contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
wrecked - ahra


 


wrecked - ahra
Partagez | 

Sujet: wrecked - ahra    Mar 26 Sep - 22:51
wrecked

———
———


L'ennuie
La gangrène humaine
L'absence de tout qui engendre l'envie de rien
La cause des plus grands maux. Le point de départ des bêtises qu'on regrette. Un mot. Un geste. Un rien et pourtant tellement. Il a cherché à donner un sens à tout, ne serait-ce qu'à sa soirée. Mais comment trouver l'envie quand tout le monde est déjà au lit. Au chaud. Emmitouflé dans ses rêves. Perdu dans son eden. Et Ilsung jalouse. Le sommeil n'a pas sonné à sa porte. Le marchand de sable n'avait rien à vendre. On l'a laissé là, comme un chien perdu à la recherche d'un maître. Toujours en quête de quelque chose. Éternel insatisfait.  
Il ère
guette
désespère  
s'arrête

Si le monde reste sourd à ses demandes silencieuses, il fera en sorte d'être plus bruyant. Plus visible. Il brillera de mille feu. Plus que les néons. Plus que les étoiles. Toujours plus. Il fera comme tout ces autres à qui tout réussi. Ce soir, il répondra présent à l'appel de l'excès. Il dira à ses limites d'aller se faire foutre. Et il s'autorisera un lâcher prise qui risquerait de lui coûter cher.  

Le cœur en fête, les étoiles ont finalement trouver refuge dans ce regard perdu, hagard, mais pas moins heureux. Heureux de tout, surtout de rien. Sans raison, ses rires fusent, se répercutent sur les murs et lui reviennent. Un son qui lui est agréable. Heureux, mais triste à la fois. De quitter des amis qu'il aurait rapidement considérer comme les meilleurs. A s'y méprendre. Une erreur qu'il ne ferait que le sang imbibé d'alcool. Il s'est gavé, s'est exalté et surtout, s'est surestimé. Les pieds s'entremêlant, il repart aussi seul qu'il était arrivé. Mais une solitude différente. Pas subie, choisie. Et ses pas le guide, son cerveau est au repos. Momentanément. Sûrement indéfiniment. Il aimerait. Mais là il s'en fout.
Droite.
Gauche.
Gauche.
Droite ?

Il ne sait plus.
Perdu.
Cette rue ? Ou bien l'autre ?
Il panique. Un peu. Pas trop. Il ne réalise pas qu'il dormira peut-être là ce soir.  
Il persévère. Toujours. Il finira par trouver. La ville n'est pas si grande. L'est-elle ? Aucune idée.
Il trébuche. Une fois. Deux fois. Marche dans une crotte. Ne s'en rend même pas compte.  
Perdu.
Perdu …
Soudainement, il a peur Ilsung. Il ne comprend pas. Et c'est trop de sentiments, de ressentis, à la fois. Il ne sait pas gérer, pas autant, pas comme ça. Il court presque. Et trouve son repère. Est-ce que c'est sa rue ? Il en est certain. Il reconnaîtrait ce bâtiment entre mille, s'il pouvait reconnaître quoique ce soit dans cet état. Les marches sont difficiles à monter.

Il sort sa clé. Tente de l'introduire dans la serrure. Insiste. Échec. Alors il rit. D'un rire fort. Il n'a pas conscience de l'heure et il s'en fout, de ça aussi. Il se fout de tout. Il se fout de tout le monde. Il brille, c'est son heure de gloire. Il se sent bien et épanoui. Simple mirage.En vérité, il perd de sa superbe à chaque seconde qui défile. Mais pour lui le temps s'est arrêté. Inutile de le raisonner. Il se prend alors d'affection pour la porte, contre laquelle il toque. Doucement au début. Mais la mélodie lui est sympathique. Alors il commence une rythmique. Ilsung est faible face à l'alcool. Un autre homme.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
dont you ever think about giving up
©crack in time
avatar
☆ MESSAGES : 84 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : loliwion ☆ AVATAR : jeonghan ☆ CRÉDITS : sunwoonienie ☆ WONS : 237


dans le silence tu te fermes. dans le noir tu rêves. et demain sera meilleur. et demain tu seras peut-être ailleurs.



☆ ÂGE : 22
☆ OCCUPATION : mécanicien
☆ STATUT/ORIENTATION : solitude subie
☆ POINTS : 219



Sujet: Re: wrecked - ahra    Jeu 28 Sep - 18:24
wrecked

———
———

Personne, vide, l'appartement est complètement vide. Pas une âme qui vive si ce n'est celle d'une certaine Ahra. Une Ahra qui vit trop, mais ce soir une Ahra qui ne vit pas. Les batteries sont à plat c'est le calme plat. La brune lance un regard à Croquette et son frère, ses rottweillers hyperactifs en tant normal, qui dorment depuis une heure dans leur coin. Il y a de la douceur au coin des yeux de la coréenne quand elle regarde cette compagnie endormie. Il y a de la douceur au bord de ses lèvres qui s'étirent dans un sourire. Il n'y a que pour ces deux fidèles compagnons qu'il y en a autant.

Le silence s'éternise. La solitude de la nuit a un goût d’éternité. Une solitude choisie délimitée par les barrières de l'envie. Ahra elle a envie de tout, toujours. Ahra elle en a des envies mais ce soir elle refrène. Elle freine devant la vitesse de ce qu'elle croit être la vie. Le choix du repos. Ne plus courir après le temps. Un instant, ne plus être cette Ahra qui veut donner un sens à chaque seconde de son existence. Ne plus être cette jeune femme qui vit le passage du temps comme un remords. Ne plus penser qu'en ne s'arrêtant pas elle remplira de sons et d'images son esprit. Ne pas s'arrêter c'est la tout son problème. Elle ne remplie plus rien, à ne pas s'arrêter sur les détails. Alors ses chiens elle les détaille et ce loft qu'elle connaît tant.

Elle ne sait pas qu'elle heure il est. Elle ne veut pas le savoir. C'est au tour du bruit de s'éterniser. Il tourne, il tourne, le tourne disque. Les aiguilles de l'horloge tournent au rythme d'un disque et puis d'un autre. Ses vinyles sur le sols étalés et elle à même ce sol épuisée mais qui ne veut pas dormir. Musique à fond. Elle se repose, profite de ses albums préférés. Puis se relève, et baisse le son. Croquette s'est réveillée, elle aboie. Elle tourne en rond comme les albums. Toujours les mêmes albums, toujours les mêmes chansons en boucle. Musique éteinte. Silence profond, encore.

L'appartement est toujours aussi vide mais il y a de l'écho. L'écho d'un rire venu d'ailleurs. Des rires d'ailleurs. La brune calme la chienne. Il y a quelqu'un qui toque à la porte. Toque, toque, éternel. Elle se rapproche de l'entrée. Les yeux à peine maquillés, les yeux cernés. Pieds nus, mèches de cheveux désordonnées. La beauté au naturel. La main sur la poignée, le cœur qui cogne contre la poitrine face à un éventuel danger. Elle ouvre. Doucement. « Ilsung ? » En grand. Effluves d'alcool, comme le parfum alcoolisé d'un passé oublié. « Entre. » Dit-elle dans un sobre chuchotement. Elle s'écarte de l'entrée.

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 64 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : unknown ☆ AVATAR : kim jung eun ☆ CRÉDITS : © kelly ☆ WONS : 124
☆ ÂGE : vingt six années parties en fumée
☆ OCCUPATION : Joueuse, tu joues la comédie, la tragédie. Le drame, tu suis toutes les trames. Actrice méconnue pour des courts métrages, actrice inconnue de mv pour des groupes indés. Et serveuse dans un café théâtre pour la survie dans cette vie d'ignorance.
☆ STATUT/ORIENTATION : Réciprocité, drame personnel, solitude impersonnelle. Électricité, tu aimes toutes les ambiguïtés.
☆ POINTS : 182



Sujet: Re: wrecked - ahra    Ven 29 Sep - 20:58
wrecked

———
———


Il s'oublie facilement, peut-être trop rapidement, dans la mélodie qu'il croit créer. Il ne pense plus, ses bras se mouvent dans un automatisme nouveau. Hypnotysé par le son, il s'échappe encore un peu plus. Chaque seconde qui passe le perd d'avantage. A ses rêveries, à un vide certain dans son crâne. Trou noir qui s'est formé seul et qui a presque sa propre volonté. Il broie tout sur son passage. Ne laissant qu'Ilsung, cette porte, et sa main. Qui reste en suspend. Il aurait pu sursauter. Il aurait sûrement du. Parce qu'il ne savait pas qu'il avait invité quelqu'un chez lui. Étrange

Sa sérénité de l'instant, évaporée. Son mouvement, arrêté. L'élan, coupé. Immobile dans ce couloir, devant cette femme. Dans un effort qui lui semble surhumain, qui doit pourtant avoir l'air naturel, ses sourcils déforment son visage. Froncés. Il voudrait parler, mais il a le hoquet. Le hoquet du bourré. La dignité égarée. Si silence brisé. Ilsung, oui, c'est bien lui. Il croit. Il en est presque sûr même. Il se pointe du doigt, désigné dans une foule inexistante. Oui, Ilsung, ce doit être lui. Même dans cet état. Pathétique. Lamentable. Mais c'est toujours lui, à s'y méprendre.
Et ça fait tilt
La caboche se réveille
Il réalise enfin
Mais pas tout
Le sourire, gigantesque, qui s'étire aurait pu faire plaisir à voir, mais respire plus le désespoir qu'autre chose. Et ça le rend moche. Et il paraît triste. Son cœur chantonne malgré tout. Il aime bien Ahra. Il l'aime beaucoup. Elle est gentille. Elle est douce. Elle est saine, pour lui, pour sa vie, pour son avenir. Un pilier. ▬ Bah ça alors. Encore un rire, toujours le même. Sa voix qui ne lui appartient plus, qui ne le reflète plus. Un rire inconnu, sortant d'un corps frêle et démuni en cette fin de nuit.

Une tape dans l'épaule, qui se veut amicale, qui la déboîte probablement au passage. Comme à un vieil ami. Abus de gentillesse, il ne voit pas qu'il dérange. Il ne sait pas qu'il s'impose. Sa bulle est trop grosse, inatteignable.

Sa veste tombe au sol, désabusée, elle aussi. Il croyait la mettre sur le porte manteau, qui a subitement changé de place. Impossible de s'y retrouver dans ce monde qui tourne sans cesse. Qui n'arrête jamais. Il voit des choses qui disparaissent dans l'instant. Il entend des bruits, trop lointains pour les écouter vraiment. Il se croit chez lui. ▬ T'as fait comme chez toi hein. Il s'arrête, bug, déconnecté. Il ne comprend pas, cette décoration changée. Ces meubles qu'il n'a pas achetés. Ces chiens qui ne sont pas les siens. Il s'offusque d'ailleurs des aboiements qu'il reçoit. Agression auditive. Physique. Il claque la langue. Il veut du calme. Il se sent mal. ▬  J'ai cru me perdre, mais c'est toi qu'a confondu de baraque en fait. Le flippe t'imagines. Je rentre chez quelqu'un au pif parce que je suis saoul. Il titube, toujours. Cherche un appui, sans succès, pour retomber mollement sur ses fesses. Un enfant, d'à peine deux ans.  

©️ SIAL — icons masayume

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
dont you ever think about giving up
©crack in time
avatar
☆ MESSAGES : 84 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : loliwion ☆ AVATAR : jeonghan ☆ CRÉDITS : sunwoonienie ☆ WONS : 237


dans le silence tu te fermes. dans le noir tu rêves. et demain sera meilleur. et demain tu seras peut-être ailleurs.



☆ ÂGE : 22
☆ OCCUPATION : mécanicien
☆ STATUT/ORIENTATION : solitude subie
☆ POINTS : 219



Sujet: Re: wrecked - ahra   

Contenu sponsorisé

 
wrecked - ahra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» getting high and getting wrecked. (caledon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Quartiers de Séoul :: Hongdae :: Habitations-
Sauter vers: