contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
g a s o l i n e -- whan


 


g a s o l i n e -- whan
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujet: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 15:04


nom, prénom –boo, boo. vite oublié, boo boo. ça glisse, ça s'esquive. boo, c'est juste comme ça. whan, la rareté. c'est pas commun, pas répandu. whan, on s'en souvient. whan, on ne confond pas. à part bien sûr lorsque c'est jeté, balancé à toute vitesse. boo whan, bwan, bouillonne aussi.âge, naissance – whan, c'est vingt-trois années au compteur. des étés, des hivers et puis les entre-deux. whan, c'est celle qui est coincée dans le passé, accrochée à son bon vieux jazz et à sa tourne-disque. whan, elle ne suit pas le temps. le sablier, il est cassé. et pourtant, chaque année; elle se prend un an dans les dents. vive les vingt-neuf mars. date de mort et réveil, âge – whan, c'était une mort accidentelle. c'était whan à qui on fauche la vie, whan qu'on reverse. connard qui roulait trop vite; qui avait trop bu; qui écoutait trop fort sa musique loin d'être authentique. et c'est whan, les yeux noirs. le casque sur les oreilles, un air de jazz. whan, dix-huit ans. le corps qui se détruit, s'abîme lors de la collision. et puis whan qu'on ne peut pas réanimer, whan qu'on ne peut pas sauver. mort tragique et le chauffard qui disparaît. et tout ça, tout oublié, disparu à jamais quand elle se réveille dans cet autre monde qui est pourtant le sien.nationalité, origine – whan, elle sème le doute. mystère, mystère. whan ? pas très coréen d'après eux mais totalement. erreur de leur part, rien qui dérange sur l'arbre généalogique, whan c'est la corée de faciès ou de papier.statut civil – elle pourrait mentir encore. dire non, non. il n'y a pas cette fille à la chevelure ébène, à la peau diaphane et au charme qui envoûte. elle pourrait dire qu'elle ne pense pas à elle, qu'il n'y a pas son petit cœur qui fait boom boom en la voyant. elle pourrait. sauf qu'entre elles, c'est pas simple. alors whan, elle peut pas rester en place. elle vogue, vogue. parce que dai, elle s'enfuit souvent. et ça l'agace (l'emmerde), la belle colombe; elle la voudrait sienne mais y'a comme un fossé. dai, elle semble si loin et proche à la fois.orientation – il n'y a jamais eu de voix rauques, de muscles et de carrures imposantes. whan, elle ne voyait pas en gris, ni en noir. c'était le blanc; les femmes seulement. lesbienne, cousine de sappho. mensonge mais whan, c'est les jolies courbes, les lèvres rosées - ou pas -, la peau douce, les mèchesdans lesquelles on glisse les doigts, les rires mélodieux. métier, études – whan, c'est les mains qui glissent sur le bois. les mains d'or, les doigts d'argent - métal rouillé - celle qui transforme, qui change, construit, détruit. c'est de l'art qu'elle crée ou bien juste ce qui en sera plus tard. whan, ébéniste chez le luthier de seorae. whan, elle n'est pas faite pour l'école. c'est aussi pour ça qu'elle travaille chez le fleuriste. qu'elle regarde les jolis pétales mais aussi les épines. elle coupe, fait de beaux bouquets. et puis la vie continue. situation monétaire– elle s'en sort. bien sûr, elle ne sera jamais millionnaire mais c'est pas ça l'important. lieu de résidence – insadong, la modestie bien à l'abri.
FT. BAE YOON YOUNG
(i; famille) whan, c'est juste whan. y'a personne d'autre, pas de fratrie qui se ressemble, se dévisage. juste elle; enfant esseulée. mais non, y'avait ceux des voisins. comme des frères et sœurs; whan qui aurait bien voulu avoir un petit frère à embêter ou une petite sœur mais la vie en a décidé autrement. (ii. papa) disparu. décédé, suicide. et whan qui apprend ça toute jeune. elle le voyait pas partir à cet âge-là. whan, elle voulait des cheveux grisonnants, les rides qui s'étalent mais elle n'en a pas eu le temps. papa enterré mais qu'elle n'est jamais allé voir. (iii. premier baiser) whan qui n'a pas compris. ce garçon, celui qui s'avance vers elle, qui vient poser ses lèvres sur les siennes. et elle, elle qui ne ressent rien. le vide, aucune envie. whan, elle essaie pourtant. mais rien ne marche, elle se résigne. (iv. révélation) femmes. filles. elles, pécheresses. whan, qui se plaît à observer les filles, à détailler leurs jolis traits. et puis rapidement whan qui y met les mains, les lèvres. whan qui se sent vivante entre leurs bras, femmes je vous aime. (v. rêve éphémère) whan qui se voulait artiste, que les doigts qui créent la mélodie, l'esprit qui vogue. suit les sons. mais whan qui a un accident, les doigts cassés. et avec le temps ça guérit mais y'a toujours des failles. whan qui dit au revoir à ce rêve. (vi. notes) whan qui n'aime pas l'électronique, ce qu'on entend ces jours-ci. whan qui préfère le vrai, la bonne musique. whan qui se régale de jazz, de swing. d'un air de louisiane. (vii. belle lunaire) dai. dai. boum boum. tic tac, tic tac. whan qui attend qu'elle passe la porte, qu'elle lui revienne. dai qui lui donne des envies nouvelles, dai qui la frustre, l'attire. dai qu'on voudrait toucher, percer (joli secret). dai à laquelle elle n'arrête pas de penser, dai qu'elle se doit de s'approprier. béguin bien ancré.

bornée — nostalgique — passionnée — confiante — observatrice

whan. l'unique, la rareté. whan, c'est quelque chose qu'on oublie. quelqu'un qui reste. qui tient debout malgré le vent ou l'orage. whan, elle perdure. malgré les claques qui viennent essayer de la faire vaciller, elle ne cède pas. elle est forte, n'est-ce pas ? whan, elle crie bien vite à l'injustice; elle a la voix qui s'élève, le ton parfois dur. mais il s'adoucit aussi, ça dépend. c'est comme le temps. mais whan, elle n'hésite pas à parler, à s'exprimer. elle se laisse aller dans les mots; surtout quand il le faut. elle connait aussi la valeur du silence. mais whan, elle a parfois failli. l'école, elle l'a fuie. elle s'est envolée; whan insensée. elle a rêvé de musique, de notes, de mélodies, de mozzart dans son lit. de violon alto, de son qui fait vibrer mais tout ça, c'est parti en fumée. doigts brisés, le cœur un peu aussi. mélancolie dans ses traits. si elle sourit chaudement, ça s'efface parfois. ça disparaît pour mieux revenir comme ils le disent. oui, elle a dû oublier l'idée de faire du violon d'elle-même. peut-être pour ça qu'elle est si passionnée dans son travail, qu'elle passe des heures à travailler le bois. à lui faire prendre forme; whan elle a l'œil. la curiosité aussi. surtout lorsqu'elle la voit. whan, elle a le regard qui tue. mais aussi qui intrigue. parfois, y'a comme ses yeux qui se font tristes. comme les étoiles; ça brille mais c'est dans le noir. ça scintille grâce à l'obscurité. petite nostalgie comme qui dirait. whan, elle est hors du temps. sablier rangé, cassé peut-être bien. elle ne connait pas la musique de nos jours, elle préfère le goût authentique du jazz. les vraies notes; peut-être pour ça qu'elle s'insurge de la techno et du reste. whan, révolutionnaire. surtout lorsqu'une vibe moderne la dérange lors de son habituel whisky. l'heure d'en fumer une sonne à chaque fois. whan, elle est de ceux qui vivent. le futur ? elle l'attend sans l'attendre. elle n'y pense pas. elle se contente du présent, de ce qu'on a à lui offrir. de la passion, de minuit à l'aube. whan, elle tire une taffe sans penser à ses poumons. elle se dit juste que c'est comme ça. elle n'est ni bonne, ni mauvaise. elle vit dans la nuance, elle existe tout simplement.


juste pour dire que la déco est moche mais dsl, j'ai pas de talent  :rollin: je fais un truc mieux + tard

scéna de tessa bb (oh dai), abus de faiblesse
GUESS WHO'S BACK AGAIN
©️️ SIAL — icon & ava skate vibe

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 55 ☆ ARRIVÉE : 14/10/2017 ☆ PSEUDO : clemlastreet ☆ DC : (wherecani)park siwan ☆ AVATAR : bae yoon young ☆ CRÉDITS : @kush coma+ @astra + @kawaiijoyce ☆ WONS : 154


☆ ÂGE : vingt-trois années; elle écume, elle reste. whan, toujours debout.
☆ OCCUPATION : ébéniste; whan qui travaille le bois, noble matière. whan qui est aussi fleuriste.
☆ STATUT/ORIENTATION : la cœur qui bat pour trois lettres. l'impossible mais whan, elle compte bien changer ça.
☆ POINTS : 240



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 15:04
i ; prélude
nocturne op.9 no.2


papa. maman. la banalité, la normalité. une rencontre simple, une jolie maison. pas la vie de palace mais c'était pas nécessaire. et puis elle qui vient au monde. enfant, deux parents. l'idéal. et la vie prend le pas sur eux trois. il y a le quotidien, les petites engueulades. whan qui écoute et qui attend la réconciliation. ils se pardonnent toujours. sourires sur leurs visages. sur le sien aussi. enfant comblée, heureuse même. elle aurait bien voulu un petit frère ou une petite sœur mais elle fera avec. les voisins pallient à la solitude. peut-être qu'au fond, elle devait être la seule boo. et le temps passe. un jour, une semaine, un mois, une année. y'a whan qui grandit et elle ne suit pas la foule. elle fait sa vie, paisible avec elle-même.

dix-sept ans quand ça éclate. argent volé au travail de papa, début de la psychose insensée. personne n'a compris. dépression qui s'installe dans les traits du paternel. ça s'envenime et puis il y a l'appel au secours. tentative de suicide. ça fait mal. mal mais on le prend en charge. on va s'occuper de papa; ouais, c'est ce qu'on lui dit.

et on ne lui ment pas. (enfin pas trop). ils le laissent sortir. et papa, il va chez le psy. apparemment, ça va mieux. alors on peut sourire, pas vrai ? noël qui vient. la neige et le froid qui vient givrer la maison des boo. whan, elle pensait retrouver l'homme d'avant. elle avait tort. papa est rentré mais c'est plus pareil. alors les larmes coulent; bonne année.

whan, chez des amis. et elle sent qu'il y a un truc qui cloche. c'est étrange mais ça la tiraille jusqu'au fond des entrailles. elle ne sait pas quoi penser. mystère qui reste incompris. et puis papa retourne au travail, un nouveau pas vers la guérison ? erreur.

toc toc. c'est la mort -
maman, elle lâche tout. les assiettes viennent se briser sur le sol, la vie vole en éclats. papa, papa. on appelle whan; reviens de chez le luthier - mais whan, même pas besoin de décrocher le téléphone pour savoir.
s u i c i d e .
la gorgée nouée, les larmes qui coulent. flot qui fait mal, trou dans la poitrine. ça brûle autant que si elle avait appuyé sur la gâchette elle-même. whan, elle voit tout qui vacille. elle y compris.

et papa, il brûle. il est redevenu poussière; comme s'il n'avait jamais existé. whan, elle n'a jamais été le voir au cimetière. elle se dit qu'elle ne sait pas pourquoi mais c'est un mensonge. ça fait plusieurs années que c'est comme ça.

...

et il y a la vie qui lui revient. ça va bien; enfin plutôt. bien sûr, il y a des coups durs mais whan, elle gère. elle s'y est fait, on l'a aidée. elle, elle a pu s'en tirer. mais maman, c'est une autre histoire. visage fermé, l'expression anéantie. maman, elle est morte avec lui. et whan, elle cherche toujours à la faire sourire. elle vient jouer du saxophone devant elle, essaie de faire en sorte que ses mains lui obéissent, que ses doigts ne détruisent pas tout.

pourtant, la fausse note la guette.




———
———


ii ; symphonie
c.major

dai.
d - a - i .
un prénom qui se répète, qui fait écho dans la tête de whan.
on ne sait plus depuis combien de temps ça dure.
on se perd dans le calendrier, on sait juste comment ça a commencé.
vendredi, jour banal. mais elle passe la porte. s'offre aux yeux noirs curieux.
un violoncelle; instrument pour embellir le monde.
et whan, elle ne peut pas résister à l'idée. elle veut le faire, le créer.
que ses mains magnifient le bois. whan, elle hoche la tête aux directives. elle sourit aussi, délicatement - ou presque. petite esquisse, les prunelles qui scintillent.
et elle laisse son regard se perdre sur la cliente. si belle, si d é l i c a t e .
elle a l'air irréelle. peut-être qu'elle est tombée du ciel. plus bel ange sur son chemin pas très bien tracé. whan, la malice. elle a envie de planter ses dents dans la chair diaphane; entendre un gémissement pour savoir qu'elle existe bien. chimère, illusion. on ne peut jamais savoir. et whan, elle rit en silence. se moque un peu de la petite sainte. elle se demande d'où elle vient, qui elle est. ce qui se cache derrière la paisible beauté. elle sent la richesse, l'argent. elle a l'air si innocente, comme si la vie ne l'avait pas froissée, abîmée. chanceuse ? probablement. p r o i e . et whan, elle s'amuse un peu. un mot, un regard. elle veut savoir.

et cette scène, elle se répète mais différemment. dai, elle lui revient. il y a les paroles qui s'écoulent, le temps aussi. des rires, des sourires et leurs yeux qui ne se quittent plus. y'a comme son cœur qui s'enflamme, l'envie qui la domine. boum boum dans sa poitrine. curiosité qui devient physique. elle veut encore sentir son parfum, observer un peu plus la couleur de ses iris. et whan, elle a les doigts qui se font audacieux. elle vient les passer dans les mèches brunes et puis ils glissent sur la peau. e s q u i v e . et elle a le sang qui monte. parce que dai, elle s'enfuit à chaque fois. whan, elle fait un pas mais c'est vain.

alors elle papillonne. butine ceux qui le veulent et peut-être même qu'elle aime les petites colères de dai. (tu vois ce que tu manques) whan, presque amère. c'est un manège insensé mais la finalité est toujours la même. déception parce que dai disparaît. mais whan, c'est pas le genre à abandonner. elle la veut; elle peut pas la laisser filer. pierre précieuse, diamant. et même si ses doigts sont repoussés, ses lèvres évitées; dai, elle continuera à la chasser. à la chercher et surtout à la vouloir. dai, elle veut en faire une symphonie.




©️ SIAL — ice and fire.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 55 ☆ ARRIVÉE : 14/10/2017 ☆ PSEUDO : clemlastreet ☆ DC : (wherecani)park siwan ☆ AVATAR : bae yoon young ☆ CRÉDITS : @kush coma+ @astra + @kawaiijoyce ☆ WONS : 154


☆ ÂGE : vingt-trois années; elle écume, elle reste. whan, toujours debout.
☆ OCCUPATION : ébéniste; whan qui travaille le bois, noble matière. whan qui est aussi fleuriste.
☆ STATUT/ORIENTATION : la cœur qui bat pour trois lettres. l'impossible mais whan, elle compte bien changer ça.
☆ POINTS : 240



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 15:29
cc
tu bz ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 53 ☆ ARRIVÉE : 11/10/2017 ☆ PSEUDO : yoolee/hiba ☆ AVATAR : minhyuk ☆ CRÉDITS : gifs fanpop ☆ WONS : 206


and we have roots like the trees
but then your eyes had to wander
cause they weren't looking at me
you weren't looking for me






☆ ÂGE : 24 whispers.
☆ OCCUPATION : hackeur, échec ambulant.
☆ STATUT/ORIENTATION : son coeur est vivant, quand leurs mains s'égarent.
☆ POINTS : 245



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 15:30
d'accord donc on me vole le first ok
édit pour dire que j'édit demain


(c l'heure du vrai édit)

POIUYTRTYUIOPOIUYTRRFTOPOIUFGIOGFGIOIGFGIOC
IGFIUVIBIJNJIKJNIJBHUGVCVGTFDXDRDSTGFUHHIHI
JOJHJIHGFTFDSDESDTYHBIOKOHGVFDSIOJDSDIKJXSDFK  :mih:  :mih:  :mih:  :mih:  :mih:
(je t'aime)
(c tout oui)
(pcq je suis nulle)
(et que tu sais déjà tout ce que je pense) :fab:  

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

our lady of sorrow

je suis napoléon, je crois, et ma sainte-hélène c'est ma vie
avatar
☆ MESSAGES : 53 ☆ ARRIVÉE : 23/09/2017 ☆ PSEUDO : tessa. ☆ AVATAR : zxy. ☆ CRÉDITS : kozmic blues. ☆ WONS : 100


☆ ÂGE : 22 ans sur le papier.
☆ OCCUPATION : psychologue stagiaire en soins palliatifs.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple, mensonges dans un coin du coeur.
☆ POINTS : 205



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 15:57
le respect est mort en 2017

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 53 ☆ ARRIVÉE : 11/10/2017 ☆ PSEUDO : yoolee/hiba ☆ AVATAR : minhyuk ☆ CRÉDITS : gifs fanpop ☆ WONS : 206


and we have roots like the trees
but then your eyes had to wander
cause they weren't looking at me
you weren't looking for me






☆ ÂGE : 24 whispers.
☆ OCCUPATION : hackeur, échec ambulant.
☆ STATUT/ORIENTATION : son coeur est vivant, quand leurs mains s'égarent.
☆ POINTS : 245



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 17:32
le respect est mort bien avant. d'où elle est pas belle la déco ? elle est canon, la déco :coeur:
comme toi. :mims:

out.

rebienvenue, et bonne chance pour cette fiche :perv:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 17:37
un peu plus et j'avais pas ma place sur la première page. oki.

Voir le profil de l'utilisateur

_________________


☽☽ manque -  et me dire tout est fini mais tenir encore dix petites minutes avant que tu ne me sortes de ta vie et oublier qui je suis

avatar
Admin
☆ MESSAGES : 100 ☆ ARRIVÉE : 02/10/2017 ☆ PSEUDO : sial ☆ DC : lee jinsun ☆ AVATAR : pcy ☆ CRÉDITS : chaton ☆ WONS : 157


et serrer les poings parce que je t'en veux et me taire parce que c'est mieux et te regarder briller et me dire que je devrais être heureux ; et te regarder t'effondrer et me dire que je devrais être heureux —

accepter de te voir me le prendre

et vous voir vous toucher vous pavaner vous sourire et faire comme si rien ne s'était passé — vos mains s'effleurer vos corps vibrer rien qu'avec le regard de l'autre ; souffrir de votre absence, souffrir de votre présence, pardonner encore parce que je ne sais faire que ça ; vouloir la mort (de l'amant du sang ou de celui qui n'est que le spectateur de sa propre miséricorde — moi.).



☆ OCCUPATION : agent des étoiles montantes et éclatantes ; agent des comètes qui chutent
☆ STATUT/ORIENTATION : homosexuel - coeur libéré, enfermé, bousculé.
☆ POINTS : 310



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 21:22
s e x y.
:oula:
je veux la suite. courage. ♥️

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 52 ☆ ARRIVÉE : 25/09/2017 ☆ PSEUDO : evil triangle. ☆ AVATAR : chen (exo). ☆ CRÉDITS : sial. ♥ ☆ WONS : 121
c h e e s e ! !



☆ ÂGE : vingt ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en arts + petits boulots en parallèle.
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire // demisexuel panromantique.
☆ POINTS : 305



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Sam 14 Oct - 23:05
:table:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 81 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : skate vibe. ☆ AVATAR : babe dean ☆ CRÉDITS : ©kozmic blues. ☆ WONS : 157



Feeling low sometimes
when the light shines down
Makes me high
Can you feel it ?
Can you f e e l it ?



I'll pick you up in my car
And we'll paint the town
Just kiss me baby
And tell me twice
That you're the o n e for me




☆ ÂGE : traits pas encore rongés par le temps qui se dévoilaient narquoisement y'a déjà vingt-six ans.
☆ OCCUPATION : monsieur vous refile herbe & pétards de qualité contre quelques bouts de papier couleur jade ; l'affaire a vraisemblablement dérapé - au point de s'exposer, de tirer la langue aux flics quand ils ont le dos tourné.
☆ STATUT/ORIENTATION : palpitant confisqué ; depuis quelques temps déjà.
☆ POINTS : 300



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan    Dim 15 Oct - 14:32
@Nam Hakkun a écrit:
le respect est mort en 2017

c'est ce que je constate. :meh:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

our lady of sorrow

je suis napoléon, je crois, et ma sainte-hélène c'est ma vie
avatar
☆ MESSAGES : 53 ☆ ARRIVÉE : 23/09/2017 ☆ PSEUDO : tessa. ☆ AVATAR : zxy. ☆ CRÉDITS : kozmic blues. ☆ WONS : 100


☆ ÂGE : 22 ans sur le papier.
☆ OCCUPATION : psychologue stagiaire en soins palliatifs.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple, mensonges dans un coin du coeur.
☆ POINTS : 205



Sujet: Re: g a s o l i n e -- whan   

Contenu sponsorisé

 
g a s o l i n e -- whan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: L'hôtel de ville :: Petits papiers :: Face tamponnée-
Sauter vers: