contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
warm whispers + ji eun


 


warm whispers + ji eun
Partagez | 

Sujet: warm whispers + ji eun    Lun 16 Oct - 18:44
entre deux pages.

———
———

outfit. il ne sait pas ce qu'il attend derrière son bureau en bois, celui qui ressemble à une copie exacte de tous les autres présents dans la librairie. son menton repose dans la paume d'une de ses mains, l'autre occupée à gratter les résidus de ce qui semble être une étiquette oubliée. le code-barre est à peine visible, et quelque part, ça lui fait penser à lui-même. quelqu'un dont la présence n'est pas indispensable, qui pourrait tout aussi bien passer pour un fantôme dans une foule s'il ne se manifestait pas. et même lorsqu'il se manifeste, rien n'est dit qu'on l'écoutera. et pourtant, son mode de vie lui allait très bien comme ça, pouvoir se noyer dans les quelques notes de musique classique qui coule des écouteurs blancs vissées dans ses oreilles jusqu'au plus profond de son être, apaisant les quelques tourments qui s'y terrent et sommeillent tranquillement. entre l'odeur des livres plus anciens que lui et la planète toute entière, et ceux qui venaient à peine d'arriver, sortis de leurs emballages plastiques et cartons comme des petits pains seraient sortis du four, et les murmures imperceptibles des quelques visiteurs en ce début d'après-midi, vaguant de rayons en rayons, de livres en livres, lance s'était fait un refuge silencieux, presque comme un remède anesthésique qui lui prodigue du bien et surtout du calme. pour éviter de terminer comme d'autres, à péter un câble pour un regard de travers, à parler avec ses poings au lieu de ses mots. qu'on ne le laisse pas devenir ainsi. la petite cloche dorée accrochée à l'entrée se fait entendre, et presque immédiatement, trois autres têtes, accompagnées de la sienne, se dresse en direction des nouveaux visiteurs qui pénètrent la bibliothèque. honnêtement, c'est un spectacle plutôt effrayant, ce pourquoi il pardonne toujours lui-même ceux qui ne préfèrent pas mettre les pieds dans un tel endroit, pour se faire agresser de la sorte. les hommes âgés qui déambulent ne sont pas reconnus de la part du libraire, qui retourne à la contemplation de son bureau. aujourd'hui était un de ces jours mélancolique ou il préférait plutôt écouter sa musique que devoir écouter patiemment les théories de chacun sur tel ou tel livre. leur passion ne cessait jamais de le rendre plus tendre et doux que jamais, parce qu'il n'y a rien de plus beau que de voir quelqu'un être frénétique concernant quelque chose, quelle qu'elle soit. il ne sait pas combien de temps il passe ainsi, perdu dans ses pensées et dans la mélodie de ses écouteurs. lorsqu'il relève la tête, cependant, la surprise se peint rapidement sur ses traits. cette chevelure aux reflets caramel, il l'avait déjà aperçu dans cette bibliothèque il y a quelques temps. il arrache posément ses écouteurs, les abandonnant sur son bureau pour marcher d'une manière qu'il espère nonchalante jusqu'à la jeune femme, se postant juste à coté d'elle. son acte de saisir un livre au hasard ne serait crédible pour personne d'autre, mais heureusement pour lui, la jeune femme est trop absorbée par sa lecture. curieux, il jette un coup d’œil au-dessus de son épaule, par-delà la barrière se ses cheveux, aux écrits sur les pages. biologie cellulaire, mh. difficile. comme sujet.

©️ SIAL &frimelda

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 15 ☆ ARRIVÉE : 29/09/2017 ☆ PSEUDO : saint pepsi ☆ AVATAR : jung jae won ☆ CRÉDITS : cproject ☆ WONS : 39
☆ ÂGE : 24 ans.
☆ OCCUPATION : libraire.
☆ STATUT/ORIENTATION : bisexuel/célibataire.
☆ POINTS : 232



Sujet: Re: warm whispers + ji eun    Lun 16 Oct - 23:39
entre deux pages.

———
———

outfit.Le soleil montait et descendait dans le ciel, comme travail perpétuel et inchangé. Les étudiants grattaient leur feuille ou pianotaient leur clavier d'ordinateur. Rien en semblait changer et pourtant tout avait changé. Ton sourire qui ne cessait de rassurer ceux qui voulaient se pendre de leurs mauvaises notes. Ton sourire qui arrivait à redonner le sourire à quelques désespérés d'avoir perdu leur vie d'avant, d'avoir abandonner les sorties, ceux qui redoublaient. Mais ce sourire qui ne méprisaient pas ceux qui semblaient trop bien réussir et qui de ce fait n'hésitais pas à renier les autres. A les traiter comme des moins que rien. Parce qu'il en fallait peu pour avoir ta haine, parce que tu voulais être tranquille. Cette journée là n'était pas remplie de cours mais tu comptais bien travailler tout le reste de l'après midi. En soi un joli mélange de personne que tu te dépêchais d'éviter. Tu aimais les autres, tu aimais exprimer toute cette joie qui surgissait de toi sans qu'on comprenne d'où elle vienne mais tu avais aussi besoin de calme. Les cours étaient comme un poids qui entrait dans ton crâne et ne te laissait tranquille que la nuit. Et encore. Alors le soleil à son zénith tu avais besoin de t'évader. Là dans cette rue, la librairie et sa devanture te faisais sourire doucement. Comme dans la belle et la bête une tonne de livres s'étendaient à perte de vue. On aurait pu te laisser te perdre dans une bibliothèque si ancienne qu'une épaisseur de poussière se serait incrustée sur les livres que tu n'en serais pas moins heureuse. Ce silence qui aurait pu être pesant faisait office de repos. Il était là pour apaiser les âmes torturés, les peines de certains et venir doucement caresser les angoisses d'autres pour les rassurer. Tes pas se faisaient le plus discrets alors qu'ils faisaient claquer tes chaussures sur le sol dur. Tes doigts caressèrent quelques livres alors que tes yeux cherchaient le sujet qui t'intéressait. Enfin qu'il te fallait. Ici plus qu'ailleurs tu te sentais bien. Pas de soucis financier en vu, pas de problème de cours juste des livres et des livres qui pouvaient t'aider à réussir cette année chaotique. En prenant un livre tu pus lire quelques lignes avant de le remettre. Ton regard fut irrémédiablement attirés vers ce grand bureau d'un bois massif et imposant. Le contraire  de cette personne affalée sur celui ci. Les cheveux bruns qui tombaient en pagaye, cette manière qu'il avait d'écouter les autres et l'intérêt qu'il y portait. Pour dire vrai ce n'était pas la première fois que tu voyais ces livres ni même cette personne. Il était de ces visages qu'on n'oublie pas comme ça. Un sourire se dessina sur ton visage un peu pale avant que tu ne te remettes à ta recherche. Comme une sorte de rituel tu avais observé sa silhouette avant de sourire presque ironiquement à ton geste. A quoi t'attendais tu ? Ta main passa dans tes cheveux aux reflets multiples presque cuivrés, les démêlant quelque peu avant de tomber sur ce que tu voulais, ou plutôt ce que tes études voulaient. En ouvrant le livre tu sens déjà la fatigue te frapper et l'ennuie t'achever. Tu feuillettes quelques pages tes yeux voulant irrémédiablement se fermer pour laisser place à un tout autre monde. Un monde plus coloré, plus intéressant, rempli de tous ces rebondissements, rempli de choses qui n'existait pas. Mais ton front vient se cogner contre une étagère qui te fait rougir et gémir en frottant ton front touché. Aish... Reprenant ta lecture tu ne prends pas garde à cette silhouette qui bouge et vient vers toi. Ni ces livres qui s'en vont dans les mains de quelqu'un d'autre .Ce n'est qu'à la voix que tu réagis et redresse un peu la tête, un air surpris pendu au visage, qui faisait écarter tes yeux. Ton visage était étonnement proche de l'inconnu. Inconnu que tu reconnais aisément et auquel tu souris doucement. " Très.. on dirait que mon cerveau se divise encore et encore.. le pire est l'ennui avec ça. "Riant doucement tu lui montres le livre avant de le regarder. Tu ne savais pas quoi faire avec, le lire plus, l'acheter, le laisser ? Tu avais une liste de livre à avoir et tu te devais de les avoir. Alors ne pas s'aventurer dans les plus étaient une bonne chose. Tu refermes donc le livre et le remet à sa place. " Mais je ne suis pas venue pour lui "




©️ SIAL &frimelda

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 35 ☆ ARRIVÉE : 02/10/2017 ☆ PSEUDO : Pandassassin ☆ AVATAR : Kim Ah Young ☆ CRÉDITS : jae ☆ WONS : 77


J'imagine un monde plus serein avec plus d'amour, mais je ne suis pas folle alors je me traite d'idéaliste. Et je mange des nouilles.



☆ ÂGE : 23 ans
☆ OCCUPATION : étudiante en médecine et distribue des tracts ( la vie de folie )
☆ STATUT/ORIENTATION : Célibataire désespérée/ Hétéro
☆ POINTS : 189


 
warm whispers + ji eun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» palette royal asset warm eyes collec' noel 2007
» Warm Bodies
» Mac Faerie Whispers (Hiver 2015 ?)
» Palette Coastal Scents
» petit craquage mais bien ciblé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Quartiers de Séoul :: Gangnam-
Sauter vers: