contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
reason & spirit


 


reason & spirit
Partagez | 

Sujet: reason & spirit    Ven 24 Nov - 16:10

choi yeonghwan
remember

nom, prénom – choi, yeonghwan âge, naissance – Né un 23 Novembre il a aujourd'hui 33 ans, respire la trentaine passée avec sérénité et maturité. date de mort et réveil, âge – Il est mort un 31 décembre, il avait 29 ans, douce fatalité. Il s'est regardé lentement s'éteindre dans la nuit, le son des sirènes claquait dans l'air frais et virevoltait encore dans sa tête comme une migraine lorsqu'il s'est réveillé quelques mois après nationalité, origine – coréen statut civil – Fiancé, mais ça l'étonne parfois et l'amour le vrai lui fait un peu défaut. Mais elle est commode alors pourquoi pas  orientation – hétéro métier, études – il vous dira qu'il est médium, les sceptiques opteront pour charlatan mais chacun est libre de ses appréciations. Les touristes l'adorent et les désespérés aussi. situation monétaire– assez variable ça dépend de la demande, mais les curieux sont globalement toujours au rendez-vous alors il vit confortablement, mais son mode de vie en lui-même reste modeste alors il dépense moins qu'il ne gagne. lieu de résidence – Insadong dans une jolie petite maison traditionnelle. Les mauvaises langues diront qu'elle est hantée, mais ça m'étonnerait, il y a des charmes dans toutes les pièces. Si la maison craque, c'est parce que le bois est vieux.
FT. SO JI-SUB
il devient difficile et capricieux dès qu'il est question de thé d'ailleurs il ne boit que le thé que lui prépare sa fiancée et on raconte que c'est uniquement pour cette raison qu'il lui passera la bague au doigt il a un petit bassin dans son jardinet avec de beaux poissons et de temps en temps il leur tape la causette sur des questions existentielles il devient nerveux dès lors qu'un miroir est brisé et ne peut s'empêcher de faire déguerpir tous les chats noirs qu'il croise il fait de la poterie, mais il n'a vraiment pas la fibre artistique il a beau les mettre en vente personne ne les veut il a des goûts pointilleux et a donc la critique facile il a le tatouage de l'infini sur son torse dans sa bibliothèque on ne trouve que des essais et livres traitant de philo de spirituel sur le bien-être et des volumes sur les mythes, la Bible, des Bouddhas aussi   il n'est pas religieux au sens strict du terme mais il est intrigué par toutes les doctrines qui s'essayent à expliquer le monde autre que scientifique il ne porte que des costumes sauf lorsqu'il reçoit ses clients chez lui, il aime porter l'habit traditionnel sportif, il aime prendre soin de son corps car il respecte la maxime un esprit sain dans un corps sain il adore l'agitation du quartier d'Insadong le soir et il va souvent manger dans les petits restaurants du quartier, ceux qui ne payent pas de mine et qui n'attirent pas le tourisme de masse   il joue aussi du violon, très mal il pratique l'écriture automatique il écrit des livres sur le spirituel et les médiumnités il a d'ailleurs une page web à ce sujet n'insistez pas il ne communiquera pas avec votre animal de compagnie décédé  

spiritualité — foi — réserve — assurance — efficacité — réflexion — persuasion — philosophie — maturité — protection — superstition — secret — individualisme — conscience — aura

Choi Yeonghwan était un homme qui ne pensait aucun de ses sourires crispés. Naturellement sérieux, on le connaissait plutôt réservé, et son humeur qui n'était pas excessivement bonne tombait volontiers dans une ironie peu agréable. Il se montrait courtois comme les conventions voulaient qu'il le soit, mais comme il lui arrivait de faire preuve de mauvaise volonté ses bonnes manières s'ourlaient vite d'une sorte d'impertinence pressée. Mais jamais il n'aurait donné la sensation de tomber dans la gravité ou bien encore l'austérité. Le calme qui couvait chacun de ses faits et gestes lui donnaient une douceur toute masculine et à laquelle se mêlait un sentiment, presque arrogant, d'assurance.

Yeonghwan affectionnait certainement sa tranquillité. Les gens devenaient alors un défi quotidien, car l'on mettait sa patience tous les jours à l'épreuve : Il n'aimait pas en effet qu'on parle trop longtemps, qu'on s'épanche, de ces gnangnans qu'on faisait si rapidement si facilement, de tous ces détails inintéressants, perte de temps qu'il disait, contreproductifs, déraisonnables, préférait les faits aux délires, balayait les mots qu'il jugeait inutiles d'un revers soudain agacé de la main, d'une grimace passagère. Mais là encore, son agacement ne savait pas inspirer la colère, donnait cette impression un peu perturbante qu'on le dérangeait. Les gens lui tournaient autour comme des moustiques, des bourdonnements dans l'oreille. Puis, très vite, il cessait simplement d'y penser. L'instant, du moment qu'il était passé, ne l'intéressait plus. Lui non plus ne s'épanchait pas, ni en mots ni en reproches ni en étalage de sentiments. Les grands discours moralisateurs, de monologues, non vraiment il devait en être avare. S'il devait dire quelque chose il filait droit au résumé, synthétique sans détour ni fioriture : l'homme visait l'efficacité.

On ne l'aurait pas imaginé sensible, mais sensible il était. Non pas de cette sensibilité délicate, poétique, bucolique, non pas l'une de ces ennuyeuses sensibilités de femme à s'extasier d'un tout à se sentir concerné d'un rien ! Cet homme-là. Cet homme-là ne se bouleversait pas. Mais il rayonnait. D'une sensibilité. Spirituelle. Il connaissait simplement une harmonie, pensait que le monde n'était qu'un enchevêtrement d'ondes et d'énergies. Il refusait l'idée de la mort bête et physique de l'homme, mais était intimement convaincu que les âmes flottaient simplement dans un plan invisible. Il ne disait jamais ressentir ces choses, n'entrait jamais dans les détails, peut-être parce qu'il n'aimait pas l'idée d'être traité de superstitieux et d'illuminé. Puis, comme il n'était pas généreux, ni particulièrement heureux à ce sujet, il n'avait vu aucun inconvénient à rendre la chose lucrative. Quant au fait de pouvoir dialoguer avec les défunts, et bien, on aurait eu envie de crier au charlatan s'il ne se montrait pas aussi imprégné. Car il ne donnait pas l'impression de surjouer, jamais. Et son véritable don, peut-être, résidait-il dans sa force de persuasion. Mais après tout, il était libre de croire à sa dernière fantaisie. Si seulement en vérité il savait, que les mort c'étaient les autres que le mort c'était lui. 

salut vous  :slt:
c'est le premier forum à avatars réels où je m'inscris  :mih:
mais tant de perfection arf ce design ce contexte je suis sous le charme ~ j'espère quand même que j'ai pas écris de conneries :O
sinon j'ai 24 ans, j'aime les dramas les mangas et so ji-sub.
voilà voilà
:hi:

(et j'aime aussi vos smiley)
(même si certains me font peur mdr)
Yeonghwan
©️️ icon & gif fanpop

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 22 ☆ ARRIVÉE : 24/11/2017 ☆ PSEUDO : Animus ☆ AVATAR : So Ji Sub ☆ CRÉDITS : moi ☆ WONS : 62
☆ POINTS : 220



Sujet: Re: reason & spirit    Ven 24 Nov - 16:11
I
nos derniers instants

Il s'éveilla lentement, aveuglé par les phares rouges de la voiture, un écran de fumée sur le parebrise éclaté. La vue à moitié brouillée. Dans un état second, sa main glissa naturellement vers la portière. Mais elle s'était écrasée. La voiture s'était retournée. Une note persistait dans son esprit, un dièse linéaire. Il n'entendait rien d'autre. Yeonghwan ne sentait pas le ruissellement du sang sur ses tempes. Il tendit un bras vers le côté passager. Son nom sortit dans un murmure. "Inha." Mais Inha ne répondait pas. A moitié conscient, ses paupières clignaient en vain. Son corps lui semblait lourd ; il était certain de la douleur. Il répéta. "Inha... Inha." Il tourna difficilement la tête. Ses bras pendaient dans le vide, ses longs cheveux noirs aussi ; quelques éclats de verre parsemaient ses cheveux. Il cria son nom : "INHA !" Yeonghwan était seul avec l'écho de sa douleur car Inha dormait d'un sommeil rouge. Son regard glissa vers la courbe arrondie de son ventre. Cette fois il ne cria pas, car aucun cri n'aurait pu exprimer ce qu'il ressentait. Aucun mot n'aurait réussi à décrire ses larmes. Ses lèvres tremblaient. Le monde s'était évanoui en même temps que le fœtus assassiné. Il continua d'appeler. "Inha, Inha..." comme si ce seul nom aurait pu le sauver.

Il était 2h30 du matin. Ils revenaient de chez leurs amis lorsque la voiture avait fait une embardée. Les rires et les feux d'artifices s'étaient mélangés à son chagrin. La nuit s'était allongée. Son mariage et ses projets s'étaient brisés sur du bitume avant de se retourner dans un fossé. Il n'avait plus regardé le corps d'Inha. Yeonghwan avait attendu. L'ambulance arriva à 3h05. Mais Yeonghwan était mort à 3h01.


———
———


II
toi ma tendre inconnue, ma belle fiancée

"Aah." Murmurait-il dans son sommeil agité, et il se retourna soudain vers le corps immobilisé à ses côtés. Brusque retour à la réalité. Elle le dévisageait avec ses petits yeux perçants. "Ca va ? Tu baragouinais des choses étranges dans ton sommeil." Un mauvais rêve, elle tendit sa main mais déjà Yeonghwan se redressait avant qu'elle ne touche son front. Il en avait presque des sueurs froides, comme c'était curieux. "Tu vas bien ?" Insistait-elle, mais il ne se retournait pas. Les souvenirs qu'elle lui évoquait le laissait comme un spectateur étrange, confus. Il revoyait quelques images fugaces d'eux, il se sentait proche d'elle tout comme lointain. En quelque sorte, il y avait une sensation qu'elle ne remplissait pas. "Parfois j'ai l'impression de mettre la main sur quelque chose de très important, et quand je crois m'en souvenir, ça m'échappe." Il devinait ses yeux contre sa peau, il devinait ses regards doux, immobiles. Il poursuivit : "Tu n'as jamais cette impression ?" Mais elle tardait à répondre, de cette langueur tendre. "Tout le monde a cette impression, tu ne crois pas ?" Mais il ne croyait pas. Il cherchait des significations et des messages dans des sensations, des signes qu'il était seul à ressentir. Elle n'avait pas tort pourtant. En fait, il avait tout son corps qui le grattait. Alors il décida de ne plus se recoucher, persuadé qu'il ne pourrait plus s'endormir. Levé, il s'enroula dans son peignoir. Elle le regardait toujours, jamais ses yeux ne déviaient de sa stature trop longtemps. Déjà elle regrettait ses draps vides. Il était un homme convenable, elle était une femme convenable. S'étaient-ils fiancés pour une autre raison ? Ah, c'était à la fois récent et ancien, ils oubliaient tous les deux. Yeonghwan semblait parti maintenant. Il se demanda si un esprit malin n'essayait pas de le manipuler à son insu, mais il sentait dans le même temps que cela venait réellement de lui. Il avait besoin de l'air de la nuit contre son visage. Il agita soudain sa main devant lui comme s'il cherchait à bannir à quelque chose d'invisible. "Trop de mauvaises énergies ! A force de titiller les esprits je vais finir par perdre le mien.


———
———


III
la résignation de l'attente

Et lorsqu'il tenait son bic pour l'écriture automatique, il lui arrivait de se dire qu'il ne se souvenait pas avoir fait ça toute sa vie. Yeonghwan se demandait parfois comment tout ça avait commencé, et comment lui, qui s'était toujours cru très rationnel avait laissé continuer. Tout allait beaucoup trop bien. Et lorsque les bonnes choses continuaient à affluer, l'air prenait une drôle d'odeur. Tout lui devenait soudain trop suspect. "Monsieur Choi, ne dirais-tu pas que tu es un homme chanceux ?" Yeonghwan posa finalement son stylo, se leva et se dirigea vers un petit coffre. "Parce que ta femme est belle, ta maison est propre. Bon ton métier est un peu étrange, mais pourquoi pas. La fascination paie bien. Tu leur fais ton numéro, ils te payent pour de l'espoir. Je suis sûr que tu as la belle vie. Tu ne t'en étais pas rendu compte je paris." Ca ne voulait pas dire que ça convenait. Enfin, ça faisait l'affaire. Mais il manquait quelque chose, il ne savait pas ce que c'était. Par exemple, il était très satisfait de sa maison propre. Sa fiancée ? Il n'avait pas grand chose à dire dessus. Les clients l'aimaient bien. Bon. Yeonghwan  était aux yeux des gens versé dans une sorte de mysticisme incompréhensible. Rien ne lui semblait plus évident. Mais s'il avait pris la peine de se raconter, il aurait perdu de l'argent. C'était peut-être l'idée qui lui faisait froncer les sourcils et qu'il détestait le plus au monde. Yeonghwan était soucieux de préserver son mode de vie. Il n'était pas l'homme du changement. Mais tout allait bien. Ca ne faisait tout de même pas sa fierté. Dans le fond, il ne voulait rendre service à personne. Lorsqu'il regardait la foule, qu'on lui parlait de sentiments, qu'on lui versait des larmes éplorées, il fermait juste les yeux pour ne plus rien voir. On l'ennuyait. Parfois il lui semblait qu'on le confondait avec une assistante sociale, mais il ignorait pourquoi. L'histoire des autres ne l'intéressait pas. Il ne s'en était jamais caché. Yeonghwan s'attendait à être frappé par le destin. Et lorsque le destin frapperait, il serait prêt à le recevoir. Malgré tout, il ne pouvait jamais s'arrêter de penser que la catastrophe devait être imminente. Elle veillait. Il pouvait la sentir, là, comme une sale odeur d'humidité. Il observait parfois les choses comme si tout soudain allait se précipiter. Chaque mythe avait sa propre fin. Le Ragnarok, l'Apocalypse. Il claquait ses lèvres et secouait furtivement sa tête comme pour chasser l'idée. "Que fais-tu monsieur Choi ? On ne va plus parler avec les morts ?" Mais Yeonghwan n'avait pas répondu, agitant simplement sa main dans l'air comme il avait toujours l'habitude de le faire lorsqu'il s'agissait de repousser une conversation qui ne l'intéressait pas. Il tira de son écrin une bouteille de soju et revint à sa place sur un petit coussin en face de son ami, posa sur la table deux petites coupelles plates. "Aujourd'hui nous allons boire." Affirma-t-il simplement, et de son petit air de reproches il se pencha vers son plus fidèle client. "C'est que tu veux parler aux morts mais je crois que les morts ne veulent pas te parler. Bois, parce que personne ne te donnera les numéros du loto." Mais l'ami était renfrogné. "Je paye cher pourtant pour leur parler." Yeonghwan avait réponse à tout. "Ce n'est pas la faute du médium si les esprits ne t'aiment pas. Et puis à force de venir, tu me donnes des crampes aux doigts, tout ça pour des bêtises. Je devrais te faire payer le double. Aujourd'hui, je garde ton argent et à la place je t'offre de l'alcool." Et l'ami s'était contenté d'hausser les épaules avant de récupérer sa coupelle. De toute façon il n'avait toujours pas décidé s'il devait croire ou non. Parfois, Yeonghwan avait l'air trop intelligent. En vérité, il était encore en train d'attendre.


———
———


IV
tu me vois et je ne te vois pas, je te devine et pourtant tu n'existes pas

"Tu es ailleurs." Elle venait de poser devant lui une tasse de thé, et attendait à côté de lui, pieds et mains joints, un peu trop droite, un peu trop lisse, un peu trop propre sur elle. Yeonghwan la dévisagea seulement du coin de l'œil, le violon niché dans le creux de son cou. Il suspendit sa note. Elle semblait le tirer lentement de sa léthargie. "Huum." Elle ne perdait pas patience, et toujours elle restait silencieuse et douce. Amère aussi. Mais il était trop occupé pour s'en rendre compte. Alors elle ruminait ses pensées, gardait une rancœur contre sa poitrine. Malgré tout elle restait prévenante, tout en cherchant encore une façon soit de lui tirer les vers du nez soit d'être regardée. Il y avait des choses qu'il ne lui disait pas. Parfois elle était peinée de cette distance, parfois, elle la haïssait simplement. "Si tu étais ailleurs, où étais-tu parti ?" C'était une drôle de question, il n'aurait laissé personne d'autre insistait là-dessus. Mais Yeonghwan ne s'énervait pas. Et c'était étrange comme la seule personne qu'il supportait, à qui il n'avait jamais rien à reprocher, était celle qu'il regardait le moins, qu'il désirait le moins. Ils frisaient le platonique. "Je ne sais pas quoi répondre à ça. Ne t'inquiète pas. Est-ce que tu as mis du sucre ?" Elle aurait voulu qu'il la regarde un peu mieux, et peut-être se serait-il rendu compte que sa robe était nouvelle et qu'elle lui allait bien. Elle avait aussi envie de lui dire si, par hasard, il ne la prenait pas pour sa bonne. Mais dans le même temps elle aurait été trop triste qu'il ne le fasse pas. Errer dans cette maison en ne faisant rien, en sachant qu'il n'attendait rien d'elle, qu'elle n'avait aucune utilité, faire sa vie sans toucher la sienne, elle aurait été encore plus malheureuse qu'elle ne l'était déjà. Elle aurait souhaité lui dire qu'il se comportait injustement. Car il était injuste qu'il semble si satisfait de tout, tandis qu'elle ne se satisfaisait de rien. Il se bornait à ne rien dire, mais elle remarquait parfois un changement, infime qui ne lui ressemblait pas. Elle n'était pas aveugle. Elle voyait. Elle l'observait trop pour ne pas s'en rendre compte. De temps en temps il semblait ailleurs. Rêveur, dans ses pensées. Ca ne lui arrivait jamais. Ce n'était pas comme lorsqu'il réfléchissait. Il avait le regard vide. Et là, il lui semblait que Yeonghwan n'était plus Yeonghwan. Car son Yeonghwan ne savait pas être distrait. "Tu ne sucres jamais ton thé. Tu crois que je ne le sais pas ? Depuis le temps, ai-je déjà sucré ton thé ? Ce n'est pas arrivé une seule fois. Je ne mérite vraiment pas que tu poses la question." Mais elle ne l'avait pas regardé en disant cela, car les commentaires sur la façon dont elle tenait la maison, dont elle s'occupait de lui et de ses caprices l'insupportaient pour la simple et bonne raison qu'il n'y avait rien à dire sur le sujet. Tout était impeccable. Et c'était là bien la seule chose qu'il savait. Yeonghwan pouvait sentir ce petit ton vexé. "Whoaa. Je n'ai vraiment pas intérêt à changer mes goûts. Tu me casserais le sucrier sur la tête." Ils ne se disputaient jamais étrangement, même si rien ne savait vraiment les rapprocher rien ne pouvait plus les séparer. Elle le toisa devant l'ironie, mais la colère ne lui allait pas. Ses traits étaient trop délicats pour supporter d'être courroucés, et bien vite elle se contentait de le regarder comme elle le faisait toujours. Elle ne savait pas se fâcher, elle ne savait pas hausser le ton de la voix. "Mais tu as raison, ton thé est toujours parfait. Pour me faire pardonner je vais te jouer un morceau, celui que tu veux." Elle resta de marbre. D'ordinaire cette attention l'aurait fait gentiment rougir et l'aurait détendu. Mais Yeonghwan ne jouait pas du violon : il le massacrait. "Bois plutôt ton thé avant qu'il ne refroidisse." Parfois il y avait une fissure dans son caractère, et le masque parfait et lisse se craquelait. Elle sortit pour étendre le linge. Cet homme, il fallait pouvoir s'y faire. Mais qu'aurait-pu lui dire Yeonghwan qu'elle ne savait pas déjà ? Quelque chose, une impression, lui serrait parfois l'esprit. Il ne savait pas pourquoi. C'était dans l'air. Tout était toujours dans l'air. Un peu de nostalgie. Il posa son violon et but une gorgée de son thé. Et c'était exactement ce qu'il lui fallait. Il tourna la tête pour la voir s'affairer dans le jardin. Elle était exactement ce dont il avait besoin, mais il ne savait même pas qu'elle existait, mais il ne savait pas tout le bien qu'elle lui faisait.

©️ SIAL — icons fanpop


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 22 ☆ ARRIVÉE : 24/11/2017 ☆ PSEUDO : Animus ☆ AVATAR : So Ji Sub ☆ CRÉDITS : moi ☆ WONS : 62
☆ POINTS : 220



Sujet: Re: reason & spirit    Ven 24 Nov - 19:01
bbchat a écrit:
c'est le premier forum à avatars réels où je m'inscris
BIENVENUE AU CLUB !!!
et sur le forum aussi. ♥️
bon courage pour la suite de ta fiche hihi.  :oula:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 52 ☆ ARRIVÉE : 25/09/2017 ☆ PSEUDO : evil triangle. ☆ AVATAR : chen (exo). ☆ CRÉDITS : sial. ♥ ☆ WONS : 121
c h e e s e ! !



☆ ÂGE : vingt ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en arts + petits boulots en parallèle.
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire // demisexuel panromantique.
☆ POINTS : 305



Sujet: Re: reason & spirit    Ven 24 Nov - 21:27
Citation :
Les touristes l'adorent et les désespérés aussi.

voilà.
j'aime.
et puis jisub :nyu: :nyu: :nyu:

bienvenue et bonne chance pour ta fiche :mih:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: reason & spirit    Sam 25 Nov - 11:21
Yeongho a écrit:
BIENVENUE AU CLUB !!!
Yeaah ♥️ toi aussi :hug: i like it

Jihei : meerci :flower:  j'aime que tu aimes eheh

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 22 ☆ ARRIVÉE : 24/11/2017 ☆ PSEUDO : Animus ☆ AVATAR : So Ji Sub ☆ CRÉDITS : moi ☆ WONS : 62
☆ POINTS : 220



Sujet: Re: reason & spirit    Sam 25 Nov - 16:05
bienvenuuuue avec ce monsieur :mih:
excellent choix, on le voit pas souvent :mih: :mih:
amuse-toi bien :coeur:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 91 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : yoolee/hiba ☆ AVATAR : sungjar ☆ CRÉDITS : kisskiss ☆ WONS : 315
☆ POINTS : 370



Sujet: Re: reason & spirit    Sam 25 Nov - 21:44
OMG JISUUUUB :larmes:
bienvenue par ici, je suis trop fan de l'ava et de ce que j'ai pu lire :no:

Citation :
mais tant de perfection arf ce design ce contexte je suis sous le charme ~ j'espère quand même que j'ai pas écris de conneries :O

DOIQHEUTIJOZHUG :no: :no: :no: :no: :no: :no: :no: :no: :no:

Voir le profil de l'utilisateur

_________________


☽☽ manque -  et me dire tout est fini mais tenir encore dix petites minutes avant que tu ne me sortes de ta vie et oublier qui je suis

avatar
Admin
☆ MESSAGES : 100 ☆ ARRIVÉE : 02/10/2017 ☆ PSEUDO : sial ☆ DC : lee jinsun ☆ AVATAR : pcy ☆ CRÉDITS : chaton ☆ WONS : 157


et serrer les poings parce que je t'en veux et me taire parce que c'est mieux et te regarder briller et me dire que je devrais être heureux ; et te regarder t'effondrer et me dire que je devrais être heureux —

accepter de te voir me le prendre

et vous voir vous toucher vous pavaner vous sourire et faire comme si rien ne s'était passé — vos mains s'effleurer vos corps vibrer rien qu'avec le regard de l'autre ; souffrir de votre absence, souffrir de votre présence, pardonner encore parce que je ne sais faire que ça ; vouloir la mort (de l'amant du sang ou de celui qui n'est que le spectateur de sa propre miséricorde — moi.).



☆ OCCUPATION : agent des étoiles montantes et éclatantes ; agent des comètes qui chutent
☆ STATUT/ORIENTATION : homosexuel - coeur libéré, enfermé, bousculé.
☆ POINTS : 310



Sujet: Re: reason & spirit    Dim 26 Nov - 15:58
toujours plus de jisub ♥️
merci pour vos messages **
moi je suis fan de vous :no:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 22 ☆ ARRIVÉE : 24/11/2017 ☆ PSEUDO : Animus ☆ AVATAR : So Ji Sub ☆ CRÉDITS : moi ☆ WONS : 62
☆ POINTS : 220



Sujet: Re: reason & spirit    Dim 26 Nov - 18:20
Validation
.(dés)enchanté(e).





ohmy. une petite souris m'avait dit que t'écrivais trop bien.
et.
bah je l'ai constaté par moi-même. j'avais l'impression, je sais pas, de lire un roman un peu. c'était perturbant. génial hein. mais perturbant.
mais tellement génial. et j'adore ton personnage.

le roi de pique t'as repéré. toi et ta capacité à manipuler l'esprit des faibles et de ceux en deuil. il t'a appelé à lui sans même se dire que tu irais mieux ailleurs. il te veut à ses côtés. parce que tu pourras lui être utile un jour, il le sait.

-jihei-




Bienvenue choi yeonghwan sur le réseau d’Entropy.

Vous appartenez au groupe Pique. Vous devez allégeance au Roi.
Vos points de départ sont de 220.

La voix de votre dirigeant est souveraine.

Réalisez des missions pour votre groupe et votre solde de points augmentera. Des points peuvent vous êtes retirés à tout moment. En cas de solde négatif, vous êtes exclut du réseau.




Encore bravo à toi ! Pour tout faire bien comme il faut, il te faudra passer par ces différentes étapes. Nous te remercions d'avance pour ta participation et nous espérons de tout coeur que tu t'amuseras comme il faut parmi nous. ♡

les recensements
les fiches de liens
les fiches de rps
ton entropy

le flood



©️️ sial — img par tumblr

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
☆ MESSAGES : 22 ☆ ARRIVÉE : 10/09/2017 ☆ PSEUDO : ☆ AVATAR : ha jungwoo. ☆ CRÉDITS : kinjiki ☾ ☆ WONS : 32
En politique, mon cher, vous le savez comme moi, il n'y a pas d'hommes, mais des idées ; pas de sentiments, mais des intérêts ; en politique, on ne tue pas un homme : on supprime un obstacle, voilà tout. - le comte de monte-cristo ; dumas



☆ ÂGE :
☆ POINTS : 00



Sujet: Re: reason & spirit   

Contenu sponsorisé

 
reason & spirit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Norman Spirit.
» gimme a reason ▪ LISBET ; FIN
» wood spirit toujours
» RAL MAC
» le cache sourcils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: L'hôtel de ville :: Petits papiers :: Face tamponnée-
Sauter vers: