement tout ce qu'il trouve et tout le temps. Il se déplace exclusivement en skate ou en transports en commun. Il s'attache trop vite aux gens et accorde trop vite sa confiance. A chaque fois qu'il a une meilleure amie elle finit par vouloir se mettre en couple avec lui alors il s'es promit de ne plus en avoir, au moins officiellement. Il va faire de la gonflette à la salle au moins trois fois par semaine. Emmerder le monde est surement sa passion. Il a du mal à voir le mal, que ce soit dans ses actions ou dans celles des gens qui l'entourent. Il croit dur comme fer au Destin et aime bien s'en remettre au hasard quand il s'agit de faire des choix. Il fume, mais c'est juste pour se donner un genre. Il a toujours une sucette, un chewing-gum ou un bonbon en bouche.   Il aime se plaindre même s'il ne pense presque jamais ce qu'il dit lorsqu'il le fait. Il est toujours en retard. Il ignore les conventions sociales, ne les comprend pas et s'en bats les couilles.

Puerile. Superficiel. Egocentrique. Egoïste. Moqueur. Sportif. Franc. Souriant. Joueur. Gourmand. Procrastinateur. Epris de liberté. Irresponsable. Téméraire. Super sociable. Tactile. Fatiguant. Exubérant. Excentrique.

Il claque la porte en rentrant et se jette sur le canapé ou le lit. Il passe tout le temps la main dans ses cheveux. Il rit à toutes les blagues de merdes imaginables, surtout les pas drôles.
Il préfère descendre au Burger King plutôt que d'avoir à faire la vaisselle. Il glisse ses mains sur les éventuelles parties de votre corps que vous laissez traîner sans gêne aucune. Il chiale devant les films tristes (ou pas). Quand il n'a personne à qui raconter sa dernière mésaventure, il accoste un inconnu en attendant le métro, il harcèle les gens sur kakaotalk ou alors il parle au mur. Il a horreur qu'on l'ignore ou l'oublie, c'est un mobile de meurtre à ses yeux. Incapable de faire les choses "comme il faut", il ne peut pas s'empêcher de faire exactement ce qu'on lui dit de ne pas faire juste pour voir. Il teste les limites, de tout, de tout le monde, et surtout de lui-même, en permanence. Il déteste être contraint de faire quelque chose et est capable d'inventer n'importe quelle excuse pour ne pas le faire juste parce que c'est censé être obligatoire. Ton mec te trompe. Et le rose, c'est vraiment pas ta couleur. Qu'il pourrait lâcher sans même vous regarder, sans vouloir vous blesser, juste parce qu'il le pense. Capable de répéter vingt fois la même question en attendant que vous répondiez, il ne comprend pas vraiment l'intérêt des secrets, en particulier ceux des autres. Plein d'affection, il serait capable d'aimer un rocher, au moins pendant quelques minutes. Fervent défenseur du plus on est de fous, plus on rit. Il passe au moins une heure et quart dans la salle de bain tous les matins. Il dégaine son téléphone portable à la moindre occasion. Il n'a peur de rien sauf des marionnettes et des poupées depuis qu'il a vu un film d'horreur qui l'a traumatisé quand il était gosse.

slt alors déjà, j'kiffe grave le forum. Et le design. Et tout et tout. Ensuite, oui euh j'écrirais plus tard j'dois aller me doucher dsl.
Ok c'est bon. Donc moi mon pseudo c'est CALYPSIE (j'ai même rename sur Bazzart psk personne me reconnaissait  :uou: )
J'ai 22 ans (bientôt 23 mais j'veux pas), je vis dans un bled méga-paumé et je m'ennuie de ouf, la citygirl en moi hurle. Sinon je fous plus ou moins rien de ma life, j'reviens d'un an en Australie donc j'ai FROID putain c'est quoi ce pays de mort ???? En attendant de trouver quoi faire, je bosse en boulangerie (d'où le petit nickname boulangère et petit pain aussi en ft si vous voulez tout savoir) parce que j'ai giga-pas-de-thunes et que j'dépense trop. IRL j'ai pas d'amis parce que j'suis grave difficile et que je m'en bats un peu les couilles des gens, ET EN PLUS y a personne dans mon bled à part des plombiers et des mecs qui bossent sur des chantiers donc NO WAY j'attends mon chaebol.
CALYPSIE
©️ SIAL — icon & ava skate vibe

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 20:43
préface
sous titre du chapitre premier



Lorsqu'on jette un oeil à la vie d'Haemin, on ne peut pas s'empêcher de ressentir une pointe de jalousie. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a eu une vie heureuse. Pourtant, si vous le lui aviez demandé, il se serait contenté de rire et il vous aurait dit qu'il enviait la vôtre. Parce que la sienne l'ennuyait. Il ne savait pas quoi en faire. Il avait toujours eu ce qu'il voulait sans avoir de réel effort à fournir, alors il avait prit l'habitude d'abandonner au moindre obstacle. Haemin, c'était pas battant, tout ce qu'il avait, il l'avait obtenu par chance ou grâce à la bienveillance d'autrui. Ses souvenirs sont autant d'éclats de rires, de couleurs, de moments de bonheur; ils sont peuplés d'amis, de proches, d'inconnus, mais jamais sans un sourire ou un rayon de soleil pour éclairer la scène. Haemin n'a jamais su apprécier chaque instant à sa juste valeur, pourtant il a eu toutes les raisons du monde de le faire.


———
———


chapitre premier
chaque jour avait un goût de vacances.

Accepter avec un sourire le chocolat chaud et les tartines de maman, ainsi que sa main qui ébouriffe mes cheveux. Enfourcher mon vélo et pédaler plus vite que le vent afin d'aller rejoindre mes copains à l'orée de la forêt. Monter dans la cabane que le père de Sehun nous a construite il y a deux ans, notre QG. Echanger des cartes Pokémon, se battre, se cracher dans la bouche, rire à s'en faire mal à la mâchoire, manger des sucreries, parler des filles, parler des parents, essayer de sauter du plus haut possible. C'était des journées type. Je les passais toujours avec mes amis ou ma mère. Ma mère, elle m'a élevé seul et c'est une des personnes que j'aime le plus au monde. Je me souviens de ces soirs où je me jetais sur le canapé en grognant parce que j'avais envie de lui raconter que Eunbi avait décidé de sortir avec moi alors que j'voulais pas, pas, pas. Je me souviens de ses doigts dans mes cheveux, de son odeur, de mes bras autour de sa taille fine. Je me souviens de ses yeux perçants et de son sourire malicieux. Ma mère, c'est la plus belle femme du monde, je vous mens même pas. Puis quand j'étais petit, je voulais l'épouser. Sauf qu'elle a trouvé un homme pour l'épouser à ma place. Monsieur Hoshizora qu'il s'appelait. Au début, il n'était pas vraiment question de mariage, et même si j'étais giga-content d'avoir enfin quelqu'un qu'on me demandait d'appeler papa, j'étais méfiant. Je voulais que ma mère soit aimée et respectée, je voulais qu'elle ait ce qu'elle méritait.
Et puis, en bonus avec le nouveau papa, on m'a servi un petit frère. Momiji, qu'il s'appelait. Il était plus jeune que mois de quelques mois, pourtant j'ai tout de suite compris que c'était lui le grand frère. C'était de loin le plus responsable de nous deux, celui qui m'empêchait d'aller trop loin, même s'il était loin d'être sérieux. On a jamais arrêté de s'emmerder lui et moi. J'ai encore mal dans le dos en repensant au nombre de fois où je suis tombé dans les escaliers, j'ai jamais retrouvé mon hamster après qu'il y ait touché, je me souviens de ma grimace quand je me suis brossé les dents avec du sel en bouteille, je me souviens de mes cris, de mes bras autour de sa poitrine, de mes lèvres contre ses joues, de ses yeux levés au ciel, du bruit de mes mains claquant contre sa peau, de ses mains qui me repoussent, de mon sourire instiguant le sien, de nos éclats de rire, de la plume qu'il passe sur mon visage ou sous mes pieds pour me réveiller, de la façon dont je saute sur son dos, de nos chuchotements à la nuit tombée, de la force dont je faisais preuve afin de pédaler pour deux. Entre Momiji et moi, ça a toujours oscillé entre amour fou et coups de putes. Mais au fond, c'est surement la deuxième personne que j'aime le plus au monde, et je suis loin de m'en cacher.



———
———


chapitre second
Because of you, I'm never alone

Je ris à en tomber à genoux, je peux plus m'arrêter. La tête dépitée de Hyosang vaut tout l'or du monde à mes yeux. Il finit par en rire aussi, surement plus parce que je ris à gorge déployée d'autre chose, il tombe à genoux en face de moi, j'en pleure et je passe ma main chaude sur sa joue glacé. Qu'est-ce que je l'aime Hyosang. C'est mon meilleur ami. C'est plus que ça aussi. Si je devais choisir une âme-soeur, ce serait la sienne. Je le connais depuis que j'ai quatre ans et demi. Il était mon binôme en dessin. Ma mère adore dessiner alors elle a décidé de m'inscrire à un cours. J'ai eu la lubie du dessin pendant au moins deux mois avant de comprendre que je saurais jamais faire les bonhommes droits. Que les miens auraient toujours une bouche et des yeux trop grands, pour pouvoir embrasser plein de monde en même temps et pouvoir tout voir. J'ai jamais eu la fibre artistique mais Hyosang l'avait pour deux. Je l'ai admiré au premier regard, ce grand garçon, de trois ans mon aîné, qui avait des talents multiples là où je n'avais rien. Lui, il était adroit, habile, j'avais l'impression qu'il pouvait faire tout ce qu'il voulait, atteindre les étoiles rien qu'en tendant le doigt. Moi, à côté, j'étais cet enfant poupin, à la bouille adorable qui ne savait rien faire de ses dix doigts. Et pourtant, il m'a gardé auprès de lui. On est vite devenu les meilleurs amis du monde. Malgré mon jeune âge et ma petite taille, j'étais débrouillard, surtout quand il s'agissait de relations sociales. J'ai toujours été doué pour papoter. De fil en aiguille, on a finit par ne plus se quitter. Partageant nos nuits blanches, nos journées noires, nos victoires et nos défaites. Je suis allé avec lui à l'hôpital assez souvent pour pouvoir le mentionner. Il a tellement dormi chez moi qu'il a finit par considérer ma chambre comme sa chambre. On avait les mêmes amis, les mêmes ennemis. Je me suis lié à lui comme à personne d'autre. Il y a toujours eu mes mains sur son corps, mes lèvres sur ses joues, j'ai toujours aimé câliner, caresser, embrasser Hoysang. Et le reste du monde aussi. Et puis, il y a eu l'adolescence, les fêtes, l'alcool. Ni lui ni moi n'aimions vraiment la drogue, et pourtant on a parfois mal fini. Assez mal pour que j'essaie de le toucher. Pour que je laisse la passion parler. Parce que j'avais assez envie de lui pour tenter quelque chose. Il y a eu ses mains finissant toujours par me repousser, et il a eu raison. Trop proches pour être des meilleurs amis, pas assez pour finir en couple. De toutes façons, j'serais jamais en couple. Jamais.



———
———


chapitre trois
Brother means forever

Je prends un petit selfie en collant ma tête près de celle de mon frère. Je m'empresse de la poster sur instagram et regarde avec délectation le nombre de likes monter en flèche, dépassant le millier en moins de trois minutes. C'est dans ces moments là que je me disais que j'étais vraiment populaire finalement. « Tu peux aller plus vite ? Je suis en retard là. » L'hôpital qui se fout de la charité, je suis même pas censé être là. J'avais l'intention de dédier ma journée à glandouiller en faisant quelques randonnées du canapé à mon lit parce que tout le monde était occupé et que personne ne voulait aller squatter au Starbucks du coin avec moi. Et puis, mon frère avait vaguement émit l'idée d'aller à la fac, fac où était Hyosang aujourd'hui. Alors je m'étais empressé de lui donner rendez-vous dans un petit café sur la route et j'avais infligé ma présence à mon frère qui avait soupiré longuement. « Commence par attacher ta ceinture. » Les pieds contre le tableau de bords, je fais une grimace en l'imitant en silence avant de décrocher sa propre ceinture. « Toi commences par mettre la tienne ! » Age mental : 5 ans et demi. C'était toujours ce qui arrivait lorsqu'on me répétait les choses quinze fois en espérant que j'obéisse. Je finis quand même par lever les yeux de mon téléphone pour voir qu'on est quasiment au carrefour où j'ai rendez-vous. « C'est là-bas Momi ! Arrête toi ! » Son non fuse dans l'habitacle et je lui jette un regard outré, la bouche grande ouverte. Il m'explique pourquoi il me laissera pas là, à savoir : je peux bien marcher dix minutes. Je le frappe gentiment, en lui demandant de s'arrêter une nouvelle fois. Il me demande si je veux mourir et je réponds pas, me contentant d'attraper son bras et de tirer dessus en hurlant qu'il va passer le café s'il s'arrête pas tout de suite et puis, tout va très vite, trop vite. On accélère, on grille le feu rouge, j'ai le temps d'apercevoir le bus juste avant de le percuter de plein fouet. Le choc me remonte le long des jambes, mes genoux écrasent ma poitrine et chaque côte se fiche dans ma peau et mes organes comme mille coups de couteaux à la fois. Mes yeux s'agrandissent sous l'effet de la douleur et de la terreur combinées, je perds conscience bien avant que ma tête ne brise la vitre avant et ne finisse sa course à l'intérieur du bus. Je perds la vie aussi bêtement que j'ai vécu, en un battement de cil, entraînant mon frère, deux piétons et quelques dizaines de passagers du bus dans ma chute.



———
———

epilogue
Generation why


Je passe la main dans mes cheveux et en relevant les yeux, je l'apperçois. Cette fille aux longs cheveux et aux yeux lumineux, c'est celle avec qui je vais me marier, bientôt, un jour, dans pas si longtemps. J'attrape le bras de Hyosang et je le force à se baisser derrière une plante verte. C'est bien connu que les plantes vertes sont la meilleure planque du monde. Au moins au milieu d'un hall de centre commercial. « Oh nan. Cache moi. V'la ta soeur. Oh nooooon elle vient par là. Comment j'fais ? » Je le regarde désespéré avant de souffler et de me relever rapidos pour lui faire face. « Tiens, Hyojin. Qu'est-ce que tu fais là~ ? » Question purement rhétorique, je sais très bien qu'elle me suit à la trace comme une mouche traque une vache qui pue du cul. Elle attrape mon bras et m'entraîne pour aller faire je ne sais quoi, et surtout pour m'éloigner de son frère. Je me retourne pour lui mimer ma pendaison imminente avant de continuer avec sa soeur, dépité. Elle et moi, on était plutôt proches autrefois. Puis, on a cessé de se parler, je sais plus bien pourquoi. Ca fait qu'un an ou deux qu'on a recommencé à se voir et qu'on a retrouvé une certaine complicité. Il faut croire. Je la laisse déposer ses lèvres contre les miennes et réponds doucement à son baiser, une sensation de malaise au milieu de la poitrine. Je n'arrive plus à me souvenir. A quel moment dans ma vie je me suis dit que c'était une bonne idée de me marier ? Et pire, de me marier avec la soeur de mon meilleur ami ? Je secoue la tête pour chasser mes pensées dérangeantes. Il y a un million de raisons. Tellement en fait, que je suis incapable d'en énoncer une seule.



© SIAL — icons screenedits


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 20:44
JE
SUIS
TROP
CONTENTE
DE
TE
VOIR
ICI
:you: :violet: :thorgy: :kimchi:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 20:49
PTDR T KI?

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

   ☆☆☆ ce sont des mots prononcés au hasard qui m'ont tout révélé.
>
avatar
☆ MESSAGES : 80 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : Zest. ☆ AVATAR : Jk. ☆ CRÉDITS : queenshady; ☆ WONS : 155
⊹ .   ✫ * ⊹ *. * ⋆

Il hait,
il déteste,
il rejette,
il ne veut pas être sauvé.


il cherche la douce étreinte de la faucheuse
et ses baisers



« t'es beau lorsque tu vacilles, un pied dans le vide et l'autre qui s'accroche à des souvenirs.

c'est beau lorsque
t'essaies de vivre »

Eri s'exprime en #70c7ca



et si le bout du monde n'existe pas,
celui du mien,
c'est t o i





☆ POINTS : 258



Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 20:50
alors ce titre
ça m'fait penser à des choses tropdouces
puis jimin,
l'prénom
l'début,
j'ai hâte de lire la suite,
bienvenue à toi & bon courage pour ta fiche ♥

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 20:51
parkfuckingjimin.
vraiment, je meurs absolument.
un élevage d'escargots, j'adore :ohoh:

et la vérité, ça fait plaisir de pas voir un jimin victime de la vie.
MERCI POUR CA :oula:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
dont you ever think about giving up
©crack in time
avatar
☆ MESSAGES : 84 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : loliwion ☆ AVATAR : jeonghan ☆ CRÉDITS : sunwoonienie ☆ WONS : 237


dans le silence tu te fermes. dans le noir tu rêves. et demain sera meilleur. et demain tu seras peut-être ailleurs.



☆ ÂGE : 22
☆ OCCUPATION : mécanicien
☆ STATUT/ORIENTATION : solitude subie
☆ POINTS : 219



Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 21:08
@bang sunwoo j'avais pas le choix :fluff:

@kang eridan MDR PK TU VIENS POLLUER, DIS MOI AU MOINS QUE J'SUIS BEAU ??? :ew:

@sang haneul et @ahn ilsung je-
Merci ptn, franchement je me sens trop bien accueillie ça fait plaisir, jpp.
J'vais vous vendre du rêve en boîte, promis.
J'vous aime :oula:
:iih:

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 21:14
OK j'avais écrit un message mais mon portable m'a dit tg mari tu pues la merde
Respect mangé. :you:

Sinon,
Jimin déjà ahem je fond :porn:
Ces anecdotes pour ce perso ; je suis fan ah la la
Impatiente de moi la suite
Bienvenue
Bises. :meh:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 139 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : mari ☆ AVATAR : lia kim ☆ CRÉDITS : kinjiki ☾ ☆ WONS : 303

voir le pouvoir après l'échec
le reste, c'est
l a i d



coffee
coffee
c o f f e e


☆ ÂGE : bientôt la trentaine, et la solitude qui s'effrite par un café aigri.
☆ OCCUPATION : ancienne sculptrice dans le sucre reconvertie dans la haute couture. Réussite flagrante.
☆ STATUT/ORIENTATION : son café crème et sa langue de vipère, y'a que ça qu'elle aime.
☆ POINTS : 404



Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 21:15
Citation :
Il a déjà passé la nuit en prison après avoir pissé en publique. Il a refusé d’appeler sa mère et a contacté son frère à la place. Frère qui l’a laissé moisir là parce qu’il trouvait la raison de son arrestation débile.

Citation :
Il ignore les conventions sociales, ne les comprend pas et s'en bats les couilles.
AH
ON TIENT QQCH LA
:oula:
bienvenue !! ce début de fiche m'a l'air ma foi, fort prometteur, hâte de te voir validé (et de me faire valider mdrrrr j'rigole qu'un peu) pour stalker et quémander un lien comme une no shame :siren:


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 81 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : skate vibe. ☆ AVATAR : babe dean ☆ CRÉDITS : ©kozmic blues. ☆ WONS : 157



Feeling low sometimes
when the light shines down
Makes me high
Can you feel it ?
Can you f e e l it ?



I'll pick you up in my car
And we'll paint the town
Just kiss me baby
And tell me twice
That you're the o n e for me




☆ ÂGE : traits pas encore rongés par le temps qui se dévoilaient narquoisement y'a déjà vingt-six ans.
☆ OCCUPATION : monsieur vous refile herbe & pétards de qualité contre quelques bouts de papier couleur jade ; l'affaire a vraisemblablement dérapé - au point de s'exposer, de tirer la langue aux flics quand ils ont le dos tourné.
☆ STATUT/ORIENTATION : palpitant confisqué ; depuis quelques temps déjà.
☆ POINTS : 300



Sujet: Re: lost in your light.    Mar 19 Sep - 21:28
@bang hillary déjà t'es bonne, et cette avatar est perf, cf le talent de la fille du dessous jpp.
C'est ton portable qui pue la merde (mais le mien aussi en vrai) :uou:
Merci pour l'accueil en tout cas, ça m'fait grave plaisir
:bsx:

@han dowon TOI J'tiens juste à dire qu'on a jamais rp ensemble mais que c'est toi qui m'a poussée dans la marmite des rps asiat MDR j'te raconterais un jour :cc:


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: lost in your light.   

Contenu sponsorisé

 
lost in your light.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» alexis (+) if we hold tight, shadows will be lost in the light
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Rose clair (Light Pink Colour Supplement)
» Qqs recettes light pour Mali et celles que ça intéresse
» Moelleux au chocolat light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Tea time :: Données brouillées :: Anciennes fiches-
Sauter vers: