contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny


 


Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujet: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Jeu 16 Nov - 10:05

Nam Sunjoo
Robe For Juda

nom, prénom – Nam est le nom que tu portes, nom que tu ignores, nom que tu ne connais qu'à peine, parce que qu'est-ce la famille ? Sunjoo est un prénom que tu portes bien, un prénom qui rayonne, un prénom qui donne des surnoms amusant, un prénom qui te ressemble disent-ils tous, un prénom assorti à ton sourire âge, naissance – Tu es né un onze septembre,
date tragique paraît-il mais tu n'en as que faire -tu n'y penses pas. Tu fêteras bientôt tes vingt-quatre saisons -tu ne sais laquelle choisir date de mort et réveil, âge – Tu es mort le jour de ton anniversaire -n'est-ce pas tragique ? parce que tu en as eu marre, boom, fracas, tout ça pour te réveiller quelques mois plus tard -comme si de rien était nationalité, origine – La Corée, c'est tout ce que tu s, tout ce que tu as -mais tu veux partir, loin, très loin, peut-être veux-tu fuir ? statut civil – Tu seul parce que tu l'as choisi, parce que tu ne sais pas faire autrement -parce que tu l'as oubliée orientation – Tu n'en as rien à faire, tu t'en fiche,
tu es de ces personnes qui pensent que ça ne se maîtrise pas, qu'on ne choisit pas alors tu laisses ton coeur battre métier, études – Ennuyeux, c'est ce qu'est ton métier. Chaque jour sont les mêmes quand tu t'installes face à l'ordinateur de ton bureau, quand tes doigts tapent sans relâche ce clavier -comme on te tape sur le dos,
employé de bureau, c'est un peu comme ça qu'ils disent, un peu bolosssituation monétaire– Tu n'es pas riche, pas vraiment pauvre non plus -entre les deux, papa et maman ont décidé d'aider parfois -quand ils ont l'argent, mais tu n'aimes pas alors tu gardes les enveloppes ici et là, tu ne pioches dedans que quand tu meurs de faim -et ça arrive peut-être trop souvent lieu de résidence – Eunpyeong, l'un des endroits les plus pauvres de Séoul -tu aimes l'ambiance, tu aimes ton appartement trop petit, la vue sur rien, les bruits, les voisins, la vie
FT. JUNG DAEHYUN
Tu prends trois sucres dans ton café, espacés de trois secondes chacun Il y a le nombre de vingt-huit pas entre ta chambre et ton salon Tu mens énormément, ce n'est pas de ta faute, tu ne fais juste pas confiance aux gens anecdote Tu ne t'es jamais habitué à l'accent du grand Séoul alors la plupart du temps, tu parles en dialecte A force de lavages, tes mains sont abîmées, fragiles, sensibles, irritées, rouges...  Elles ne sont pas très belles et souvent cachées   Tu ne conduis pas, monter dans une voiture t'effraye même Ton comportement obsessionnel te mène à collectionner tout un tas de choses dont tu n'as pas besoin et de les accumuler Tu as habituellement l'alcool si triste qu'après une bouteille, tu finis par pleurer toute la soirée sans savoir pourquoi Tu mouilles ta brosse à dents avant de mettre ton dentifrice puis aussi après Tu adore le café de la machine au bureau, le goût est amer même avec du sucre, c'est pas très bon, mais tu adores Tu n'es pas très doué avec la technologie, mais tu sais taper comme personne sur un clavier -c'est peut-être la seule chose que tu sais faire, d'ailleurs Tu dors entouré de coussins et de peluches, sinon ton lit trop vide t'angoisse -tu es encore un bébé

Obsessionnel — Perfectionniste — Anxieux — Introverti — Fatiguant —  Malade —  Loyal —  Respectueux —  Sage — Candide

Tu sens encore cette pression sur tes épaules, celle de la perfection. Tu as encore l'impression de devoir tout faire pour n'entendre aucun reproche. La perfection, c'est stressant quand on y pense et c'est pourtant ce que tu sembles viser avec chacun de tes gestes, chacune de tes actions. Tu essayes, dans un sens, que tout ne soit qu'une réussite quitte à te faire passer après ces choses un peu abstraites. Tu n'étais pas mauvais à l'école, on peut même dire que tu es ce genre de gosse qui saoule parce qu'il semble n'avoir que des bonnes notes partout sans qu'aucune faiblesse ne se montre -mais ce n'était qu'un mensonge. T'étais un peu le bon élève du devant qui va regarder de haut les autres, qui va faire des grands discours sur comment le travail paye et ô combien il faut réviser, se bouger le cul, se donner envie et les moyens de réussir parce qu'il n'y a que ça qui mènera à une survie certaine. Mais la vérité est tout autre, cette image, ce sont les autres qui te l'ont donnée, toi, tu n'as jamais rien fait, jamais rien dit. Si ton regard est parfois arrogant, si tu peux te montrer froid et distant, c'est parce qu'autour de toi c'est construit cette aura qui a fini par marcher sur les autres. Tu n'es pas impressionnant, tu n'as rien du type qui fait peur, c'est à peine si tu veux croiser le regard des autres. Mais c'est peut-être parce que tu essayes de te faire des plus discrets que tu finis par ne pas vraiment l'être. Mais s'il y a quelque chose sur quoi on peut complimenter, c'est que tu ne laisses pas les autres régir ta vie. Tu es le propre maître de tes actions, tu choisis ce que tu veux faire et comment tu veux le faire, tant que ce choix semble t'arranger et t'aider, toi pas. Tu es peut-être un peu égoïste, c'est vrai, mais tu dois vivre par rapport aux autres... Tu ne vivrais plus, n'est-ce pas ?

T'es du type un peu réservé, peut-être un peu introverti, un peu solitaire parfois. Les autres, tu ne les aimes pas forcément. Tu n'as pas forcément envie de les aimer. Tu vois en l'Homme un être un peu pourri, un peu sale -un peu comme toi. Et même si tu essayes de te montrer parfait, on fait tous des erreurs, on se trompe, c'est humain -une chose que tu n'es pas. Ce que tu détestes, c'est leur tendance à la supériorité, leur instinct animalier, leur envie de se battre, leur idiotie permanente. Tu détestes leur facilité à juger, à regarder de travers, à rigoler des autres et des différences. A quoi bon.  Combien de rires entends-tu encore, ces rires d'enfants qui semblent hanter chacune de tes actions ? Tu avais beau essayer d'être parfait, d'être droit, d'être juste, tu n'étais qu'un rien, et il y a encore les moqueries qui tournent comme une douce litanie dans tes entrailles. Tu ne pouvais rien y faire, de toute manière et cette tendre persécution qui te gèle n'aide en rien ton amour pour tes semblables. Tu as peur, certainement, que cela recommence. Elle semble être maîtresse de beaucoup de choses, la peur, et un peu plus chez toi que chez les autres. Elle est toujours présente, toujours  à te serrer l'estomac, toujours à te donner quelques coups, toujours à s'appuyer sur toi, la peur.
On dit que tu es solitaire mais tu préfères dire que tu es extrêmement difficile quand il en vient aux amis ; ce n'est pas vraiment faux et ta confiance déchirée, tu ne sais la donner. Alors quand tu en viens à tisser des liens, tu ne sais comment faire, tu es maladroit. T'exprimer devient difficile quand il s'agit de parler de toi -tu bégayes, tu ne sais pas mettre de mots sur ce que tu ressens vraiment et ton ton cassant ne montre pas la gentillesse dont tu sais faire preuve, tu n'y peux rien, tu as parfois l'humour acerbe, et parfois tu ne sais faire que ça. Rigoler quand une situation est grave, plaisanter quand tu ne sais pas comment réagir... Il faudra simplement apprendre à traduire peut-être certains de tes pics assassins comme une simple preuve de ton attachement. Tu ne saurais dire clairement je t'aime, tu ne saurais expliquer ce que tu ressens et tu saurais encore moins l'enfermer dans des cases ; tu es plutôt du genre à dire dégage quand tu veux que quelqu'un reste auprès de toi et par-moment, tu sais bien que ce n'est pas ce que les autres aimeraient entendre mais tu ne peux te pousser à dire la vérité avec sincérité parce que peut-être que, finalement, tu n'es pas si sincère, si fort que ça. Peut-être que tu n'as juste pas autant de sentiments que tu veux le faire croire -c'est ce que l'on t'a dit.

Mais il faut avouer que tes gestes sont teintés d'un manque de confiance certain qui rend plus que fébrile tes fondations. Tu essayes de faire les choses bien et c'est pourtant, à tes yeux, jamais exactement comme tu le veux. Tu as l'impression que rien n'est jamais assez, qu'il en faut toujours plus. Tu es du genre à essayer un peu tout et quand tu n'y arrives pas, tu baisses les bras.Abandonner est une chose que tu sembles savoir faire et que tu connais bien plus que tu ne voudrais l'avouer. Tu n'aimes pas quand les choses te résistes et tu n'aimes pas ne pas réussir parce qu'il y a ce sentiment d'infériorité qui vient pointer le bout de son nez -comme si c'était le moment. Les échecs ont tendance à t'abattre plus que de raisons et tu détestes encore plus t'entendre dire que ce que tu as fait n'es pas bon. Que l'on pointe du doigt des erreurs dont tu connais très bien l'existence, ça t'énerve. C'est, à tes yeux, comme dire à un aveugle qu'il ne peut pas voir et oh oui, c'est vraiment très énervant. Tu n'es très certainement pas la proie de grands excès émotionnels mais si peut-être on devait en citer un, la colère serait ton plus grand pêché. Tes crises ne sont que passagères et si terribles que tu donnes l'impression de vouloir décimer l'humanité entière -quelle blague.  Il est dur de te calmer quand ton coeur s'emballe et certainement qu'il vaut mieux te laisser seul quand tu te mets à hausser le ton. C'est parce que tu es d'apparence calme, on a pas l'habitude de te voir t'énerver ; il n'est pas dur de te voir sourire -et tu brilles, quand tu souris, pas dur de te voir hausser les sourcils, pas dur de te voir les froncer. Ton visage est expressif, même si on ne dirait pas, même s'il semble dur d'y trouver une émotion -c'est parce qu'ils ne te regardent pas assez. Il est probablement dur de savoir ce que tu penses.
Anxiété et stress permanent n'aident pas vraiment à ton état naturel et  il est possible d'observer différents TOC que tu sembles avoir dévéloppé pour une raison quelconque. Sûrement né de ton caractère obsessionnel, voilà que depuis longtemps maintenant -tu crois, tu vis comme ça. Une mysophobie certaine qui te mène à te laver les mains bien trop souvent dans la journée mais qui va bien plus loin que cela aussi : tu as comme l'impression que tout est sale, négligé. Les contact des autres semble te faire peur, sortir aussi parfois -et bien que tu prennes sur toi, bien que tu le fasses quand même parce que tu n'as pas le choix pour vivre, il y a toujours comme une distance de sécurité, une tonne de vêtement pour te protéger. Mais l'ironie est peut-être cette thanatophobie que tu traînes depuis tout aussi longtemps, cette peur de la mort sous toutes ses formes. Autant en parler, que d'y penser, cela te terrifie -et il est toujours hors de question de te faire approcher un cimetière. Ce te cause bien des problèmes,autant des insomnies que des pensées parfois morbides : tu ne peux t'empêcher de penser le pire dans chaque situation et voilà que ton cœur s'emballe -tu ne tiendras jamais. Mais  cause de cela, voilà que tu es aussi un peu superstitieux et c'est peut-être ce qui est le plus marrant chez toi maintenant. Mais il y a aussi cette obsession du rangement, de la symétrie, de l'ordre, de la propreté ambiante, cette fâcheuse manie à tout compter afin que le nombre soit pair -et tout doit l'être, tu ne peux t'arrêter de lire un livre que si tu es sur une page paire, dans un chapitre paire et il en va de même pour beaucoup de choses. Ces obsessions, aussi irrationnelles soient-elles font parties de ta vie depuis si longtemps maintenant que tu ne sembles plus y faire attention, c'est un peu comme ça et tu ne peux pas y faire grande chose -tu ne veux pas y faire grand chose.

C'est ma mamie qui a choisi mon avatar.
JEANNÉPAS
©️️ SIAL — credit to l'internet

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 5 ☆ ARRIVÉE : 16/11/2017 ☆ PSEUDO : jeannépas ☆ AVATAR : Jung Damchui ✿ bop ☆ CRÉDITS : myself (avatar) ✿ exception (signature) ✿ ☆ WONS : 6


You sit there and laugh while my dignity collapses


ᴅᴏᴘᴀᴍɪɴᴇ
I'm soaking


☆ ÂGE : Vingt-quatre ans
☆ OCCUPATION : Employé de bureau
☆ STATUT/ORIENTATION : Célibataire, un corps
☆ POINTS : 283



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Jeu 16 Nov - 10:06
Sweetened breath, mean tongue
Clap, clip, clap, giboulé d'étoiles, peint l'arc-en-ciel aux couleurs du bonheur

C'était un matin.
C'est toujours un matin.

La journée commence par un soleil qui se lève, elle s'élance, se fatigue, et tombe.
C'est un peu comme toi.

Il n'y a pas grand chose à dire sur ta vie d'enfant, ta vie d'adolescent. Tu étais un enfant roi, tu avais le droit à tout, de tout.

Tu aimais bien l'océan. Quand tu étais enfant, tu allais souvent jouer au bord de la mer. Le vent ne t'a jamais vraiment dérangé, tu  le laissais te porter. Tu aimais bien crier dans le vent, quand tu en avais marre, quand tu étais fatigué, quand tu avais envie de pleurer.
Tu n'avais pas souvent envie de pleurer. Ca ne te ressemble pas. Tu n'es pas vraiment comme ça ; les larmes sont étranges et tu ne les comprends pas.
Maman pleurait souvent. Parce que tu étais un enfant étrange, parce que tu n'aimais pas beaucoup les autres, parce qu'elle ne te comprenait pas. Alors elle pleurait.
Tu as toujours cru qu'elle remplissait l'océan.

Tu étais un enfant heureux.
Tu aimais saluer les grands-mères de ton quartier, monter la rue encore et encore.
Tu aimais quand le froid se transformait en de formes abstraites à chaque souffle.
Tu aimais l'écharpe chaude autour de ton cou, les bras autour de ton corps.

bonne journée.

C'est comme ça qu'elle t'a envoyée ailleurs.

Tu pensais qu'elle remplissait l'océan mais ce jour-là, tu l'as fait déborder.

Tu n'aimes pas les bus.Tu n'aimes pas la route.
Tu n'aimes pas les soupirs et les murmures. Tu ne veux plus les entendre. Tu ne veux pas savoir ce qu'ils disent de toi, ce qu'ils racontent des autres. Alors tu tu t'es bouché les oreilles. Tu t'es caché, enroulé, tu n'étais plus là.
Mais ça continuait de rouler. Tu avais beau crier de s'arrêter, ça ne s'arrêtait pas.


La grande ville, tu ne la comprends pas. Ces gens, tu ne les connais pas. Mais ils sont là, souriant, te prenant dans leurs bras. Ils sont là à te dire bienvenue, à te dire que tout va aller , que tu es où il faut maintenant.
A ta place.

Tu ne l'as jamais vraiment. Tu n'as jamais su où t'asseoir, tu n'as jamais su où te mettre. Toujours serré, toujours étouffé. Ta place disaient-ils, mais tu en rigoles encore maintenant.
Tu étais tout simplement et ça suffisait. Tu servais à quelque chose.


———
———


Drape me in your warmth
I can be the subject of your dreams, your sickening desire

Il y a des sirènes, des cries,  et toi.
Ca s'est passé rapidement,t u n'as pas vraiment réfléchit. Ton volant entre les doigts, ton esprit qui divague, ta vie qui fatigue.

Et si...

Et si tu mettais fin à tout, et si tout le monde avait envie de faire comme toi, et si le monde ne supportait plus sa vie, et si tu faisais tout exposer, et si tu cassais tout, et si tu brisais des vies, des os.
Des os.
Ca craque probablement sous les roues de la voiture. Ta cheville aussi, quand tu appuies trop fort sur l'accélérateur.
Ton corps aussi quand c'est le mur que tu heurtes.

Arrêt net.
Ton souffle.
Ton cœur.
Ta vie.


C'était fini.


———
———


Phoenix in the fire
S'il faut mourir, sur nos stèles je veux graver que nos rires ont berné la mort et le temps

C'était un matin.
C'est toujours un matin

La journée commence par un soleil qui se lève, elle s'élance, se fatigue, et tombe.
C'est un peu comme toi.  

©️ SIAL — icons screenedits


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 5 ☆ ARRIVÉE : 16/11/2017 ☆ PSEUDO : jeannépas ☆ AVATAR : Jung Damchui ✿ bop ☆ CRÉDITS : myself (avatar) ✿ exception (signature) ✿ ☆ WONS : 6


You sit there and laugh while my dignity collapses


ᴅᴏᴘᴀᴍɪɴᴇ
I'm soaking


☆ ÂGE : Vingt-quatre ans
☆ OCCUPATION : Employé de bureau
☆ STATUT/ORIENTATION : Célibataire, un corps
☆ POINTS : 283



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Jeu 16 Nov - 18:55
ta mamie
a d'excellents goûts :larmes:

bienvenue chatoon :coeur:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

écrasé.
broyé.
brûlé.
noyé.
puis assoiffé.
désespéré.
amour(h)aché.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 236 ☆ ARRIVÉE : 13/09/2017 ☆ PSEUDO : sial ☆ DC : ikeda naoko ☆ AVATAR : ji changwook ☆ CRÉDITS : moi ☆ WONS : 287
POUDRE DE PLOMB COULEUR CARMIN SUR SES DOIGTS COUPABLES



il lui a dit qu'il l'aimait alors que sa tête claquait avec force sous l'amour de ses poings.


☆ ÂGE : vingt-huit ans et coeur déjà usé, saigné, dépareillé.
☆ OCCUPATION : de jeune soldat il devint sergent défectueux ((sergent major))
☆ STATUT/ORIENTATION : il tombe il se relève ; il tombe il se relève ; il tombe il se brise.
☆ POINTS : 389



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Jeu 16 Nov - 21:03
ooooh :perv:
hey there :faint:

bonne chance pour ta fiche :nyu:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 41 ☆ ARRIVÉE : 06/11/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : doux jihei & cynique noriko ☆ AVATAR : hani. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 142

J'suis pas quelqu'un de bien, j'suis pas une belle personne ; J'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée et j'vais finir par te sauter au visage si tu t'approches trop, comme ça a fait avec les autres.
Mais tu sais pas d'quoi tu parles, j'ai essayé ça sert à rien on change pas, on change jamais, et quand bien même de toute façon ici y'a pas de deuxième chance. On efface pas les ardoises,
me dit pas qu't'es pas au courant, qu't'as pas vu ?


☆ ÂGE : 23 yo.
☆ OCCUPATION : animatrice de radio.
☆ STATUT/ORIENTATION : fuire, courir. le plus loin possible. le plus rapidement possible. plus voir, plus entendre, plus réagir. oublier. faire croire que. blesser. oui. c'est ça qu'il faut faire.
☆ POINTS : 200



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Jeu 16 Nov - 21:51
ohlala le joli coeur. :mih:
bienvenue et bonne chance pour ta fiche !! :oula: :poke:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

parasite(s) ✧ et dès le premier jour je te mentirai et je t'utiliserai et je te baiserai et je te briserai le cœur puisque tu as brisé le mien, et tu m'aimeras chaque jour davantage et un jour ce sera trop lourd et alors ta vie sera mienne et tu mourras dans la solitude quand j'aurai emporté tout ce qui me plaira avant de partir sans plus rien te devoir.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 113 ☆ ARRIVÉE : 02/10/2017 ☆ PSEUDO : kinjiki ☾ // laura ☆ AVATAR : park junhee. ☆ CRÉDITS : soulmate. ♡ ☆ WONS : 229

elle en a marre d'elle putain mais à gerber, et elle espère elle espère qu'il va se passer quelque chose et que la vie enfin va commencer.

☆ ÂGE : 24 ans.
☆ OCCUPATION : acteur de j-drama et k-drama. has-been qui trime à trouver de nouveaux contrats - sa réputation de fils de pute qui le perdra.
☆ STATUT/ORIENTATION : amouraché d'une traînée, pretty woman high-level.
☆ POINTS : 295



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Ven 17 Nov - 9:09
Ouin, merci tout le monde snif. ♥️

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 5 ☆ ARRIVÉE : 16/11/2017 ☆ PSEUDO : jeannépas ☆ AVATAR : Jung Damchui ✿ bop ☆ CRÉDITS : myself (avatar) ✿ exception (signature) ✿ ☆ WONS : 6


You sit there and laugh while my dignity collapses


ᴅᴏᴘᴀᴍɪɴᴇ
I'm soaking


☆ ÂGE : Vingt-quatre ans
☆ OCCUPATION : Employé de bureau
☆ STATUT/ORIENTATION : Célibataire, un corps
☆ POINTS : 283



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Dim 19 Nov - 11:06
la bise frère
:slt:  :slt:  :slt:  :slt:

BIENVENUE,
c trop vide, remplis tt ça vite vite vite uesh
:hi:
courage en tt cas pour la rédaction,
keep moi une place  :oula:  :oula:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 139 ☆ ARRIVÉE : 18/09/2017 ☆ PSEUDO : noctis caelum. ☆ DC : lim dakota (nam joo hyuk) ☆ AVATAR : bang yongguk. ☆ CRÉDITS : (neovenus) // astra (sign) ☆ WONS : 271
その 本当にこの世界で起きてる最低な出来事を表現させない
歌わせない



☆ ÂGE : trentaine qui afflue, révolue. un peu de peine pour ce coeur déjà vieux, un peu miteux.
☆ OCCUPATION : ((tête penseuse qui se plaît et qui ordonne)) roboticien à la tête d'un atelier -gérant, aimant. une petite famille reconstituée, allouée.
☆ STATUT/ORIENTATION : elle est là à courir et tu peines à comprendre (apprendre). tu la regarde (l'admire) -soupire. absente. (encore)
☆ POINTS : 638



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Dim 19 Nov - 11:29
slt cousin :)
jte garde une petite place quand tu veux :ohoh: :ohoh:
merci snif

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 5 ☆ ARRIVÉE : 16/11/2017 ☆ PSEUDO : jeannépas ☆ AVATAR : Jung Damchui ✿ bop ☆ CRÉDITS : myself (avatar) ✿ exception (signature) ✿ ☆ WONS : 6


You sit there and laugh while my dignity collapses


ᴅᴏᴘᴀᴍɪɴᴇ
I'm soaking


☆ ÂGE : Vingt-quatre ans
☆ OCCUPATION : Employé de bureau
☆ STATUT/ORIENTATION : Célibataire, un corps
☆ POINTS : 283



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Mar 21 Nov - 0:55
bienvenue
moi je veux connaitre la suite
:senpai: :senpai: :senpai:

daehyun le bg :bsx:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 53 ☆ ARRIVÉE : 11/10/2017 ☆ PSEUDO : yoolee/hiba ☆ AVATAR : minhyuk ☆ CRÉDITS : gifs fanpop ☆ WONS : 206


and we have roots like the trees
but then your eyes had to wander
cause they weren't looking at me
you weren't looking for me






☆ ÂGE : 24 whispers.
☆ OCCUPATION : hackeur, échec ambulant.
☆ STATUT/ORIENTATION : son coeur est vivant, quand leurs mains s'égarent.
☆ POINTS : 245



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny    Mer 22 Nov - 13:52


:bsx:

oups, j'ai glissé:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 5 ☆ ARRIVÉE : 15/11/2017 ☆ PSEUDO : ᕦ( ಥ ͜ʖ ಥ)ノ☆゚.*・。゚ ☆ AVATAR : Yoo Youngjae ✧ B.A.P ☆ CRÉDITS : ☆ WONS : 6
× C'est un jour comme un autre
Mais moi j'ai mal de toi
Moi qui riais des autres aujourd'hui c'est vous deux qui devez rire de moi
×



× Toi, tu prends à jamais tout ce que j'espérais
Toi tu me prends la vie et même un peu plus
Tu me prends l'amour
×



☆ ÂGE : vingt-quatre ans.
☆ OCCUPATION : homme de ménage × photographe amateur
☆ POINTS : 00



Sujet: Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny   

Contenu sponsorisé

 
Even if the sun's about to show, I never stuck around to know ✿ Sunny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» Belgian Boat show 2011
» Implantation d’un show-room pour la vente de voitures d’occasion à l’entrée de Bougival
» Du 11 au 16 août. Saint-Lô. 22ème Normandie Horse Show.
» Muppet show Palisade, ma collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: L'hôtel de ville :: Petits papiers :: Face tamponnée-
Sauter vers: