contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
the way back (eridan)


 


the way back (eridan)
Partagez | 

Sujet: the way back (eridan)    Dim 24 Sep - 21:00
the way back

———
———

tenue &cheveux. coeur qui bat, qui bat.  si fort. peur solitaire qui revient, qui s'apaise. et ça fait mal. un peu trop ou pas du tout. beaucoup -oui, beaucoup. mais eridan il te fait peur. il t'inquiète. souvenirs désagréables, insupportables. tu te souviens encore de son aide, de ses malaises et de ses rires qui n'étaient pourtant pas le siens. conscients à demi vous étiez mort. sans honte, sans fougue. sans regrets ou juste après. parce qu'on attend toujours que l'ombre tapote sur l'épaule pour signaler sa présence. imprudence autour d'un verre -plusieurs. et ça part. -ça part, ça tangue. c'est détestable mais on recommence. c'est détestable mais l'or devient accoutumance. il est trop jeune, il est trop frêle pour foutre ses années en l'air. il est trop jeune, il est trop frêle, pour subir les malheurs que le monde lui impose. lui propose. avec un sourire, avec un petit rire. et il accepte. il est trop con. mais tu ne peux pas lui en vouloir. déboire trop simple, solution qui apaise et qui espère survivre au milieu de la férocité. solution qui se veut oui, rassurante, aimante. putain de facilité trop acquise.

téléphone que tu sers dans cette main invisible trop réelle, trop belle. poudre aux yeux, que tu as tendance à oublier jusqu'à ce que tout bascule. jusqu'à ce que tout devienne flou. la panique. tu attends un second appel ou peut-être pas. tu espères juste qu'il dérapera pas, jusqu'à ce que tu arrives. un soupire, un second et que c'est bon, cet air frais. qui soulage. peut-être que l'enfant en aura besoin. peut-être que l'enfant se perdra dans cette immensité polluée. haussement d'épaule. pensée personnelle. cela ne lui fera pas plus de mal. la porte dégagée d'un coup d'épaule, regards inconnus et similaires que tu disposes par une nonchalance incontestée. tu cherches simplement du regard le mal-venu. qui ne devrait pas se trouver ici. toi non plus. (ne l'oublie pas.)

chevelure ombragée, dégagée. tu t'avances avec aisance, complaisance. mal à l'aise au possible, au fond de toi. ton âme succombe et ton corps supporte. jambes solides que tu remercies en silence. chemin faisant, tu poses délicatement ta main sur l'épaule du plus jeune. désolé, désolant. eridan. prénom que tu te souviens avoir crié. avoir murmuré, susurré. ami lointain qui fait partit de ton passé, de ton présent. stop, ça suffit. ta main trop grande vient se poser sur le haut de son verre. tu le décales, sans grand mal. tu le laisses glisser loin. loin de ses mains, de ses reins. de ses envies, de ses ironies. qu'est-ce qui se passe ? tu oses t'asseoir à ses côtés. bienveillant, aimant. trop bon, trop con.mais cet enfant il est important. un peu. beaucoup. passionnément.

©️ SIAL &frimelda

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 139 ☆ ARRIVÉE : 18/09/2017 ☆ PSEUDO : noctis caelum. ☆ DC : lim dakota (nam joo hyuk) ☆ AVATAR : bang yongguk. ☆ CRÉDITS : (neovenus) // astra (sign) ☆ WONS : 271
その 本当にこの世界で起きてる最低な出来事を表現させない
歌わせない



☆ ÂGE : trentaine qui afflue, révolue. un peu de peine pour ce coeur déjà vieux, un peu miteux.
☆ OCCUPATION : ((tête penseuse qui se plaît et qui ordonne)) roboticien à la tête d'un atelier -gérant, aimant. une petite famille reconstituée, allouée.
☆ STATUT/ORIENTATION : elle est là à courir et tu peines à comprendre (apprendre). tu la regarde (l'admire) -soupire. absente. (encore)
☆ POINTS : 638



Sujet: Re: the way back (eridan)    Lun 25 Sep - 22:36
the way back

———
———

tenue &cheveux. Il l’saura pas Jihei. Il saura pas qu’il va toujours aussi mal. Il saura pas que ses démons sont  d’retour encore une fois — faut pas qu’il le sache. Qu’son coeur est de nouveau proie aux maux; surtout pas. Jamais. Pourtant il a besoin de réconfort, c’est un e n f a n t, toujours un enfant du haut de ses vingt ans. Peut-être d'un “j’serai là pour toi, raconte-moi”, d’une douce étreinte et de quelques mots-pansements. Mais ce soir il s’oublie dans ce qu’il est, concédant sa lucidité pour conserver sa fierté; l’alcool porté à son gosier lui apporte le repos de l’âme, le sentiment d’ne pas être si insignifiant. Eri est un p a r a d o x e qu’il ne s'évertue même plus lui-même à élucider. Tantôt braiser dans son venin prononcé et ses actes-cruautés, ce soir dans ce bar isolé, c’est l’enfant prince découronné et son âme gelée. Aujourd’hui bien trop blessé pour mimer quelques outrages du bout de ses lèvres, il se contente de geindre alors qu’il voit son verre s’éloigner de sa portée. ça suffit d’quoi? pourquoi t’là toi? Gamin ingrat, il ne s’en souvenait déjà plus, entre détresse et agonie, larmes et hérésie, qu’il avait songé l’espace d’un instant au seul qui pouvait l’aider à se repentir. Au seul p’être qui avait tout compris; à son désir de vivre et son envie de mourir.

Son désespoir, ses maux, sa peine. C’est un flot incontrôlable qui se meurt dans son esprit, un torrent d’émotions néfastes et de pensées nocives pour sa propre survie. Au même titre que la boite de pandore, son esprit est chaos, un enfer que même cerbère ne pourrait garder. toujours à vouloir jouer l’adulte hein? Ni de bonjour, ni de ça va? Eridan avait oublié comment faire. D’puis l’temps qu’il ignorait les autres, d’puis le temps qu'un seul prénom roulait le long de ses paroles. Pourtant il était (autrefois) si essentiel à sa vie, à son cœur meurtri; mais le manque de s o b r i é t é l’aveugle, le rend mauvais en dépit de l'importance qu'il lui accordait; du simple fait de l’avoir privé de son remède, il grogne aussi vite qu’il ne se brise. hosung-hyung le seul qui l’aura peut-être un jour appelé ainsi, le temps et l’attachement l’ayant presque forgé à l’image d’un père. pourquoi ça fait si mal? pourquoi l’alcool ne m’aide pas s’te fois? Il porte sa main contre sa poitrine; contre son organe battant comme s’il pouvait apaiser la douleur l’espace d’un instant, l’temps d’lui sourire. comment tu fais toi pour oublier? Ses pensées s’agitent et s’entrechoquent avec une certaine violence, mais leur tumulte et interrompu par une prise de conscience. comment on fait pour apprendre à aimer la vie?

©️ SIAL &frimelda

Voir le profil de l'utilisateur

_________________

   ☆☆☆ ce sont des mots prononcés au hasard qui m'ont tout révélé.
>
avatar
☆ MESSAGES : 80 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : Zest. ☆ AVATAR : Jk. ☆ CRÉDITS : queenshady; ☆ WONS : 155
⊹ .   ✫ * ⊹ *. * ⋆

Il hait,
il déteste,
il rejette,
il ne veut pas être sauvé.


il cherche la douce étreinte de la faucheuse
et ses baisers



« t'es beau lorsque tu vacilles, un pied dans le vide et l'autre qui s'accroche à des souvenirs.

c'est beau lorsque
t'essaies de vivre »

Eri s'exprime en #70c7ca



et si le bout du monde n'existe pas,
celui du mien,
c'est t o i





☆ POINTS : 258



Sujet: Re: the way back (eridan)    Lun 2 Oct - 19:25
the way back

———
———

enfant désagréable qui se croit roi, qui croit toi. à pouvoir l'ouvrir dans une situation inadéquate. qu'importe, tu lui pardonneras toujours tout. tout et n'importe quoi. un petit sourire : cela te fait remonter quelques souvenirs. par-ci, par-là. un subliminal, un jovial. t'as envie d'lui tirer les joues, les cheveux doucement. lui dire qu'il faut s'arrêter, maintenant, pas dans trente-ans. maintenant, parce qu'après c'est terminé. c'est perdu. c'est foutu. c'est cassé, brisé. violentée -petite vie fragile. petite vie tranquille soit-disant. toujours à vouloir jouer l’adulte hein? c'est triste. ça fait mal. c'est déroutant, dégoûtant. mais c'est toi, l'adulte. comme toujours. une petite poussée sur son épaule, histoire de le remettre un peu à sa place mais pour ta crédibilité on repassera. ferme-la. un peu froid. un peu sec. par amour, sans détour. un peu sonné, un peu fauché dans ce coeur.

dénominateur révélateur, provocateur. hyung, porté à ses lèvres comme une insulte, comme une douceur. un soupire, ta tête se secoue lentement. désespoir quand tu nous tiens. pourquoi ça fait si mal? pourquoi l’alcool ne m’aide pas s’te fois? enfant gâté, rejeté. enfant paresseux de tendresse, de maladresse. gamin incertain, mal-mené par ce putain de déclin. un peu de pitié, un peu de piété et tu espères prier pour cette petite chose égarée. (mais personne ne t'as jamais écouté). ça sauve pas toujours. -tu devrais le savoir. et le ton devient plus clair. rassurant, prenant. tu voudrais le sortir de là. mais t'es pas l'seigneur. t'es rien du tout. alors tu peux pas grand chose. comment tu fais toi pour oublier? main sur le coeur, pleine de douleur. lèvres pincées, doucereuses. et lentement tu viens le prendre contre toi, sa tête reposée contre ton épaule dépitée par le travail acharné. j'oublie pas. je vis avec. tu veux juste qu'il se repose, qu'il survive. avec un peu de ça, un peu de vous. un peu de nous. un peu de rien, de pas beaucoup. juste ce que tu peux lui offrir, en somme.  comment on fait pour apprendre à aimer la vie? esprit qui s'agite. t'as pas la réponse. elle te fait la nique, à toi aussi. mh. -c'est pas quelque chose qui s'apprend. un léger blanc. petite pause. une respiration, une seconde. tu sais pas ce que tu attends. un mauvais moment, ce n'est qu'un moment qui est mauvais. ton visage s'enfouit un peu dans sa chevelure. étreinte. pure. mais ça finit toujours par passer (...) il suffit d'être patient. -parfois un peu plus que les autres. un léger rictus naissant alors que tu te sépares de ton corps, te levant simplement en le regardant. aller vient, on va marcher un peu. jte ramène après.

©️ SIAL &frimelda

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 139 ☆ ARRIVÉE : 18/09/2017 ☆ PSEUDO : noctis caelum. ☆ DC : lim dakota (nam joo hyuk) ☆ AVATAR : bang yongguk. ☆ CRÉDITS : (neovenus) // astra (sign) ☆ WONS : 271
その 本当にこの世界で起きてる最低な出来事を表現させない
歌わせない



☆ ÂGE : trentaine qui afflue, révolue. un peu de peine pour ce coeur déjà vieux, un peu miteux.
☆ OCCUPATION : ((tête penseuse qui se plaît et qui ordonne)) roboticien à la tête d'un atelier -gérant, aimant. une petite famille reconstituée, allouée.
☆ STATUT/ORIENTATION : elle est là à courir et tu peines à comprendre (apprendre). tu la regarde (l'admire) -soupire. absente. (encore)
☆ POINTS : 638



Sujet: Re: the way back (eridan)   

Contenu sponsorisé

 
the way back (eridan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» Le come-back de Johnny
» Back to MAC: pas en Belgique?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Quartiers de Séoul :: Gangnam-
Sauter vers: