contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
oblivion ecclesiae


 


oblivion ecclesiae
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujet: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:07

shim hyunki
your night

nom, prénom – sous un soleil de plomb, sous un ciel orageux, sous une tempête intempestive, d'un doux murmure, dans un hurlement tonitruant c'était toujours le même son qui résonnait shim hyunki.  âge, naissance – carte plastifiée. d'une écriture grasse et baveuse on pouvait y lire "14.08.91" soit vingt-six ans. date de mort et réveil, âge – la fumée l'avala durant sa vingt-troisième année, il ne se réveillera pas avant sa vingt-quatrième année. nationalité, origine – le sang du pays au matin frais coule dans ses veines. statut civil – il n'a jamais connu l'amour. il ne connaît que la violence, le sang et la peur. un cocktail explosif et durant les nuits ses démons viennent le hanter. orientation – la question reste et restera sans réponse. je vous défi de le faire tomber en amour pour vous, qui que vous soyez. métier, études – éternel cancre à l'école, dormeur compulsif durant les heures de cours il est aujourd'hui tireur d'élite, engagé dans l'armée de terre. situation monétaire–  c'est du champagne qui coule dans ses veines. lieu de résidence – dans le rôle principal de tes cauchemars.
FT. DABIN
 écrire ton prénom d'encre rouge sur une feuille blanche, vierge. tu ravaleras tes mots à coup de matraque. clope consommée, cendrier rempli et verre de vodka à moitié vide. briquer à la main, papier abîmé et rideaux brûlés. enfant d'viol. ça commence par : "bébé, p'tite puce, princesse, mon ange" ça finit par : "où t'étais, p'tite pute ! quand est-ce qu'on mange ?" verse-moi un autre verre, j'ai mal au crane.

impulsif — violent — overdose d'émotions — caméléon — déstabilisant

commence par baisser les yeux. parfait. j'suis le meuble sur lequel ton orteil viendra se cogner. j'suis l'eau sur l'sol dans laquelle tu viendras marcher à chaussette. j'suis ton écouteur droit qui fonctionne plus quand tu veux écouter d'la musique. j'suis l'eau qui devient froide quand t'es sous la douche. j'suis ta balance. j'suis le lascar au coin d'la rue le soir. j'suis la coupure de courant. j'suis l'huile brûlante qui vient embrasser ta peau quand tu cuisines. j'suis ta prise de poids. j'suis un lundi matin six heures. j'suis ton manque d'inspiration. uc si t'as pas pigé.

Canival Gang
CHY
©️️ SIAL — icon & ava skate vibe

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:08
u n t r u s t   u s
lemme call you mama cause we about to make a baby


J'sais même pas par où commencer en fait. En même temps, c'est la première fois que j'fais ça, donc vous m'excuserez si ça part un peu dans tous les sens ou si j'suis un peu trop confus. Faut dire qu'en ce moment j'ai bien du mal à mettre mes idées au clair quand même. J'ai bien du mal à trouver mes mots. Enfin voilà, j'vous dresse le tableau vite fait : J'suis né dans une famille plutôt aisée, j'ai toujours été privilégié. J'ai jamais manqué d'amour, ni rien d'autre d'ailleurs. J'me souviens pas avoir fait trop d'conneries étant p'tit. Par contre, j'sais qu'aujourd'hui mon parcours est plus ou moins tracé. Disons que j'sais où j'arriverais si je continue sur ma lancé. J'aurai probablement une femme et de beaux enfants, un crédit à payer, un épagneul anglais et un coupé-cabriolet. Et pourtant vous voyez, ça fait maintenant 6 mois que j'dors à peine, que j'peux n'rien bouffer pendant deux jours sans même m'en apercevoir. Et quand j'me regarde dans le miroir j'y vois un mec bizarre, pâle, translucide, tellement livide à en faire sourire un génocide. Docteur j'rigole pas, faut que vous fassiez quelque chose pour moi, n'importe quoi, prenez un marteau et pétez-moi les doigts, je sais pas, parce que là j'peux vraiment plus. J'peux plus sortir dans la rue, j'peux plus mettre les pieds dans des bureaux. De toute façon j'suis devenu incapable de prendre le métro. Ça pue la mort, ça pue la pisse, ça me rend claustro et agressif. Et puis j'ai vraiment l'air d'un gland dans mon costard trop grand et mal taillé, que même si je voulais faire semblant y'aurait toujours marqué en gros "troufion" sur mon front. Et puis tous ces gens qui cherchent absolument à s'entasser, qui poussent, qui suent, qui sifflent entre leurs dents comme des serpents. «Vas-y du con, monte, monte, t'as raison», de toute façon t'auras beau être le premier arrivé, à la clef on va tous se taper la même journée scabreuse. Les yeux collés à l'écran de l'ordinateur, tu te détruis les pupilles à lire en diagonale des choses auxquelles t'entraves quedal. « Non mais tu comprends, il est hyper important ce dossier, le client il raque 300 euros de l'heure alors tu te débrouilles, tu vas chercher sur google si il faut mais tu me finis ça pronto.» «Ah oui, vous avez parfaitement raison, oui. C'est ma faute, oui. Je suis pas assez réactif. Ha c'est drôle, oui, collez-moi des gifles. Connard. Et si t'allais plutôt de carrer des poignées de porte dans l'cul pour voir ?» Des gars parlent des filles qui baisent, des filles qui baisent pour dire qu'elles baisent. La baise, on en garde toujours des regrets, parfois des maladies. Au fond, on fait ça sans plaisir, sans réelle envie. C'est surtout pour ne plus penser. Ça cache des plaies à vif, mais ça c'est un secret. En vérité on est perdus, désœuvrés, désabusés, seuls comme des animaux blessés. On est triste et nos cœurs saignent, mais on se cache derrière nos grandes gueules et nos mots durs. Entre nous on s'appelle mec, meuf, bâtard, baltringues, bitch, gouinnasse, connard, parce que sans le vouloir, les autres sont un combat permanent.

Parfois j'ai juste envie de hurler :
« T'approche pas de moi, t'approche pas de moi, me touche pas, me touche pas, t'approche pas de moi ! »


———
———


chapitre second
sous titre du chapitre second

Barre-toi, casse-toi j't'ai dit. Qu'est-ce qu'y t'faut de plus ? T'en as pas vu assez ? Et arrête de m'regarder comme ça, t'as rien écouté, t'as rien compris ? Comment j'dois te l'dire pour que ça imprime ? Ecoute pauv' conne, j'suis pas quelqu'un d'bien, j'suis pas une belle personne. J'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée et j'vais finir par te sauter au visage si tu t'approches trop, comme ça a fait avec les autres. Mais tu sais pas d'quoi tu parles, j'ai essayé, ça sert à rien, on change pas, on change jamais. Et quand bien même de toute façon ici y'a pas de deuxième chance, on efface pas les ardoises. Me dit pas qu't'es pas au courant, t'as pas vu ? C'est imprimé partout, dans les journaux, sur les écrans, dans l'regard des gens, c'est même écrit en grand sur les immeuble, la nuit. Quand les gens biens comme toi sont endormis. C'est marqué en rouge, tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu canes comme ça. C'est la poêle face à ton flet. Avec ton dégoût d'toi même, ta culpabilité et ton désespoir comme seuls témoins. Non crois-moi, tu veux vraiment pas qu'j'aille plus loin, parce qu'au mieux ça t'empêchera d'dormir et au pire ça t'donnera envie d'me cracher à la gueule. Alors avant qu'j'me transforme encore une fois, pars en courant. Fuis-moi comme le choléra.

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment. Suffisamment pour y penser tout l'temps.

J'pourrais t'donner un million d'bonnes raison pour qu'on m'attrape, qu'on m'casse les genoux et qu'on m'cloue au piloris mais avant qu'ça arrive, j'voudrais qu'tu saches que j'ai compris que j'passe mes nuits entre cachetons et insomnies.

Pardon ? Que j'parle un peu moins fort ? Ah on vous dérange en fait ? Merde. Et bah si on t'dérange tu t'casse ou sinon tu fermes ta gueule, tu regarde ton assiette et tu nous fous la paix cinq minutes le temps que j'termine, tu peux faire ça ? Qu'est-ce qu'y a ? Ça t'gêne qu'on t'croise comme ça devant tout l'monde ?

Ça t'arrive pas ces choses là hein ? Tu vois absolument pas d'quoi j'parle ? Et bah ouvre pas trop la porte de ton placard alors, tu pourrais être surpris, ça va te faire tout drôle le soir où les choses que tu pensais avoir enfouies, t'font savoir qu'en fait, elles étaient là, juste là, planquées sous l'tapis. Elles sortent une main et t'plantent une seringue dans l'pied avant de disparaître. Et alors là, ça t'prend à la gorge, comme des odeurs d'ammoniaque, ça t'colle des sueurs froides. T'as les dents qui claquent. Mais non j'me calme pas ! J'me calme pas y sait pas c'que c'est lui ! Il sait pas c'que c'est qu'd'être un crevard, d'être malfoutu, d'être une crasse, un pantin. D'être le terrain où l'bien et l'mal s'affrontent. Il sait pas c'que c'est lui.


(uc)

©️ SIAL — icons screenedits


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:09

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

s p l e e n
tu me crois la marée et je suis le déluge.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 68 ☆ ARRIVÉE : 14/09/2017 ☆ PSEUDO : pastel breathing (ems). ☆ AVATAR : iu. ☆ CRÉDITS : lau² la queen (ava). ☆ WONS : 119
j'ai pensé aux effets secondaires de la vie, ceux qui ne sont indiqués dans aucune notice, aucun mode d'emploi. j'ai pensé que la violence était là aussi, j'ai pensé que la violence était partout.



☆ ÂGE : vingt-six printemps. jeune adulte qui se complaît dans la trentaine imminente.
☆ OCCUPATION : l'humain comme étude, les prunelles qui s'illuminent quand on lui raconte son histoire. psychiatre à l'armée, par choix, par ambition. parce que les récits de combattant ne lui font pas peur.
☆ STATUT/ORIENTATION : jinsun quelque part. amour refoulé, défectueux. retour à la case départ. le cœur inanimé. besoin de se retrouver.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:11
momomomom
hyyyyyy youuuuu
ndekjzfjzekrkreerke
dabin
puis enchantée hein ,djkzenfzejkfzk
bienvenue sur l'forum & bon courage pour ta fiche :coeur: :mih:

:oula: :slt:

:thnx: :fluff: :fab: :tongue:
c bo la famille qui s'aggrandit :applause:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:13
AH TU ES DONC L'ABRICOT. :violet:
coucou toi. on va prendre soin de toi tkt, puis si jamais haru fais trop chier - aka la peach - tu viens et j'la tape pour toi y'a pas de souci. :perv: en tout cas tireur d'élite ptn, j'ai trop hâte d'en savoir plus. :meryl: ET TON DUDE EN JETTE
MAIS C SIGNE PEACH ALORS FORCEMENT. :meh:
bienvenue et bonne chance pour ta fiche petit abricot. :emo: :mih:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:16
Citation :
puis si jamais haru fais trop chier - aka la peach - tu viens et j'la tape pour toi y'a pas de souci.

pardon ??????????
??????????
:shook:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

s p l e e n
tu me crois la marée et je suis le déluge.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 68 ☆ ARRIVÉE : 14/09/2017 ☆ PSEUDO : pastel breathing (ems). ☆ AVATAR : iu. ☆ CRÉDITS : lau² la queen (ava). ☆ WONS : 119
j'ai pensé aux effets secondaires de la vie, ceux qui ne sont indiqués dans aucune notice, aucun mode d'emploi. j'ai pensé que la violence était là aussi, j'ai pensé que la violence était partout.



☆ ÂGE : vingt-six printemps. jeune adulte qui se complaît dans la trentaine imminente.
☆ OCCUPATION : l'humain comme étude, les prunelles qui s'illuminent quand on lui raconte son histoire. psychiatre à l'armée, par choix, par ambition. parce que les récits de combattant ne lui font pas peur.
☆ STATUT/ORIENTATION : jinsun quelque part. amour refoulé, défectueux. retour à la case départ. le cœur inanimé. besoin de se retrouver.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Jeu 21 Sep - 22:36
:pardon: :shook:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

4.48 psychose ✧ mon esprit est déchiré par l'éclair, qui s'élance de derrière le tonnerre. à quoi je ressemble ? à l'enfant de la négation. d'une chambre de torture à l'autre, une ignoble succession d'erreurs sans rémission.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 319 ☆ ARRIVÉE : 08/09/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ DC : noway. ☆ AVATAR : woo jiho ((zico/blockb)) ☆ CRÉDITS : laurenamour. ♡ ☆ WONS : 358

le corps et l'âme ne peuvent jamais être mariés. j'ai besoin de devenir ce que je suis déjà et gueulerai à jamais contre cette incongruité qui m'a voué à l'enfer.


et faire l'amour avec toi à trois heures du matin et peu importe peu importe peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.



☆ ÂGE : 27 ans, tiraillé entre jeunesse et basculement.
☆ OCCUPATION : petit prince de la robotique, fasciné, façonné, amené dans ce monde pour créer - et insuffler la vie à ces carapaces métalliques inanimées. ((roboticien))
☆ STATUT/ORIENTATION : ((obsession)) aimer, posséder, casser, réparer, s'excuser. amoureux transi.
☆ POINTS : 469



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Ven 22 Sep - 8:22
bienvenue parmi nous :hi:
ton choix de personnalité,
omg.
:no:
courage pour le reste de ta fiche :slt:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 139 ☆ ARRIVÉE : 18/09/2017 ☆ PSEUDO : noctis caelum. ☆ DC : lim dakota (nam joo hyuk) ☆ AVATAR : bang yongguk. ☆ CRÉDITS : (neovenus) // astra (sign) ☆ WONS : 271
その 本当にこの世界で起きてる最低な出来事を表現させない
歌わせない



☆ ÂGE : trentaine qui afflue, révolue. un peu de peine pour ce coeur déjà vieux, un peu miteux.
☆ OCCUPATION : ((tête penseuse qui se plaît et qui ordonne)) roboticien à la tête d'un atelier -gérant, aimant. une petite famille reconstituée, allouée.
☆ STATUT/ORIENTATION : elle est là à courir et tu peines à comprendre (apprendre). tu la regarde (l'admire) -soupire. absente. (encore)
☆ POINTS : 638



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Ven 22 Sep - 11:43
trop d'originalité sur cette fiche, trop de choses bien, trop de perfection. :no:
la suite. :coeur:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 64 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : unknown ☆ AVATAR : kim jung eun ☆ CRÉDITS : © kelly ☆ WONS : 124
☆ ÂGE : vingt six années parties en fumée
☆ OCCUPATION : Joueuse, tu joues la comédie, la tragédie. Le drame, tu suis toutes les trames. Actrice méconnue pour des courts métrages, actrice inconnue de mv pour des groupes indés. Et serveuse dans un café théâtre pour la survie dans cette vie d'ignorance.
☆ STATUT/ORIENTATION : Réciprocité, drame personnel, solitude impersonnelle. Électricité, tu aimes toutes les ambiguïtés.
☆ POINTS : 182



Sujet: Re: oblivion ecclesiae     Ven 22 Sep - 17:39
Lim haru : On verra qui rira l'dernier. :fuck:

sang haneul : merci pour ce chaleureux accueil, fangirl pas trop sur mon faciès ♥️

bang sunwoo : j'attends la suite des surnoms d'fruit pour officialisé la team salade de fruit. :owi:

han hosung : :violet: :violet:

kang ahra : madame est servie

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: oblivion ecclesiae    

Contenu sponsorisé

 
oblivion ecclesiae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (tom) oblivion. (délai jusqu'au 26/11)
» oblivion. — Essylt
» OKSANA (+) when oblivion is calling out your name

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Tea time :: Données brouillées :: Anciennes fiches-
Sauter vers: