contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
neon demon → jihei


 


neon demon → jihei
Partagez | 

Sujet: neon demon → jihei    Jeu 21 Sep - 21:34
neon demon

———
———


3h30
il est 3h30 et le moteur ronronne.
3h30
pire qu'un message envoyé, une supplication digne des plus grands films de fictions - le moment fatidique où l'héroïne s'en remet aux mains d'un autre. besoin d'aide, besoin de se faire ramener, oubli du skate à la maison, la voix un peu fébrile, floutée par l'alcool ingurgité - imbibant toute la surface de la peau.
3h30
sunwoo les doigts sur le volant qui pianotent doucement, une musique dans le fond pour alimenter ses pensées brouillées - jamais vraiment fatigué, toujours à garder les paupières collées contre ses sourcils. travailler, travailler, constamment réfléchir, constamment penser. s'occuper, surtout, quand l'être aimé se trouve coincé - incapable de venir, déception au bout du fil. sunwoo qui pousse un soupir, fait craquer les os de sa nuque en se remettant convenablement en place. souvenirs disparates de jihei qui se mettent en place, longtemps, longtemps avant.
3h30
il baille un peu, se met à plisser des yeux pour trouver l'enfant perdu parmi les néons - trop jeune pour subir les monstres de la nuit. pincement de lèvre en prime, il l'aperçoit de loin. jihei adossé à un mur qui doit sans doute s'y engluer pour ne pas tomber - soupçon d'un rire moqueur qui passe la barrière de ses lèvres. ni appelé mon amour, ni appelé de quelconque sobriquet bateau, sa place réservée malheureusement effacée - reste alors qu'une tendre nostalgie pour l'avant. il s'arrête, sunwoo, se penche vers la portière pour l'ouvrir.
- entre.

(t'as pas l'air fin, jihei,
t'as l'air moins fin que d'habitude,
même plus heureux, euphorique,
t'as l'air paré pour faire la guerre,
faire la misère ou aider le monde en galère,
)

- combien d'verres ? sunwoo bienveillant, sunwoo pas méchant - juste un peu en décalage, qui aurait préféré être un mirage. les iris qui retracent le visage déconfit de l'autre, le rire qui fait vrombir sa gorge, qu'il cache derrière la paume de sa main - pudique sunwoo qui pourtant profite de l'instant.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: neon demon → jihei    Jeu 21 Sep - 22:28
neon demon

———
———


il sait. peut-être.
plus.
"encore un autre ?" qu’on lui demande. il lève le pouce. toujours. toujours partant pour un autre, jihei. pourtant, c’est pas vraiment un buveur de base, jihei. pourtant, en c’moment, il fait que ça. c’est un peu l’impression qu’il a.
ça fait quelques semaines. un jour par semaine.
le vendredi. parce que l’samedi il a pas cours. et puis il rentre, en skate, chez lui. et il s’affale sur l’canap’, et s’endort là. comme un gros tas.
un tas bourré.
"encore un autre ?" qu’on lui demande. il rigole. il hoche la tête. peut-être. les mouvements sont pas clairs. assez clairs pour l’barman manifestement. qui lui ressert un truc.
parce que.
c’est un truc ça. qu’il a arrêté d’identifier entre le quatrième et l’cinquième verre. à peu près au même moment, il a arrêté d’penser.
et ça lui a fait un bien fou.
encore un autre ? qu’il demande, jihei. mais l’barman il secoue la tête. non. alors il tape des pieds, jihei. dans l’vide. la chaise est trop haute, il touche pas l’sol. et il a l’air tellement.
tellement.
enfin.
il fait pitié quoi.

un autre ! qu’il chouine, jihei. et l’serveur lève les yeux au ciel. "prend ton skate et rentre chez toi. on s’voit vendredi prochain." et il s’remet à nettoyer le bar.
et ça l’frappe jihei.
hey. alors l’serveur le regarde, un peu blasé. j’ai oublié mon skate.

panique. un peu.
puis solution.
sunwoo. sunwoo, c’est toujours la solution.
toujours. surtout dans ces moments là.

il l’attend. et il arrive. et il se moque. jihei entre dans la voiture, difficilement. il titube. manque de tribucher, s’casse presque la gueule, mais se rattrape à quelque chose. non identifiable dans son état. et il s’assoit. il met sa ceinture (ou essaye. au moins. faire bonne figure). il échoue lamentablement.
laisse tomber, finalement. et massacre son crâne lourdement sur le repose tête derrière lui.
il se moque. encore.
y’a d’quoi.
et jihei, la voix un peu faible, répond. petite migraine qui s’immisce. ça s’annonce joli demain. six. minimum. c’est quand j’ai arrêté de compter. je crois.

et il regarde ses mains. et il essaye jihei. non vraiment, de toutes ses forces. il déplie les doigts, un par un. il s’arrête à cinq. il a oublié qu’il avait deux mains. ou comment la deuxième marchait. au choix.
dis sunwoo. tu penses pas que ce serait cool une application qui compte le nombre de verre à ta place ? enfin. genre. comme ça, ça te dirai quand arrêter pour être bourré sans devenir genre… comme. là ?

jihei, il a l’cerveau un peu troué. et ses réflexions sortent d’un endroit qu’il a pas l’habitude d’explorer. une partie de sa tête un peu trop vide. peut-être.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: neon demon → jihei    Ven 22 Sep - 23:03
neon demon

———
———


l'envie de glousser, l'envie de se marrer, de se moquer du gosse qui peine à marcher - tellement lisse qu'il paraît photoshopé jihei. roulement d'yeux à nouveau alors qu'il menace de se rétamer, de prendre direction ecchymoses-ville pour une simple visite, sans doute pas bien grave mais qui laissera pourtant un peu idiot le lendemain matin. les doigts qui continuent de pianoter sur le volant, sunwoo qui écoute qu'à moitié sa proposition loufoque - jihei bourré, une belle aventure à ne pas en douter. l'oeillade à nouveau discrète vers l'heure, alors qu'il devrait au moins la jouer progéniture sage qui évite de se perdre sur d'autres rivages - mais jihei, jihei -

(t'as toujours aimé voyager,
t'as toujours aimé t'faire des idées,
pas fait exprès pour autant jihei,
mais t'es comme ça, l'esprit qui s'tire,
avant même que ton corps s'endorme,
t'es pas fait pour rester sans bouger,
sans doute un peu trop précieux pour c'monde de tarés,
)

l'inspiration profonde, le rire qui fait vrombir sa gorge avec une certaine délicatesse, timidité qu'il met encore et toujours sur le compte de la politesse. pincement de lèvre inférieure, sunwoo qu'a toujours pas redémarré.
- ouais... bof. t'aurais plus raison d'emmener quelqu'un de sobre, ou payer quelqu'un pour qu'il le reste. le menton qui bouge, qui craque, qui baille à nouveau alors qu'il étire lentement ses épaules. la tête qui se tourne, le regard rivé sur la petite épave un peu trop fragile pour affronter les vagues tempétueuses.
- ça fait longtemps que j't'avais pas vu comme ça. t'as l'air - il recherche ses mots sunwoo, pause quasi-dramatique pour donner du ridicule mémorable à la scène qui en découle. encore plus heureux. euphorique même. attention vers la ceinture qui n'a pas été mise, il le fait à sa place - histoire d'éviter qu'il se mette à tanguer vers le tableau de bord.
- y'a une raison à ça ? ou t'avais juste envie d'être pété comme un coing ? les clefs qui attendent patiemment, bougent à peine sous le rythme du néant. sunwoo curieux, sunwoo - dont l'inquiétude vient doucement s'immiscer, pas dans les habitudes de jihei de finir dans les nuages bonbons ou gris, pas dans les habitudes de jihei d'être seul.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: neon demon → jihei    Dim 24 Sep - 21:48
neon demon

———
———


jihei, il boude quand il entend sunwoo s’moquer d’lui. c’est méchant quoi. enfin s’il l’a appelé lui, c’était pas pour.
mais il devait bien s’en douter aussi. donc peut-être qu’il l’a appelé parce qu’il avait pas l’choix, mais s’il avait voulu être tranquille pendant l’chemin du retour, il aurait appelé quelqu’un d’autre. sauf qu’il l’a pas fait. il a appelé sunwoo. et il sait pas trop pourquoi. sunwoo, ça a été l’premier pour lui. alors peut-être que quand il est mal comme ça, qu’il a la tête dans l’cul, il aime bien l’voir. sunwoo, c’est devenu un journal pour lui. c’est l’gars a qui il va parler quand il se sent mal.
c’est jours où il a l’impression d’être dingue. d’être mythomane. que sa vie est qu’une vaste blague.
ou quand eri. pas forcément quand il fait quelque chose qui le blesse. non. il aime juste parler de lui. dire à quel point il est fantastique, beau, et que lui, jihei, l’aime. à quel point.
et puis sunwoo, parfois, il le voit pleurer, jihei. il le voit rire quand il est triste, ou regarder ailleurs quand il est intéressé. et jihei, ça l’fait rire de voir qu’aujourd’hui, sunwoo le comprend un peu mieux qu’il ne l’comprennait. au début. quand il pigeait que dalle à ses réactions.

c’était drôle.

sunwoo répond à sa théorie. mais jihei, il pense toujours que c’est une bonne idée, alors il sort son portable, et il écrit l’idée sur une note. et il s’dit que demain, quand il aura la gueule de bois. donc plutôt après-demain, il pourra regarder la note et juger, avec son esprit habituel (qu’est pas forcément bien plus sérieux que celui qu’il a quand il est bourré) la faisabilité d’la chose.
pis jihei a l’impression qu’il continue d’se moquer, sunwoo. et c’est probablement l’cas. il s’en rend pas compte. il est pas assez relié au sol, ou à la réalité, pour se rendre compte des intentions de quique ce soit. et clairement pas assez sobre pour déceler s’il y a de l’ironie dans une phrase ou non. clairement pas.
jihei lève les épaules, une fois.

puis sunwoo lui attache sa ceinture. et parle. se pose des questions.
lui pose des questions.
et jihei l’regarde, un sourire bien trop. souriant. sur l’visage. ce genre de sourire que tu fais quand t’es bourré quoi. et il lâche un petit rire, de mec saoul. et il s’amuse avec le haut d’la ceinture, à la faire claquer sur son t-shirt en la soulevant et la lâchant quand elle oppose trop d’résistance. et il rigole quand ça claque.
et demain, il se réveillera avec un mal de crâne. et des marque rouges sur l’torse. et il comprendra rien. et il est pas sûr d’pouvoir compter sur sunwoo pour lui raconter ce qui c’est vraiment passé.
c’est pas ça qui l’arrête pourtant. il continue. et il s’fait mal.
bah ouais genius.

donc il finit par arrêter.
j’sais pas. qu’il répond. j’sais pas. j’aime ce bar. j’y vais. souvent. toutes les semaines tu sais ? le barman, j’crois qu’il m’aime bien. il prend bien soin d’moi quand j’viens. et puis, j’sais pas. enfin. merci pour la ceinture. ça fait mal, tu sais pourquoi ? là. et il frappe jihei, sur sa poitrine. pas là où il a relâché la ceinture non. plus haut. à gauche plutôt. pour montrer à sunwoo, exactement, là où ça fait mal. j’sais pas pourquoi j’ai mal.
et jihei rigole. parce qu’il est bourré. ou parce que c’est ce qu’il fait quand il est mal. il regarde sunwoo, et il lui sourit. de ce sourire qu’il avait l’habitude de lui réserver. avant. tu me manques un peu. mais je t’aime plus tu sais. mais j’étais bien. avec toi, c’était. facile.
parce qu’avec lui. ça l’est pas.

copyright SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: neon demon → jihei    Lun 25 Sep - 20:13
neon demon

———
———


il fait partie du jour plus que de la nuit, il fait partie des astres qui brillent, qui irradient, filent un peu de chaleur quand ça caille en plein midi. jihei pas fait pour les néons explosés, pour l'odeur de pisse dans les ruelles malfamées, les poivrots qui dégueulent à s'en déchirer la trachée. il a pas besoin des fantômes jihei, il devrait vivre sans - tabler dans l'exorcisme de sa propre existence pour mieux survivre aux heures nocturnes. inspiration à nouveau profonde, le bout du nez qui se plisse - il sent l'alcool comme jamais, aussi déchiré il a pas le souvenir de l'avoir croisé. sunwoo qui sent son estomac se serrer, se disloquer en plusieurs parts qu'il veut pas compter - c'est que rire c'est juste un moyen pour faire descendre la tension. enfant de la chaleur, enfant des déserts arides qui se ponctuent d'un peu de vert cactus ou de rose des sables, enfant des grandes heures loin d'être paisibles, où l'adrénaline possède autant qu'elle assassine. ni paisible, ni fait pour rester dans son coin - jihei qui doit faire partie de cette dynamique, sans quoi rien ne marcherait comme il le faudrait. il hoche la tête, dévisage le plus jeune se faire du mal inconsciemment - la lèvre se pince, mordille la chair doucement alors qu'au moment où il se dit qu'il va l'arrêter dans son mouvement il le fait de lui-même. infinie confession qui vient se coucher au creux de ses tympans - le rappel éternel de ce qu'ils furent sans aucun regret, l'amour essoufflé, la tendresse qui continue de tourner en rond.
- quand t'es bourré ta vision du monde change, tu l'sais ça ? va pas mettre tes espoirs dans ce barman, il avait sans doute envie de rentrer chez lui, jihei. sunwoo pas facile, sunwoo dans une vérité qu'il veut pas universelle mais à laquelle il songe - incapable de mentir lorsqu'un coeur peut se retrouver sur le pas de la porte, à s'emballer en vain, attendant que quelqu'un le prenne entre les mains. sans doute qu'il n'aurait pas dû le lâcher, le laisser en pleine liberté, sans pitié face aux autres qui ont la dalle et ne veulent en laisser qu'une miette minuscule, ridicule. hm...
nostalgie soudaine, jihei en manque de ces petites habitudes - d'un autre sur lequel sunwoo ne met aucun visage.
- je sais pas si c'était plus simple. ça collait bien, c'était idéal, c'était une connexion entre deux parties qui ne devaient pourtant pas forcément se croiser - des évidences étranges, un peu louches. sunwoo qui avait vu en lui un joli visage les premiers instants, une sorte de tête bien pensante aux doigts toujours nichés sur son clavier - les codes, plus faciles à mémoriser que les fonctionnements d'autrui. mais c'est vrai que tout est compliqué quand on parle des gens. épaules qui se haussent, à tenter de tirer quelques morales pour se rassurer, lui qui n'y connaît que trop peu - la logique va dans un seul sens, elle peut en trouver d'autres, mais jamais elle vient à créer des problèmes. et que j'suis pas le mieux placé pour te donner des conseils. la clef tourne, il démarre enfin, phares allumés sur la route - se souvenant encore de l'adresse vers laquelle il se dirigeait. un jour, deux jours, parfois plus. attention posée sur la route, la voix refait surface.
- et tu t'sens mieux ? à être comme ça j'veux dire. toujours la fuite, ultime supplique, toujours repousser à demain, à la semaine prochaine. toujours se défaire d'une manière ou d'une autre de ce qui pique - de l'aiguille plantée dans l'artère.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: neon demon → jihei    Mar 26 Sep - 10:38
neon demon

———
———


il débloque complètement, jihei. il aime être bourré, c’est un peu sa pastille à oublier les trucs qui l’blessent. il est humain jihei. il a beau sourire tout l’temps, faire l’con, être heureux, dans sa béatitude de vie. il souffre. comme tout à chacun, tout n’est pas tout beau tout rose. c’est juste ce qu’il essaye de voir, le beau. le rose. sauf que parfois, rarement, mais parfois, le beau, le rose, il est enterré sous une couche de merde verdâtre et dégueu. et c’est ça qu’il noie en buvant depuis quelques semaines, jihei.
l’alcool lui brûle toujours la gorge quand il l’avale, alors il s’dit que ça va, qu’il s’est pas habitué. et puis c’est qu’une fois par semaine, le reste du temps il boit pas d’alcool. du tout. ça l’fait grimacer le goût acre. et ça l’fait toujours se poser des questions sur les gens qu’aiment ça. il comprend pas comment c’est possible, d’aimer ce goût.

jihei il hoche la tête, à la question d’sun. et la secoue négativement juste derrière. non, l’barman il fait attention à lui, il l’sait. il l’aime bien. et l’barman l’aime bien, il le sait. un jour il lui a proposé de v’nir dormir chez lui, parce qu’il était trop bourré, et qu’il avait peur qu’en rentrant sur son skate, il s’fasse percuter par une bagnole.
mais jihei avait refusé, alors il lui a plus jamais demandé. sunwoo il sait pas, il sait rien, de c’qui se passe dans c’bar, quand jihei y est. le barman, il fait fuir les filles et les mecs lourds qui s’approchent trop près de lui. sunwoo, il voit l’mal partout. c’est pas bien d’voir les choses comme ça. après on met plus sa confiance en personne. après on finit
seul.

il arrête de secouer la tête quand il sent qu’le monde se met à tourner autour de lui. il ferme les yeux quelques secondes, calmer son estomac, calmer son cerveau.
calmer ses pensées.

jihei hausse les épaules. c’était plus simple, si. mais ça sert à rien d’risposter. il a pas envie d’se disputer, d’argumenter. pas ce soir, pas comme ça, pas là. pas maintenant. demain il lui enverra un sms peut-être, s’il se souvient d’leur conversation. où il lui justifiera le pourquoi du comment entre eux c’était plus simple que maintenant. maintenant, c’est des souvenirs, peut-être inventés, peut-être faux. maintenant, c’est quelqu’un qui se souvient plus. maintenant c’est de l’amour pur, mais trop. pur. trop. fort. avant, c’était juste deux âmes, autour d’ordis, qui s’embrassaient, parfois, et qui finirent par s’aimer, simplement.
c’était plus simple, avant.

alors jihei pose sa tête sur la vitre de la portière, les yeux toujours fermés, et il agrippe le haut d’la ceinture. qu’elle touche pas la zone enflammée où il l’a claquée plus tôt. son autre main va s’échouer sous sa tête, qu’elle percute pas la vitre quand il démarrera.
d’ailleurs, il attend quoi, exactement ?

rien. manifestement. doucement, le moteur s’fait entendre, et ça fait du bien, aux oreilles de jihei, d’entendre le moteur, d’sentir la vibration. c’est réconfortant. et d’y être avec sunwoo, ça fait du bien.
c’est sa présence, par le bruit, pas la vibration. le fait qu’il soit là, c’est ça, qu’est réconfortant.

même après toutes ses années, il est là. il restera encore longtemps, pas vrai ? vestiges du passé qui l’frappent en pleine bouille. c’est compliqué de s’défaire totalement des premiers sentiments, des premiers émois. pas sûr qu’ce soit possible, à bien y penser.

jihei ouvre les yeux, finalement, et tourne la tête, quitte à s’chopper un torticolis, vers sunwoo, qu’a les yeux sur la route. oui. j’suis mieux comme ça. j’oublie. et quand j’ressors de là, du bar, d'la boîte, du café, j'sais pas comment t'appelles ça. bah, j’ai oublié c’que j’voulais oublier. et c’est bien. et t’es là. et c’est bien ça aussi. tant que t’es là, j’suis en sécurité, pas vrai ? les méchants monstres sortiront jamais d’mon placard ou d’sous mon lit si t’es là. parce qu’ils savent que tu m’protégeras. je pense. et les méchants monstres de mes pensées, quand t’es là, bah ils s’réfugient, et ils viennent plus m’embêter. j’devrais oublier mon skate plus souvent.
qu’il finit par dire en souriant. quelques secondes passent, et il a oublié tout ce qu’il vient de dire. c’était des paroles automatiques, irréfléchies. incohérentes.
il se souvient juste que les prochaines fois, même s’il ramène pas son skate, il sera pas seul.
jamais.
il aura toujours un moyen d’rentrer chez lui, sain et sauf.
toujours.


copyright SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: neon demon → jihei    Dim 1 Oct - 19:40
neon demon

———
———


jihei qui en tout, pour tout, ressent un peu trop tout, un peu tout trop fort - pas comme il le faudrait, à une échelle tellement grande qu'elle surpasserait la distance entre terre et lune. il écoute, il penche un peu l'oreille, se concentre sur sa conduite - à moitié pourtant encore sur son orbite. sunwoo qui laisse glisser un vague sourire sur sa mine déconfite, qui hausse les épaules, sans savoir quoi conseiller - ni comment l'amener à se reconstruire après une cuite bien méritée. n'empêche qu'il a l'air bien, qu'il a l'air aussi heureux qu'un poisson enfin jeté à la mer, découvrant d'autres paysages plus passionnants que son bocal tournant. il parle de protection, d'un chevalier en armure, bouclier qui étincelle en reflétant les rayons du soleil - ce qu'il n'est pas. ce qu'il réfute un pur. pire qu'humain, pire que des défauts ralliés à la peste et le choléra réunis - sunwoo, leur gosse raté qu'ils ont préféré laisser pour qu'il puisse tout intoxiquer, tout ronger. arme de destruction massive - qui n'a pas encore dévoilé tout son intérêt. tête qui s'enfonce contre le dossier, les gestes mollassons, fluides.
- si t'es bien comme ça, alors c'est tant mieux. sunwoo générique, sunwoo classique qui évite de s'aventurer sur le terrain pentu - qui refuse de tomber, de se vautrer au point où tout son visage finira éraflé. il le sait, connaisseur de l'issue fatale qui fait bien trop mal. inconscience, anxiété, avec jihei qui pourtant pourrait réciter son fonctionnement sur le bout des lèvres - une poésie apprise à mesure, le manque de compassion dans ses phrases parfois trop dures. à s'excuser dans le silence - préférant ses vertus plutôt que ses vices. mais compte pas trop sur moi non plus. accélère -  voudrait même faire encore plus vite, dépasser celle du son, devenir une atome qui n'a plus rien à songer, à se préoccuper, du vide. frisson agréable qui vient réveiller ses bras.
- j'suis peut-être fiable, mais j'ai pas le starter-pack du héros en collants rouges. un peu plus bas. presque tenté de lui confier qu'il aimerait, parfois, l'enfiler ce rôle, comme un gant sur ses doigts longs. comme une évidence qu'il aurait trop longtemps rejetée par bêtise - ou par cécité. faut pas que tu continues de l'oublier, ton skate.
un temps, arrêt de la machine à quatre roues pour vérifier que personne ne viendrait foncer, il repart.
- tu finiras par plus l'emm'ner. instant perdu dans la marche à suivre, doute sur le chemin à emprunter le temps de cette pitoyable soirée.
- et faut pas que tu l'emmène plus, ton putain d'skate. sourcils qui se froncent, les lumières qui continuent de se mêler aux autres - séoul toujours un oeil ouvert sur deux. sunwoo pas sûr ce qu'il dit, sunwoo inconscient de ce qu'il sous-entend. jihei qui finirait par perdre la bataille, l'essence de sa nature en zappant, laissant, abandonnant,
son putain de skate,
jihei qui finirait par couler dans le béton, sans
son putain de skate.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: neon demon → jihei    Lun 2 Oct - 22:11
neon demon

———
———


jihei regarde par la fenêtre, mélancolique. peut-être. jihei bourré, il sait pas ce qu’il ressent. et il ressent possiblement un peu de tout. il est heureux, triste, joyeux, malheureux. il ressent tout à un extrême incontournable. désagréable. mais il a cette impression de.
c’est ce dont il a besoin. en ce moment. une fois par semaine. de tout ressentir. tout. pas juste le positif ou l’négatif selon le moment. pas faire de jaloux. tout ressentir en même temps. il a l’impression de mieux comprendre les choses.
de mieux les ressentir.
de mieux les oublier.
ça marche de pair.

il hoche la tête. oui, il est mieux. oui, c’est tant mieux. il aime être comme ça. plus avoir le contrôle de ses paroles, plus savoir quoi dire, quand. plus savoir quand c’est bien de le dire ou quand ça l’est pas. devenir sans filtre. totalement.
et dire des choses qu’il oubliera le lendemain, c’est bien, ça aussi.
il pourrait dire à sunwoo qu’il l’aime toujours, juste pour rire, sans inhibition. et il le lendemain avoir l’impression, juste, d’avoir mal à la tête. ou. c’est pas une impression. juste avoir mal à la tête. mais sans se souvenir de la blague, la bonne blague.
mais il le fera pas.
il est pas assez saoul pour ça. pas assez saoul pour mentir.

et sunwoo se remet à parler. et jihei le regarde.
il regarde plus dehors, mais dedans. c’est plus intéressant l’intérieur de la voiture que l’extérieur. c’est plus intéressant ce qu’il se passe dans la tête de sunwoo, entre les lèvres de sunwoo, les mots qu’il produit et le sens qu’ils ont. tout ça, c’est plus intéressant que les lumières vives de séoul dans la nuit.

il hausse les épaules, jihei, finalement, quand sunwoo a terminé.
plusieurs fois. rapidement. et il ressemble à ceux qui essayent de s’tenir chaud en bougeant leurs épaules.

j’sais pas sunwoo. t’sais, moi j’voulais tout savoir. j’pensais que ça développerait mes possibilités au delà de c’que j’pouvais imaginer, de boire. et c’est devenu une habitude, tu vois ? et j’sais pas. j’aimerais bien pas être seul. j’me sens seul, sunwoo. c’est. horrible. genre. je sais pas mais. la personne que. elle m’aime pas elle. et j’voudrais l’oublier aussi. ça, j’y arrive. enfin pas là, je parle de lui, mais. en général j’y arrive. t’es en train de réveiller mon esprit conscient, c’est pas génial, génial ça. du coup, j’me souviens de lui. et de combien. je suis seul. quand je suis avec lui. face à mes sentiments. face aux siens qui sont. des amis qu’il dit qu’on est. c’est difficile à entendre. trop difficile. ça m’fait mal. il recommence à s’frapper le coeur, plus fort. son visage est contorsionné par la douleur. là. ça fait trop mal là, sunwoo. pourquoi. et il se met à pleurer, jihei. doucement d’abord. il continue à frapper sur son coeur.

il continuera à oublier son skate.
parce qu’il y a que devant lui, devant sunwoo, qu’il se permet d’être comme ça.
de révéler comment il se sent vraiment.


copyright SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: neon demon → jihei    Ven 20 Oct - 10:10
neon demon

———
———


déballage de sentiments. véritable éboulement. impossible à arrêter, trop complexe à bloquer dans le temps - alors il doit sortir, sortir et ne plus jamais revenir. sortir pour faire du bien. sortir pour faire aussi un mal de chien. sunwoo le silencieux qui sent le coeur se contorsionner, le coeur juste un peu saigner et laisser qu'une sensation désagréable entre les muscles. jihei en souffrance, jihei sur la potence et rien pour l'aider, rien pour couper la corde qui en viendrait à le pendre - pas même lui. sunwoo qui pourrait lui filer les ciseaux, qui pourrait lui offrir le couteau - grâce à quoi il aurait droit à cette belle liberté, à cette possibilité d'en sortir vainqueur. juste une fois, ça demande pas la lune. juste une fois, ça demande pas le soleil non plus. mais il se tait sunwoo, paralysé dans l'élan qui aura cru bon de se dévoiler face à ses yeux inexpérimentés - c'est pas comme si c'était nouveau, c'est pas comme si c'était le nouveau smartphone, jihei le savait. jihei l'a toujours su. pas doué, pas bon, même parfois mauvais. lèvre inférieure bouffée, dévorée, à le laisser s'exploser au grand jour, des larmes trop précieuses pour finir sous le toit d'une bagnole - et sunwoo qui va plus vite, vite, vite, pour s'arrêter à un moment, devant chez lui. quelques minutes à peine, tellement lourdes pourtant qu'elles lui filent le tournis - presque la gerbe, une cuite avant l'heure, sans avoir avalé une goutte.
l'arrêt - sans jeter un coup d'oeil à l'heure.
l'arrêt et lui qui défait sa ceinture une fois bien garé. il se retourne, il admire l'ampleur des dégâts - sourcils tristement froncés. sunwoo qui voudrait prendre sa peine, la dégager, l'enfermer dans une boîte qui en aurait des tas d'autres. qu'un jour ça s'affaisse. qu'un jour ça ne devienne qu'un souvenir lointain d'un égarement soudain.
- faut pas qu'ça devienne une habitude.
un temps.
- et t'es pas seul. ils le sont tous. à croire à l'amour au tournant, à croire à la paix en levant les yeux vers le ciel. frisson froid, mensonge éhonté qui n'a jamais fait de mal. c'est ce que sa mère disait. la vérité est reine, cependant quelques petits embellissements ne sont jamais douloureux tant que l'on est sûr de l'effet qu'ils auront. la main qui se pose, la main qui se glisse sur l'avant-bras de l'esseulé. puis qui remonte, passe sur l'épaule, atterrit sur la joue - cueille quelques gouttes cristallines.
- ça fait mal parce que - recherche dans l'esprit d'une explication plausible, logique, n'étant pas reliée à la déception. c'est - une réaction chimique jihei. elle part de ton cerveau et contamine jusqu'au coeur, c'est pas là-dedans que tout s'passe. là-dedans c'est juste une mécanique pour pomper l'sang. tout s'passe là-haut. coup de menton pour signifier sa tête, pas un sourire, pas un rire, mais le regard lui, essaie de s'accrocher. t'es comme un toxico qui souffre sans sa dose.
t'es comme un artiste sans muse -
t'es comme un rire qui aurait pas lieu d'être -

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: neon demon → jihei    Dim 22 Oct - 18:05
neon demon

———
———


y’a pas longtemps. pas longtemps à attendre. mais finalement, ils arrivent devant chez lui. chez sa soeur, plutôt. et jihei, il a pas arrêté de s’frapper le torse. probablement que lorsqu’il retirera son t-shirt, il aura un bleu. ou plusieurs. et quand il se réveillera demain matin, non seulement il aura la gueule de bois, mais il aura aussi très probablement mal au torse.
la voiture s’arrête, et ses muscles se détendent. ses bras retombent sur le côté de son corps. il a plus d’force, jihei. il a plus vraiment envie d’se battre. pas contre son besoin d’le voir. son besoin de l’avoir près de lui. de toute façon, à quoi ça servirait ? d’se battre ?
jihei, quand il s’bat, quand il réfléchit, il a l’impression d’brasser de l’air. il a l’impression d’être ce gars, un peu maladroit, qu’a décidé de d’venir équilibriste. juste pour être certain d’se casser la gueule.

il s’répète sunwoo. pas que ça devienne une habitude, qu’il dit. il hoche la tête, doucement. après tout, il a pas l’droit de l’obliger à s’déplacer à chaque fois qu’il a besoin d’lui. c’est son ex, son premier amour. pas sa mère.
il a pas l’droit de lui demander de le protéger contre tous les intempéris du monde extérieur. contre les intempéris qui le blessent, au fur et à mesure que les jours passent. il a pas l’droit de lui demander ça.
il devrait pas avoir le droit de lui demander quoique ce soit. d’ailleurs.
il le fera plus. il s’en fait la promesse. il lui en fait la promesse.
de plus le déranger, de plus l’appeler. et si un jour, il a cette impression, que sunwoo, c’est le dernier truc qui le retient d’plonger, alors il fera une exception, peut-être.
parce que jihei est pas de ces gens qui font de leur promesses un mot de premier ordre. jamais.
il compte plus le nombre de promesses qu’il a rompu. et toujours pour des bonnes raisons.

il s’en fout jihei.
il a jamais été quelqu’un d’fier.

pas seul qu’il lui dit. pas seul. peut-être pas. il a probablement raison, sunwoo. après tout, jihei, il a beaucoup de monde autour de lui. il a lui. il a jinsun. il a daehyun, haemin, momi. il a pleins de gens. il a sa soeur, sa famille. il en connait des gens qui l’aiment. il en connaît.
sauf que c’est pas lui. c’est jamais lui.
et jihei, c’est un enfant gâté. c’est lui qu’il veut. personne d’autre. il veut que lui, l’aime. il s’en fout des autres.
et tant que lui, l’aimera pas alors il sera
seul.
et malgré c’que tout l’monde lui dira. il sera seul.

et un contact. et des souvenirs qui remontent en raffale. et ça l’fait sourire jihei, malgré les larmes, malgré eridan. malgré tout ça. parce que les souvenirs, ils sont beaux. parce qu’il y a pas un seul mauvais souvenir. pas un seul. ça a toujours été beau, entre eux. il a pas le souvenir de grandes disputes, de grands refus. il a pas le souvenir d’avoir été rejeté, d’avoir été cassé, brisé. même leur rupture, elle s’est faite dans le calme. dans l’amour mutuel. même amical.
parce qu’entre sunwoo et jihei, ce mot à sa place : l’amitié.
entre eux, il a du sens.

pas avec eridan.
c’est le dernier mot qui devrait se retrouver dans une conversation entre eux.
le dernier.

il essaye de trouver des explications logiques sunwoo. et jihei, ça l’fait rire jaune. ce genre de rire qui s’échappe rarement de ses lèvres. parce qu’il est pas comme ça, jihei. il est pas cynique. il rit jamais pour de faux. sauf là. là. il chope la main de sunwoo, pour la garder sur sa joue, là où elle a terminé sa trajectoire.

sunwoo. je comprends pas un traître mot de c’que t’es en train de dire. mais c’que je sais, pour sûr. c’est que si ça s’passait dans mon cerveau, c’est pas lui que j’aimerais, ce serait toi. c’était beau, simple. pas douloureux et destructeur. et mon cerveau, il le sait. pourtant, c’est pas l’cas. c’est lui. et j’ai cette impression que ça a toujours été lui. sans que ça l’ait jamais été avant maintenant.

et il lâche sa main. et détache sa ceinture à son tour. il s’arrête pas de parler.

j’oublierais plus mon skate. j’te dérangerais plus. jamais.

t’façon, il s’en fout jihei.
il tient jamais ses promesses.


copyright SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: neon demon → jihei   

Contenu sponsorisé

 
neon demon → jihei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Golden demon 2012
» Marmotte le jour, petit démon la nuit
» Lampe Néon ...
» Moi aussi ma Pépette ange est devenue démon...
» OPI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Quartiers de Séoul :: Gangnam-
Sauter vers: