contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
i am torn, to do what i have to (daehyun)


 


i am torn, to do what i have to (daehyun)
Partagez | 

Sujet: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Jeu 28 Sep - 22:00
i am torn, to do what i have to

———
———


jihei regarde son portable, longuement. il aime pas faire des trucs qui pourraient se retourner contre lui. même s’il se dit qu’il y a pas vraiment de danger. si on lui a demandé, c’est qu’il en est capable. et il le sait juste. c’est sa conscience, il aime pas ça. il lui arrive d’y aller, parfois. genre. sur des sites plus sécurisés aussi mais. il s’en va après. genre il rentre, regarde rien, rien. juste le fait de pouvoir se dire : youpi ! j’ai réussi. mais là c’est différent. là, c’est.
pas bien.
“tous les dossiers concernant les forces de l’ordre” que ça disait. rien que ça. et il aurait pu refuser, jihei mais. mais il aime pas jouer avec le feu. quand il peut le faire, s’il sait le faire, alors il le fait.
bon petit soldat qu’un soldat trouillard.

il pose son téléphone à côté de lui, et se met devant son ordinateur, allumé depuis quelques heures déjà. il a reçu le message il y a quelques minutes. quelques minutes.
c’est quelques minutes qui lui a fallu pour baisser les barrières de sa bonne conscience. il bossait sur un autre truc avant. mais il faut tout qu’il mette en pause, tout. parce que ça passe avant.
tout.
presque.
parce que jihei reste jihei, et qu’il y a une chose qui passe avant les messages, avant tout ça. avant sa possible disparition.
et il a plus besoin d’être nommé.

il pose son casque sur ses oreilles, cliché, et il se met au travail.
un beau code, tout frais, tout nouveau.
jihei rajoute toujours des trucs, inutiles pour la plupart, qui sont même pas pris en compte. juste. des trucs qu’embrouillent. il s’amuse à glisser des blagues à l’intérieur. qu’au moins, si quelqu’un le crame, la personne puisse se marrer. il attend quelques secondes. il croise les doigts. première sécurité par terre. trop facilement. il devrait peut-être travailler pour eux. peut-être. les aider à créer des sécurité qu’un gamin de 20 ans pourrait pas déjouer si facilement.

étape suivante.

et jihei repose ses doigts sur le clavier.
les <, >, (, ) @, et autres # s’enchainent rapidement sur son écran. suivis de lettres sans aucun sens lus par un oeil non averti.
puis un “wupo”.
il sourit.

étape suivante.

il récupère les dossiers. ça lui fait mal. de faire ça. c’est marrant. et puis d’signer wupo. c’est. c’est juste moi, j’prend rien, je m’entraine, j’vérifie que j’ai encore la capacité de.
pas cette fois. cette fois, il fait quelque chose de pas bien. et l’envie y est pas. et pendant qu’ils chargent, il s’dit qu’il devrait, peut-être. arrêter ? peut-être se déconnecter, s’casser de là, et d’laisser les fichiers en paix.
il regarde son téléphone. il peut pas faire ça.

il les déteste.
ces défis.

lorsqu’il entend des pas derrière lui, jihei se fige. parce que. quoi ? si c’est dohun, c’est pas d’bonne augure. et s’il était au courant, dohun ? il serait pas dans d’beaux draps, jihei. alors il se retourne, avec précaution, doucement. et le visage qu’il voit lui redonne sourire, confiance, et tout ce qu’il avait perdu dans les quelques dernières secondes.
hyung. j’suis content de t’voir.
il entend l’avertissement sonore de fin de téléchargement et sans lâcher son ami des yeux, il rabat le clapet de son ordinateur. pas qu’il veut pas que daehyun soit pas au courant, non. mais. il le connaît, dae. et il sait que jihei ferait pas un truc comme hacker le site de la police.
pas de son propre chef.
et jihei a pas envie de mentir.
pas à daehyun. ni à personne.


copyright SIAL — icons tumblr (art icons)

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Ven 29 Sep - 22:43

   

     
hold on to me

     cause i'm a little

     unsteady

         little bro ♥️
       

Daehyun fixe le bâton de nicotine qu'il tient entre son index et son majeur, tapotant le bout du pouce comme si ça allait l'aider à un moment donné à se calmer et à prendre une décision. Seulement, il n'y a que les minutes qui passent et aucune réponse à l'horizon pour mettre un terme au feu qui brûle ses neurones. Peut-être devrait-il le déplacer au bout de sa clope, plutôt. Sauf qu'il n'est pas sûr que ça arrange quoi que ce soit alors il continue de la zieuter, porteuse d'un possible miracle.
Il n'veut pas assumer, qu'il a été con, qu'il devrait s'excuser parce qu'il ne présente jamais aucune excuse tout comme il ne remercie jamais ; il est mal-élevé, c'est bien connu. Penser à sa mauvaise éducation ? Nop, c'est la pire idée que quiconque puisse avoir, vraiment. S'il venait à songer à son défunt père qui était une sacrée saloperie ayant sûrement mérité une part de son sort, ou encore à sa pimpante mère qui s'inquiète davantage de ne plus trouver de place dans son dressing pour placer sa nouvelle paire de chaussure que des probables poursuites à son encontre pour la mort mystérieuse de son mari, Daehyun ferait certainement une syncope.

Finalement, après de longues minutes pendant lesquelles il se gèle les miches, le fleuriste glisse la cigarette entre ses lèvres et cherche son briquet dans ses poches. Introuvable. Il lève un sourcil en tapotant ses poches arrières même s'il doute le trouver là, et comme il le pensait, rien. Putain de. Dans un geste rageur, il mord la clope puis la lance au sol et l'écrase sous son pied. Parfaitement inutile en plus d'être du gaspillage. Est-ce qu'il en a quelque chose à faire ? La réponse n'a pas besoin d'être dite tant elle est évidente.

Tapant du pied contre le mur, il se propulse en avant et commence à marcher en fourrant ses mains dans ses poches. Il n'a pas la moindre idée d'où il va et il s'en tape, tant qu'il s'éloigne de son appartement. Non. De leur appartement. Y repenser le fait grincer des dents et secouer la tête. Bon, très bien, il admet qu'il a merdé, que Hyunae méritait clairement pas sa colère, mais il n'ira pas courir pleurer sur ses jupons et la supplier de le pardonner, oh non. Daehyun attendra simplement que la tempête passe avant de revenir et ça ne serait pas ce soir, c'est certain.
Quand il sent son portable vibrer dans la poche de sa veste en cuir, intérieurement il espère que c'est elle, mais il soupire son désespoir en l'attrapant pour constater que c'est bien un elle mais pas la bonne - même si elle l'est, bonne. Il manque de jeter son téléphone mais il se ravise à la dernière seconde ; il y tient à cet appareil et ce serait con de le casser bêtement. A la place, il raccroche et parcourt son répertoire, regardant à qui il pourrait rendre visite à une telle heure. Il songe, plusieurs fois, à aller voir son ami pour se plaindre de sa femme mais il sait qu'à cette heure, il travaille. Puis, aussi étrangement que cela puisse être, Daehyun n'a pas envie de s'envoyer en l'air.
Ce qui ne laisse qu'une personne.
De petites et courtes minutes plus tard, il se retrouve devant la maison de la famille No et il réalise qu'il n'a pas prévenu de sa visite qui devient parfaitement improvisée. Quel imbécile. Sa main saccage sa coupe, ses mèches grises partant dans tous les sens, puis il prend son courage à deux mains et sonne. Quand la tronche du beau-frère de Jihei lui apparaît, il ne peut s'empêcher de grimacer ; il aurait préféré que ce soit sa sœur qui l'accueille et il ne pense même pas à le cacher. Daehyun ne reste pas plus d'une minute avec lui, demandant si son ami est là comme un gamin de quinze ans puis il le rejoint rapidement dans sa chambre. Chaque fois qu'il a le déplaisir de croiser la route de - ah, qu'est-ce que c'était, son nom, dowin ? dogun ? ah, non ! - Dohun, il ne peut que comprendre pourquoi Jihei ne l'aime pas. Pas qu'il soit vilain, plutôt l'inverse, mais son aura lui fait froid dans le dos.

La porte ouverte, Daehyun réalise une fois de plus à quel point son éducation laisse à désirer mais il hausse les épaules plutôt vite et reporte son attention sur la tête quasiment blonde à quelques pas de lui. Jihei a l'air pas mal occupé qu'il constate mais avant qu'il ne toque à la porte pour annoncer sa présence, le gamin se tourne vers lui à une lenteur qui lui rappelle les films d'horreur. C'est suspicieux alors Daehyun arque un sourcil, jusqu'à ce qu'un sourire éclaire le visage de l'étudiant et qu'il en arrache un en retour au fleuriste qui se trouve bien vulnérable dans un sens agréable face à lui.
Il souffle un bon coup, soulagé lorsqu'il observe la bouille rayonnante de son pseudo petit-frère, et dès que Jihei baisse son écran, c'est un rire qui s'échappe des lèvres dudit hyung. Ça en fera au moins un. Tu pourrais pas interdire à ton beau-frère d'ouvrir la porte quand quelqu'un sonne ? Il m'fiche la frousse ce con. Aucun respect mais ça fait longtemps qu'il n'en a plus aucun, ça n'a donc rien d'étonnant. Il préfère ne pas commenter les activités étranges du plus jeune. Pour l'instant. Sa nervosité pourrait ressortir et le faire suer comme un porc, autant dire que ça déplairait plutôt bien à Dae. Il s'approche de lui et glisse une main dans ses cheveux cannelle, une couleur qui hélas lui rappelle son épouse mais il repousse la pensée. J'te dérange ? J'ai pas pensé à prévenir avant d'débarquer, j'avais pas vraiment prévu d'quitter mon appart aujourd'hui.

this house don't feel like home




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 50 ☆ ARRIVÉE : 20/09/2017 ☆ PSEUDO : Sparkling Monster ☆ AVATAR : Wonho (Monsta X) ☆ CRÉDITS : whisky ☆ WONS : 146
fuck

death

and

fakelife


☆ ÂGE : 24
☆ OCCUPATION : fleuriste. no comment.
☆ STATUT/ORIENTATION : très ouvert, même si marié
☆ POINTS : 201



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Sam 30 Sep - 17:48
i am torn, to do what i have to

———
———


jihei est heureux. voir daehyun, ça lui apporte toujours un sourire sur le visage. daehyun, c’est son protecteur. un. de ses protecteurs. il lui dit pas grand chose, il se confie pas particulièrement à lui.et ça, ça lui fait du bien. c’est comme haneul. la seule personne dont il lui parle, vraiment, c’est de lui-même. ou de lui. daehyun, lui. ils parlent de leur vie, mais sans entrer trop dans les détails. et parfois, jihei, il lui rend des services. parfois, il prend son ordinateur, et il hack. dans un facebook, dans des mails. et il imprime, et il donne. il laisse daehyun gérer, après. jihei, il sait pas ce qu’il en fait, des informations.
mais il les a eu dans les mains, et il sait, jihei, qu’il peut pas en faire quelque chose de mal. alors jihei, si ça peut pas faire de mal, il veut bien aider un ami.
ou quelqu’un qui le paye pour, comme c’était le cas au début.

et daehyun, il parle. et ça l’fait sourire jihei. bouillir de colère, un peu. mais sourire, quand même. parce que quelque part, ça l’rassure, de se dire qu’il est pas seul, à pas l’aimer, dohun. il commence même à se demander si y’a vraiment des gens qui l’aiment, dohun. c’est pas quelqu’un d’aimable. genre. il est désagréable au possible, méchant. personne peut l’aimer.
personne.
et puis il leur fait peur. à ses amis, à jihei. il faudra qu’il lui dise de plus ouvrir la porte. enfin. lui dire. demander à sa soeur d’le faire. ça aura le même résultat, avec l’avantage de pas avoir à lui adresser la parole.

daehyun s’approche, lui passe la main dans les cheveux. et jihei, tel le chiot qu’il est, a cette envie soudaine de fermer les yeux et d’se laisser aller à profiter. mais. non. déjà ce serait bizarre, carrément. et puis, non quoi. il vient d’hacker le réseau de la police, il peut juste pas faire comme si de rien n’était, que tout allait parfaitement dans ce monde, et que c’était pas une honte de trouver un truc agréable après avoir un truc aussi mal.
non.

tu m’déranges pas non. non j’faisais rien. enfin je m’ennuyais. ouais. je. je regardais des euh, vidéos. d’un truc. et genre. non tu m’déranges pas. et j’faisais rien. promis. et.
et y’a cette voix dans sa tête qui le traite de débile, de gamin,, d'abruti fini, de très, mauvais, menteur. et qui lui crie de changer de sujet avant qu’il puisse répondre.

et c’est ce qu’il fait.

tc’est pas grave, de pas avoir prévenu. pourquoi t’es parti alors ? enfin. si tu veux en parler ou. pas ? je sais pas, tu fais comme tu veux. mais tu peux même rester la nuit ici, et même, enfin ouais. tu peux rester tant que tu veux hyung.

parce qu’il est comme ça, jihei. et qu’il y a des gens, dans son entourage, qu’il accueillerait chez lui -chez sa soeur et l’autre, ça revient au même- à coeur ouvert, et à n’importe quel moment. on lui a toujours appris à aider les autres quand les autres ont besoin de lui.
alors il le fait jihei.
et toujours avec le sourire.
même quand il vient d’hacker le réseau de la police, et qu’il aurait toutes les raisons du monde pour ne pas, sourire.


copyright SIAL — icons tumblr (art icons)

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Jeu 12 Oct - 20:00

   

     
hold on to me

     cause i'm a little

     unsteady

         little bro ♥️
       

C'est étonnant de constater à quel point Daehyun peut devenir doux en la présence de la bonne personne, délaissant sa très mauvaise personnalité sur le palier de la porte, présentant à Jihei le grand-frère qu'il devrait avoir et qu'il mérite. Ou en tout cas, il essaie vraiment très fort. Malgré sa curiosité, il lui laisse son intimité et, même s'il hausse un sourcil, terriblement amusé, il le laisse enchaîner à une vitesse folle, si vite qu'il a du mal à tout assimiler. Il l'ébouriffe un peu en affichant un sourire plus large puis laisse sa coiffure en paix, glissant ses mains au fond de ses poches arrière en faisant un petit tour dans la pièce, le regard dérivant un peu partout.
Comment expliquer quelque chose qu'il ne comprend pas lui-même ? Marcher un peu, faire les cent pas, ça lui donne un peu l'impression d'fuir le problème, d'esquiver la question même s'il n'a pas vraiment envie de ne pas répondre à son maknae. Non, vraiment, ça ne lui dérange pas de lui en parler, mais il ne sait pas quels mots poser là-dessus. Alors il soupire un peu bruyamment en laissant tomber sa tête en avant, ses mèches frôlant ses longs cils qui reposent au bout de ses paupières baissées. Pour faire simple, j'me suis encore disputé avec Hyunae, mais c'était vraiment con, là. 'Fin, moi, j'ai été super con, alors j'ai été.. comme qui dirait jeté dehors. Il hausse les épaules en relevant la tête pour lui montrer un petit sourire, l'air de dire que ce n'est pas un gros problème, pas besoin de s'en faire pour lui.

Il s'en sort toujours.
C'est juste la vie de tous les jours.

Enfin, le fleuriste cesse de contourner le problème et s'immobilise, pour mieux laisser son royal postérieur atterrir sur le bord du lit sur lequel il s'installe comme s'il était sien. C'est chez lui partout. Surtout chez ses amis. Moins chez ses amants, il n'aime pas trop leur donner l'impression qu'il reviendra. M'enfin, elle se calmera, comme d'hab, qu'il soupire comme une prière parce qu'il n'aimerait pas ça, s'il ne pouvait pas rentrer chez lui, quand bien même cet endroit ne lui est que peu familier. Daehyun se sent comme un étranger dans son propre appartement, il n'a pas la sensation d'être à sa place, et ça le pousse à sortir, à passer la nuit ailleurs, d'oublier tout et de réussir à vivre avec lui-même.
Sinon, Jihei... T'sais, si tu veux mater des films X, j'peux t'laisser et revenir plus tard, hein. Aucun sérieux, un sourire en coin et de la taquinerie qui fait pétiller ses iris comme un gamin. Il s'installe un peu plus sur le lit en le regardant, lui et sa bouille d'ange, trop innocent pour être de ce type, mais Daehyun sait de quoi il est capable pourtant. Il supporte sa tête de sa main puis affiche un air un poil plus sérieux, plus sincère, plus compréhensif. Sérieusement, j'm'en tape de c'que tu fais, même si tu t'mets dans des embrouilles. J'serai là pour t'en sortir, d'façon. Il lui fait un vague signe de la main, dans le genre de laisser tomber, que ça n'a pas d'importance et il se laisse tomber sur le dos, fixant le plafond un moment avant d'ajouter en lui lançant un regard amusé du coin de l’œil. Même si t'es en train d'braquer une banque.

Oh, si tu savais, Dae.

this house don't feel like home




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 50 ☆ ARRIVÉE : 20/09/2017 ☆ PSEUDO : Sparkling Monster ☆ AVATAR : Wonho (Monsta X) ☆ CRÉDITS : whisky ☆ WONS : 146
fuck

death

and

fakelife


☆ ÂGE : 24
☆ OCCUPATION : fleuriste. no comment.
☆ STATUT/ORIENTATION : très ouvert, même si marié
☆ POINTS : 201



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Mer 18 Oct - 8:24
i am torn, to do what i have to

———
———


daehyun fait parti de ces personnes à qui jihei fait pleinement confiance.
mais c’est jihei.
il fait facilement confiance. et puis, daehyun, c’est pas quelqu’un de mauvais. pas avec jihei. et il part du principe, jihei, que si quelqu’un peut être bon avec lui. alors il l’est.
et c’est tout.
jihei, il ose poser des questions. parce que c’est jihei. sur le pourquoi du comment daehyun, il a débarqué là. sans prévenir. parce que jihei, il s’inquiète.
il se dit que si daehyun, il a voulu partir de chez lui, c’est forcément qu’il y a un problème. et jihei, il aime pas quand ses amis, surtout ceux qu’il considère comme frères, ont des problèmes.

et puis,
c’est pas comme si il en avait assez lui-même,
des problèmes.

il lui répond, finalement, daehyun. et il lui explique. et jihei, ça l’étonne pas. daehyun, il peut être très con parfois. pas souvent avec jihei. mais il sait, jihei, que daehyun avec lui, c’est pas le daehyun de dehors. c’est pas celui qui se montre aux autres.
jihei, il aimerait qu’il se comporte avec les autres comme il se comporte avec lui. ça lui rendrait la vie plus facile, à daehyun.
jihei hoche la tête. qu’est-ce qu’il peut répondre ? y’a un temps, ouais, il aurait voulu lui donner des conseils. il lui aurait parlé, aurait essayé de les comprendre, de les réconcilier. peut-être ? mais pas là. pas en ce moment.
jihei, en ce moment, pense plutôt au fait qu’il est pas capable de gérer sa propre histoire d’amour. il va pas en plus aller s’emmerder avec celle des autres.
et pour peu, il règlerait pas l’problème, il le rendrait pire. après tout. c’est ce en quoi il excelle jihei, on dirait.

il lui sourit. il s’assoit sur le lit. et jihei, il a pas arrêté de sourire depuis que daehyun est arrivé là. il peut bien s'asseoir où il veut, daehyun. il fait parti de ses personnes, avec sunwoo et jinsun à pouvoir s’asseoir où ils veulent dans sa chambre. parce qu’ils sont chez eux, s’ils le veulent, quand ils le veulent.
les avoir autour de lui, c’est comme cette sensation d’un plaid sur les épaules alors que le froid tape dehors. une sensation de chaleur réconfortante. une sensation d’être protégé malgré tout ce qu’il se passe.

jihei rigole quand il entend daehyun reprendre la parole. il est gêné aussi, un peu. il regarde pas ce genre de truc jihei. ou. rarement. en tout cas. et puis. à y réfléchir il aurait peut-être préféré faire ça, en fait. que de faire ce qu’il faisait. c’est. ça aurait été mieux. oui.

et il continue à parler dae. il a une voix apaisante. il hoche la tête jihei. bien sûr qu’il peut compter sur lui pour l’sortir des embrouilles, bien sûr.
même si, y’a pas vraiment de risques.
pas là.
pas pour ça.

pas avec un système de défense aussi pourri.

et il s’allonge.
jihei, il hésite pas longtemps avant d’le rejoindre. il se laisse tomber, comme le gros sac de patate qu’il est, à côté de lui.

ça va s’arranger, pour hyunae. c’est sûr. enfin. j’espère. et puis. j’te rassure, j’braquais pas une banque. même si en soit, j’pourrais. mais j’le ferais pas, dae. parce que c’est pas moral. et que j’suis quelqu’un d’intègre moi, tu sais. ouais. intègre totalement.

il essaye pas d’se convaincre, jihei. il s’le répète juste pour le graver dans son esprit. il a pas fait ça par plaisir, pas aujourd’hui. un défi. un putain de pauvre défi de merde.
ça fait chier.


copyright SIAL — icons tumblr (art icons)

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Dim 5 Nov - 1:03

   

     
hold on to me

     cause i'm a little

     unsteady

         sorry pour l'attente ! et la connerie de Dae ...
       

Daehyun passe ses doigts entre ses mèches grisâtres et dégage son front de ces dernières, préférant se focaliser sur l'étrange couleur plutôt que sur son principal problème, fuyant ce dernier en songeant à sa nouvelle coloration - mais il ne peut pas y échapper éternellement. Un soupir quitte ses lippes quand il entend le rire de Jihei. C'est un son agréable et apaisant, bien plus que celui des cris incessants de son épouse, assez puissants pour lui casser les oreilles et le faire fuir de lui-même de l'appartement. Elle serait capable d'en rendre fou les animaux.

Cela dit, lorsque le jeune homme le rejoint sur le lit, il esquisse un sourire plus doux mais surtout plus brisé et réel. Il ne lui montre peut-être pas mais de savoir qu'il en est capable, ça le fait frissonner d'effroi. Comme il n'a pas l'habitude d'être honnête envers lui-même ! Croire que ça puisse ainsi l'affecter, ça a quelque chose de comique, en particulier en sachant sa mauvaise tendance de coureur de jupon. Bien sûr, ses sentiments pour Hyunae sont toujours aussi inexistant qu'au départ - et ça le questionne d'autant plus, mais il préfère mettre tout ça de côté. Il est là pour se changer les idées, pas ressasser tout cela.

C'est alors à son tour de rire un peu. Il aurait pu ricaner mais, c'est la douceur qui prime l'atmosphère et il ne se sent pas vraiment de briser cette petite bulle dans laquelle ils sont. Tout du moins, c'est sa pensée jusqu'à ce qu'il tourne ses saphirs bordés de brun vers son petit-frère de cœur et qu'une nouvelle idée s'empare de son esprit, arrachant à ses lèvres un sourire railleur parfaitement caractéristique. Vraiment ? Totalement et parfaitement intègre ? J'ai l'impression de m'entendre quand j'me dis ravi d'mon job. Et autant dire que c'est le plus gros mensonge de la planète - mais il sait bien qu'il exagère, que Jihei n'a rien d'un bandit du net. Ceci ne l'empêche bien évidemment pas de le taquiner sur le sujet.

Daehyun claque sa langue contre son palais, agissant comme le grand-frère qui apprend la vie à son cadet, mais cette image s'efface rapidement ; dès que le demi-américain se déplace pour s'installer au-dessus du plus jeune en l'observant de près de ses yeux plissés. Il a du mal à contenir un fou rire qui ne s'affiche que par une ligne courbée sur sa bouche. A qui tu crois causer, Jihei ? Sa main bouge pour attraper délicatement son menton qu'il relève à peine. C'pas beau d'mentir, surtout à quelqu'un d'aussi... honnête que moi. Et cette phrase ne peut pas être considérée comme un mensonge de sa part parce que Dae ne ment quasiment jamais.

Rappelle-moi pour quoi j'te payais avant ?

Ca tombe comme une pierre lourde dans l'eau - il sait bien que Jihei mérite pas qu'on joue ainsi de lui mais c'est tellement plus fort que lui. Puis, ce n'est pas bien vilain venant de sa part, c'est plutôt ironique, même. Il est celui qui a tant à se reprocher et il est certain - ou espère très fort - que l'étudiant le comprend. Puis, s'il ne l'a toujours pas saisi, Daehyun s'en assure en soufflant d'amusement et lui tapote doucement la joue avant de se laisser de nouveau tomber à côté, sur le matelas. Fini de jouer. Sa plaisanterie terminée, le fleuriste abandonne l'idée de lui tirer les vers du nez, le doux souvenir de ses temps en tant que membre d'un gang dans la tête.

T'es gentil, Jihei, mais tu sais aussi bien qu'moi que ça peut pas s'arranger. Mais, quel est l'pire qui puisse arriver d'façon. Qu'elle demande l'divorce ? Cette question qu'il se pose plus à lui-même qu'au garçon à sa droite le fait doucement ricaner puis pousser un long soupir. Ne serait-ce pas bien mieux, si elle le faisait ? La réelle question serait plutôt : pourquoi ne l'a-t-elle pas encore fait ? A part tes... manigances louches dont on ne parlera pas, ça va toi ? Il s'interroge quand même, Daehyun, et ce n'est pas qu'une pauvre tentative pour fuir le sujet de conversation - bien que ça l'est, un peu, aussi. Il se questionne et s'inquiète, même s'il ne le formule pas de cette manière.

this house don't feel like home




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 50 ☆ ARRIVÉE : 20/09/2017 ☆ PSEUDO : Sparkling Monster ☆ AVATAR : Wonho (Monsta X) ☆ CRÉDITS : whisky ☆ WONS : 146
fuck

death

and

fakelife


☆ ÂGE : 24
☆ OCCUPATION : fleuriste. no comment.
☆ STATUT/ORIENTATION : très ouvert, même si marié
☆ POINTS : 201



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Lun 6 Nov - 10:08
i am torn, to do what i have to

———
———


l’truc, c’est que jihei, il comprend pas. il comprend pas pourquoi on lui a demandé de faire ça. alors oui, bien sûr, il peut possiblement voir l’intérêt de pirater les réseaux de la police, mais.
finalement. non, vraiment pas quoi ! pourquoi aller pirater et récupérer des infos sur les forces de l’ordre ? ces gens, ils ont rien fait de mal. au contraire. alors pourquoi il. pourquoi on lui a demandé ça ? non vraiment. vraiment, jihei comprend pas.
et pourtant il l’a fait. il l’a fait parce qu’il sait ce qui arrive quand on arrive à zéro. il l’a jamais vu, pas vraiment. mais. il en a entendu parler. et. bah il a trop d’choses à vivre jihei, il est trop heureux de vivre pour accepter de partir comme ça.

mais allongé comme ça, à côté d’un homme en qui il a toute confiance, à côté d’un ami, jihei est bien. ça lui permet d’arrêter de trop penser. d’arrêter de penser à eridan, d’arrêter de penser au réseau de la police, d’arrêter de penser à dohun aussi. ça lui permet de stopper ses pensées pour se concentrer sur les problèmes des autres.
c’est plus sympa de s’occuper des problèmes des autres.
c’est mieux.
on les ressent pas, les problèmes des autres.
et on a toute sa tête, pas en conflit avec aucune autre partie de soi, pour réfléchir. pour aider.

et jihei s’est donné une mission en le voyant arriver, dea hyung. de l’aider.

il se moque un peu, dae. il le sait jihei. mais d’un autre côté, un dae qui se moquerait pas, ce serait plus dae. plus totalement. et ça l’fait hausser les épaules jihei. parce que dae peut bien penser ce qu’il veut, il l’est jihei, intègre.
ouais.
bon.
ce qui est dans la clé encore attachée à son ordi est probablement pas la meilleure preuve de ce fait, mais. mais c’était pas d’sa faute, cette fois ci.

et.
jihei bug. comprend pas ce qui se passe les secondes suivantes. il a l’impression que les secondes deviennent des minutes.
trop près.
trop près.
il essaye de regarder partout, sauf le visage de daehyun qu’est au dessus du sien. trop près.
et sa main sur son menton. et. les pensées de jihei vont trop vite. il pense bien trop de choses. il revisionne toutes ses scènes un peu clichées de drama ou c’était comme ça. et que ce qu’il se passait après, bah. juste. non quoi.
et jihei soulève fronce les sourcils, il essaye de faire le dur. de faire le mec qui va pas s’laisser faire, mais il se radoucit aussi rapidement.
parce que bah. non. dae fera jamais ça.
et qu’il est probablement en train de jouer. en train de s’amuser. ouais. il aime bien faire ça, dae.

et quelques secondes plus tard, c’est terminé. daehyun s’est reposé sur le côté, normalement. et il a probablement dû lui dire des trucs quand il était perché là haut, mais. jihei a pas écouté. non vraiment. ou même pas entendu d’ailleurs.
il faisait bien trop attention à leur proximité. il faisait bien trop attention à pas laisser son corps réagir à tout ça.

et il se remet à lui parler. et là, là, jihei l’écoute. et il pourrait lui dire qu’il va franchement moyennement bien, voire pas. bien. mais il le fait pas. parce que daehyun est venu chez lui, et c’est pas pour parler d’sa vie. à jihei.
alors il s’approche un peu de lui. un peu. assez pour que le côté d’leur crânes se touchent. je vais bien daehyun. je vais bien.
mensonge.
mais t’es pas là pour parler de moi, si ? daehyun, ou tu préfères parler d’autre chose, et dans ce cas on parle de ô combien dohun est un connard d’enfoiré de première ligne.
et jihei sourit. jihei sourit parce que, merde, ça fait du bien d’le dire.


copyright SIAL — icons tumblr (art icons)

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Mer 8 Nov - 1:19

   

     
hold on to me

     cause i'm a little

     unsteady

        je voulais tellement le faire rire cet enfant, parce qu'il faut l'avouer, il a un sourire d'ange
       

Le manque de réaction flagrant du plus jeune amuse Daehyun, en particulier lorsque celui-ci reprend la discussion comme si de rien était - ça a un côté attendrissant parce qu'il réalise à quel point Jihei le connait et le comprend. Il ne se préoccupe pas tant que ça de ses sottises et ne le rejette pas pour ses défauts, il les accepte sans en devenir une poupée entre ses doigts. S'il venait à dépasser la ligne, nul doute que l'étudiant tenterait de le remettre à sa place. Un peu comme une famille se devait de fonctionner - mais c'est qu'il s'y connait mal dans ce domaine alors, il ne préfère pas s'avancer.

Il ne dit rien non plus lorsqu'il se rend compte d'à quel point Jihei est un mauvais menteur, acceptant en silence de lui laisser son intimité s'il ne souhaite pas poursuivre sur ce chemin, lui ayant déjà suffisamment répété qu'il était là au besoin, toujours prêt à l'épauler, à casser la figure d'autrui, n'importe quoi. Il sait le soutien mutuel alors il n'y voit aucun problème. Ceci dit, fidèle à lui-même, bien qu'il n'ouvre pour une fois pas la bouche, Daehyun se contente de s'emparer de la main de son maknae pour lui offrir son support et réconfort silencieusement, y exerçant une douce pression afin de lui transmettre sa chaleur.

Puis les paroles qu'il prononce lui font l'effet d'une aiguille transperçant un ballon ; un grand plop sonore qui éclate la bulle dans laquelle il s'était plongé mais sans s'en prendre à ses plumes pour autant. Au contraire. Ce qui s'échappe alors des lèvres du fleuriste est un grand éclat de rire, de ceux qu'il n'offre que rarement en spectacle, coincé dans son attitude de mauvais garçon aux soi-disant charmes dévastateurs, dont la vie l'ennuie au plus haut point, en particulier son travail pour lequel il ne ressent pas le moindre intérêt. Là, il rit tel un enfant à qui on aurait raconté la plus amusante des histoires et nul doute qu'il en aurait mal aux joues plus tard, peu habitué à afficher un pareil sourire. Ses yeux se plissent tant que ses iris disparaissent presque derrière ses paupières.

Ok, j'dois l'avouer, ça j'm'y attendais pas. T'es plus doué qu'moi en matière de surprise. Il souffle un peu pour calmer son rythme cardiaque et essuie une pauvre larme au coin de son œil, relâchant la main de Jihei dans le processus. Il ne peut s'empêchait de se dire qu'il a raison ; parler d'autre chose est une merveilleuse idée, autant pour l'un que pour l'autre. Il ne veut pas s'accrocher à sa dispute avec Hyunae, qui n'en est qu'une sur une longue liste, passé et à venir. Le petit ange à ses côtés doit sûrement penser quelque chose de similaire, alors il accepte. T'sais, d'habitude, c'est de moi qu'on parle comme ça. Donc, j'connais les raisons, mais pour ce type... C'est quoi son problème, en fait ? Il m'donne l'impression d'avoir... d'avoir un balais coincé dans le cul. Il est constamment constipé ou y'a un truc derrière ça ?

this house don't feel like home




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 50 ☆ ARRIVÉE : 20/09/2017 ☆ PSEUDO : Sparkling Monster ☆ AVATAR : Wonho (Monsta X) ☆ CRÉDITS : whisky ☆ WONS : 146
fuck

death

and

fakelife


☆ ÂGE : 24
☆ OCCUPATION : fleuriste. no comment.
☆ STATUT/ORIENTATION : très ouvert, même si marié
☆ POINTS : 201



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)    Jeu 9 Nov - 22:17
i am torn, to do what i have to

———
———


y’a trop d’trucs qui s’passent dans sa vie en ce moment. trop de trucs. y’a eridan. y’a l’inconnu. y’a le bar. y’a l’info de jinsun qu’il doit encaisser, et putain, c’est chiant. d’encaisser un truc comme ça. et puis il doit tout garder pour lui. ou quand il en parler, il parle jamais de tout. impossible de tout dire à quelqu’un. d’une façon ou d’une autre, merde quoi, la personne fait forcément partie de l’équation bordélique qu’est sa vie depuis moins d’un mois.
et
c’est
chiant.
point positif à cette situation qui le submerge ? il a pas eu l’temps d’se poser pour penser à l’enflure avec qui il vit. avec qui il est obligé de vivre. il aime pas l’idée que sa soeur soit mariée à un homme complètement débile, homophobe avec aucun sens de l’humour.
pourquoi ?
parce qu’il est débile, homophobe et qu’il a aucun sens de l’humour.

jihei il sursaute un peu quand il entend daehyun rire. pas qu’il soit pas habitué à cette réaction de sa part. mais il suppose que personne doit l’être, habitué. entendre dae rire, c’est un peu comme assister à la course effrénée d’une licorne sur un arc en ciel. ça arrive pas. et pourtant. alors forcément, jihei ça l’fait sourire.
qui aurait cru que dae ait un rire communicatif, en plus d’en avoir un. tout court. de rire.
et quand il dit qu’il est plus doué en matière de surprise que lui, jihei se retient de lui répondre que. non.
vraiment pas.

et c’est au tour de jihei de rire, aux remarques de daehyun. d’abord au fait que les gens l’appellent “connard d’enfoiré de première ligne”. et même si c’est pas le daehyun qu’il connaît, jihei, il sait qu’il existe, ce daehyun. et parfois, ça le dérange un peu.
parfois,
comme maintenant,
il en a juste rien à faire.
et puis la proposition qu’il ait un balai dans l’cul. jihei voudrait répondre qu’il aimerait qu’il ait autre chose, rien que pour qu’il comprenne qu’être gay, c’était pas une tare. mais il sonnerait probablement vulgaire. ou si non, au moins pervers. alors il se tait, jihei, et il garde sa remarque qu’il décrit lui même de déplacée, pour lui.

j’sais pas pour être honnête. franchement. les trois choses dont j’suis sûr, c’est qu’il est marié à ma soeur mais qu’il l’aime pas. y’a plein d’nuits où il est pas à la maison. et elle m’dit que c’est son job. j’suis sûre qu’il y a une autre femme là dessous. c’est sûr. et aussi qu’il est homophobe. tu devrais voir les regards qu’il me lance quand je suis avec un garçon. à croire, vu par ses yeux, que j’me tape tous mes potes. dieu seul sait ce qu’il pense qu’il se passe dans cette chambre là, maintenant. et puis, la troisième chose bah. c’est qu’on s’aime pas. la dernière fois il a mis de l’eau dans mon bol de lait. genre. c’était dégueulasse ! j’suis sûr il voulait m’empoisonner !

et jihei croise les bras sur son torse pour montrer son mécontentement.
il est méchant, dohun.
trop méchant.


copyright SIAL — icons tumblr (art icons)

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: i am torn, to do what i have to (daehyun)   

Contenu sponsorisé

 
i am torn, to do what i have to (daehyun)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Quartiers de Séoul :: Hongdae :: Habitations-
Sauter vers: