contexterèglementguideannexesinformationsgroupesbottinscénariospartenariats
membres du mois
+ 200 wons !
Jolies pièces de bois, pions vêtus de l’illusoire blanc ou du noir infâme manipulés entre leurs doigts experts dans cette nouvelle ville lumière. C’est leur couleur qui font aujourd’hui battre vos coeurs ; oubliez le passé, oubliez ce monde d’où vous venez car aujourd’hui vous n’êtes que de simples soldats destinés à leur faire remporter la victoire. À qui devrez vous allégeance ; plierez vous devant la science, l’esprit, la malice ou la décadence ? Faites votre choix, remportez la partie, car c’est le seul moyen de survivre au coeur d’Entropy. + plus



FERMETURE DU FORUM

forum city-fantastique — célébrités asiatiques mais aussi occidentales — l'action se déroule à séoul en corée du sudaucune ligne minimum par post



+ 29 octobre 2017 — version 2 enfin arrivée ! plus d'informations ici !
+ 14 octobre 2017 — soirée chatbox à 20h les chats ♥
+ 6 octobre 2017 — publication des premières rumeurs du black jack. réagissez ici !
+ 29 septembre 2017 — lancement des missions spécifiques + promotion de no jihei en tant qu'admin !
+ 17 septembre 2017 — ouverture du forum !
nouveautés
j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)


 


j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujet: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Jeu 21 Sep - 20:48
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


y’a trop d’trucs dans la minuscule tête de jihei en c’moment. y’a principalement eri. mais y’a sunwoo. et puis y’a sa soeur. et l’autre machin. gollum qu’on va l’appeler.
sauf que gollum, il a la classe.
quand jihei a trop d’trucs dans la tête, il prend son portable, son skate, et il sort. il a l’impression d’voler. il entend les roues, il est pas non plus complètement débile. mais c’est son truc. de traverser les rues d’hongdae en skate. de jouer avec les voitures, d’entendre les klaxons. entendre les gens rouspéter. entendre quand c’est des gens qui l’connaissent, quand ils crient son nom, avec cette intention claire de l’tuer. un jour.
puis il s’arrête. et il réfléchit.
le skate. faire chier l’monde. c’est vachement mieux à deux.
alors il envoie un texto à haneul. la haneul. celle qui s’marre quand il s’prend un poteau. et qui s’marre autant quand elle s’prend l’même poteau le lendemain. et il lui demande de l’rejoindre là où il est. la flemme de bouger.
et puis s’il se souvient bien, et qu’sa mémoire lui a pas joué un tour (paraît qu’ça lui arrive souvent, en c’moment), elle habite pas loin d’là. alors il attend. pas forcément une réponse au message. juste qu’elle débarque. ou pas.
et il l’attendra deux heures s’il faut. maintenant qu’il a eu l’idée, il la ressent comme étonnement essentielle. ça fait longtemps qu’il l’a pas vu.
plus d’une semaine.
et leurs délires lui manque. le fait d’se marrer sans raison apparente lui manque. le fait de pas avoir peur du regard des gens autour s’il se casse la gueule sur l’bêton, parce qu’ils seront deux à rire comme de gros phoques, ça lui manque.

il sait finalement pas combien d’temps il a attendu. et puis elle a peut-être répondu sur son portable aussi, il a pas regardé. (pas qu’il essaye d’éviter certains textos en c’moment, mais presque). et pourtant, il la voit arriver. de loin. il sourit en coin, se lève. s’avance vers elle aussi. pour réduire la distance. assez pour lui balancer le skate. assez pour qu’elle puisse -normalement, si elle est un minimum douée- le rattraper.
et si elle peut pas.
bah ça provoquera le premier, et pas l’dernier, fou rire de la journée.


copyright SIAL — icons bonnie

hrp:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Dim 24 Sep - 12:30
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


elle baille haneul, elle est fatiguée, presque exténuée de sa garde. et elle n’a qu’une envie, c’est de dormir. alors dès qu’elle sort de sa salle de bain, les cheveux qui perlent encore de gouttes d’eau, elle se laisse tomber sur le lit, se faufile rapidement sous les couettes avec un soupire d’aise. elle jette un dernier regard à son portable, 7h du matin. elle inspire profondément et se ferme les yeux.
elle se laisse sombrer, sombrer dans un sommeil presque agité par des rêves sans queue ni tête.

brrrr. brrr. brrrr.
c’est incessant, c’est énervant, cette chose qui vibre tout près du visage. elle essaye d’oublier, mais le rappel des messages se fait entendre encore. brrrr. brrrr. brrrr. elle grogne, se passe une main sur le visage avant de bailler. la fatigue se fait encore ressentir mais pas autant qu’avant. elle ouvre difficilement les yeux, émerge doucement, la main qui cherche, qui tombe sur le portable avant de le déverrouiller et de regarder. agressée par la luminosité de l’écran, elle l’écarte et cligne des yeux avant qu’un sourire se dessine sur ses lèvres.

jihei.
et elle ricane déjà haneul, alors qu’elle s’étire dans son lit, sans prendre la peine de répondre. elle se redresse, s’assoit, la tête en souffrance. le mal de crâne est bien présent. mais pas le temps de se plaindre, y a mieux à faire. la jeune femme se lève de son lit pour aller se préparer.

(…)

les écouteurs dans les oreilles, elle traverse les rues d’hongdae, le donut presque finit à la main. premier repas de la journée. il est 16h. le chocolat chaud dans l’autre. la musique résonne dans ses oreilles, la tête qui se balance doucement sur le rythme de sa musique et elle finit la dernière bouchée de son donut, prenant soin –habitude –souvent réprimée- de gamine ; de se lécher les doigts. elle n’est pas très loin de sa destination, mais elle prend le temps haneul. pour une fois, enfin, c’est surtout pour éviter de tenté le diable et de renverser sa boisson sur elle ou sur quelqu’un d’autre. elle but une nouvelle gorgée et y a le sourire qui se dessine sur ses lèvres lorsqu’elle aperçoit la silhouette de jihei devant elle.

y a jihei qui s’avance. et elle sait, haneul, qu’elle aura mal au ventre et au corps à la fin de la journée. elle va pour ouvrir la bouche pour le saluer, mais la seconde d’après c’est fini. tout va trop vite, trop vite pour elle. elle qui se retrouve le cul au sol. choquée, l’air du hibou surprit sur le visage. elle n’a pas vu le sourire en coin, elle n’a pas lu l’intention, elle n’a pas vu le skate s’envoler.

non, elle n’a rien vu.
mais elle a senti.

elle a senti la main se serrer sur son gobelet, le oh vibrant qui s’est échappé de ses lèvres, le skate qui a rencontré ses cuisses et le sol qui a fait contact avec le sol. le skate sur les cuisses, elle le regarde puis regarde jihei. – attend, j’ai pas compris là … qu’elle souffle en fronçant les sourcils. – qu’est-ce qu’il vient de se passer ? l’innocence sur ses traits enfantins, elle pose son regard sur son gobelet. ouvert, éclaté. le chocolat chaud tout sauf dans le gobelet et elle geint haneul, comme une enfant en battant des pieds et en retirant le skate. – jiheeei, mon chocoooochauuuud

oui,
on ne dira rien.
haneul, vingt-trois ans, médecin en pédiatrie.
l’enfance ne l’a définitivement pas quitté.


copyright SIAL — icons kawaiinekoj

hrp:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Dim 24 Sep - 22:08
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


manifestement. elle l’est pas. douée.
c’est d’la mauvaise foi, elle avait probablement pas d’main de libre, mais il voyait pas lui, d’où il était, c’est pas d’sa faute. il est myope en vrai, donc à cinq mètres d’elle, il pouvait pas voir. non.
du tout.

il voit, par contre, qu’elle se retrouve par terre. et ça l’fait marrer, jihei. et il s’approche d’elle. et la regarde, sans une once aucune de culpabilité. et il regarde le liquide marron exposé par terre, et ça l’fait juste rire de plus belle. parce que ouais, il a fait un strike.
c’est méchant, mais c’est genre. du gentillement méchant.
et puis c’est elle qu’a commencé. à s’moquer de lui au lieu de venir l’aider. c’est pas comme si elle était pas finalement venue. mais quand même. une demi-heure c’est long. assez long pour prévoir une vengeance longue.
et drôle.
et sadiquement ridicule.

c’qui est bien avec elle, c’est qu’il oublie tout jihei. tout. son beau-frère, sa soeur, eri, jinsun. il oublie. il passe outre. parce que quand il est avec elle, y’a qu’elle, et le skate, et les bleus, égratignures et coupures qui comptent. quand il passe du temps avec elle, c’est du bonheur, à l’état pur. sans filtre.
il aime être heureux jihei, il l’est souvent. il l’est avec ses potes, ses meilleurs amis. il l’est avec eri aussi. mais y’a des filtres, toujours, plus ou moins. y’a ce côté éloigné avec eri. ce côté je veux mais peux pas. et puis pour les autres, c’est d’la confidance. parler de lui aide pas à l’oublier pour quelques instants. au contraire.

pas avec elle.
pas de confidence, pas de parlotte. juste eux. le skate. et les chutes. et c’est bien comme ça.
c’est un bar, de l’alcool, réunis en une personne, en une periode de temps donné.
en moins nocif.
peut-être.
quoique.

finalement, jihei, il s’assoit face à elle, faisant gaffe à pas poser ses fesses sur le chocolat chaud. et il reprend le skate. pardon, qu’il dit, laissant échapper la fin de sa crise de rire. j’pensais que t’allais le rettraper. j’te l’promets. genre. vraiment vraiment j’pensais. mais bah. tu l’as pas fait donc. et il pouffe de rire, essayant d’masquer ça par un éternuement. ça va ? tes cuisses vont s’en remettre tu penses ?
et il rigole, jihei. cette fois clairement.

parce que bah.
c’est drôle.
et que c’est ça, le temps passé avec haneul. juste une tasse de bonheur.
et ça fait du bien.


copyright SIAL — icons bonnie

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Lun 25 Sep - 21:10
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


jihei : un ;
haneul : zéro.

et ça fait boum boum,
dans le cœur, dans la tête. pulsion d’adrénaline qui s’immiscent dans ses veines, c’est le palpitant qui s’affole d’un coup. et ça fait mal. et puis plus rien.
c’est la surprise, le choc, l’incompréhension qui se lisent sur ses traits, tout ça à la fois. les yeux écarquillés comme des soucoupes, la bouche ouverte, les bras en l’air alors qu’elle repose majestueusement le cul au sol. tombée. elle est tombée, le cul par terre, comme une idiote. première chute, mais pas la dernière, elle le sait. surtout lorsque le regard se pose sur la silhouette, lorsque ses tympans réceptionnent le fou rire bien mérité.
exprès, il a fait exprès.
elle le sait, elle en est certaine. et puis vient le gémissement, la plainte abusée qui sort de sa bouche alors qu’elle regarde, dépitée le gobelet qui contenait, autrefois ce magnifique mélange de lait chaud, de chocolat et un soupçon de cannelle. et elle le pleure, la gamine, son chocolat chaud. au même titre que la chute. elle se plaint, ouvertement, sans faire attention aux regards qui peuvent se poser sur sa personne.
qu’importe.
y a plus rien autour.
juste elle, jihei, le skate et le cadavre de son chocolat chaud. et sur le moment, elle se dit qu’heureusement qu’elle a terminé le donut avant. elle n’aurait pas supporté de le voir traîné au sol. et elle s’arrête de geindre, le regard dépité sur le visage hilare de son ami. le skate qu’elle balance devant elle, les jambes qui s’arrêtent de battre le sol comme une enfant capricieuse.
elle fronce le nez haneul, quand elle regarde jihei s’asseoir en face d’elle. il rit toujours, et elle a la vague impression que ce rire n’est que le début d’un tout, le début d’une vengeance personnelle. elle balance sa tête en arrière, les yeux fermés alors qu’elle entend ses excuses, entrecoupés de rire. – bhé tu penses trop jihei. et regardeeee, c’est mon chocolat chaud qui en a fait les frais. un tant soit peu rancunière, elle tend son gobelet en sa direction, qu’il regarde un peu plus les frais de sa bêtise.
et elle se redresse, posant son gobelet vide sur le sol. son autre main qui fouille dans son sac à la recherche d’un mouchoir pour essuyer les dégâts. elle relève la tête. il lui demande si ça va, elle baisse le regard sur ses cuisses et le redresse aussitôt. lui lançant le mouchoir à la figure. – pfff, bien sûr qu’elles vont s’en remettre, elles ont vus pire que ta connerie. qu’elle lâche --- la sienne ? absolument. et puis elle se met à rire haneul, parce que jihei, il a le rire qui communique, qui donne envie de rire. envie de sourire, envie de profiter de la vie. et haneul, elle remercie le ciel, ou plutôt la terre de l’avoir foutu sur son chemin. oui, elle remercie le bitume pour l’avoir foutu dans sa vie. et y a les larmes qui perlent au coin de ses yeux, prêtent à roulées sur ses joues. et elle s’essuie les coins des yeux, essaye de se reprendre.
elle respire haneul, ou elle essaye. – bon, sinon, je te manquais tant que ça ? qu’elle lâche, alors qu’elle se reprend doucement. – où tu t’emmerdais tellement que tu t’es dit que l’idée de m’voir m’vautrer comme une merde était un hobbie passionnant ? et elle affiche ce sourire haneul, jusqu’aux tempes, les yeux rieurs.

copyright SIAL — icons kawaiinekoj

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Mer 27 Sep - 22:17
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


les gens passent autour d’eux. ils les évitent. ils marchent droit, puis sont forcés de faire un détour. parce qu’il y a deux gogoles. assis. par terre. qui s’marrent. et s’marrent. les passants ont des réactions variant entre le rire et les chuchotements négatifs. voir les insultes.
jihei il entend rien. jihei il rigole. il rigole parce qu’elle rigole. et à ce qu’il voit, elle rigole parce qu’il rigole. et c’est pour ça qu’ils s’arrêtent pas. et qu’ils sont pas prêts de s’arrêter.
tout commence par une chute. parce tout commence toujours par une chute. puis un rire.
puis ce rire déclenche un rire.
sauf que d’entendre se rire, c’est vraiment trop drôle.
et ça finit. comme ça.
deux gogoles assis par terre qui s’marrent.

peut-être oui, qu’il pense trop, jihei. il s’est dit à un moment qu’elle pourrait le rattraper le skate. mais au final, est-ce que, physiquement, c’est possible ? ça il y a pas réfléchi. donc est-ce qu’il pensait vraiment qu’elle allait le rattraper ? ou est-ce qu’il espérait qu’il se passerait exactement ce qu’il c’est passé ? personne le saura jamais. surtout pas jihei. trop préoccupé à s’inquiéter de l’état des cuisses de son amie.
parce que bien sûr que c’est drôle. voir quelqu’un s’ramasser, c’est toujours drôle. surtout quand ce quelqu’un s’appelle haneul. mais jihei, c’est pas non plus qu’un connard sans coeur qui s’amuse de la douleur des autres. c’est aussi un pote, un ami. qui s’inquiète bien trop vite.

elle a rien haneul, bien sûr qu’elle a rien. un skate dans les jambes, ça fait pas si mal que ça.
si.
mais.
elle a pas mal, elle, c’est ce qui importe.

et elle rit. et il rit. et ça fait du bien d’se faire juger en en ayant rien à faire. c’est sympa d’regarder le regard désapprobateur des gens, et d’se dire qu’ils sont trop vieux pour comprendre, trop vieux pour s’amuser comme ils le font. et puis toutes les messes basses sont remplacées par un sourire d’un papi qu’a gardé son âme d’enfant, ou d’un gamin qui a vécu cette même scène hier, avec une amie de son âge.
et rien qu’pour voir ces regards là, jihei, il aime être avec haneul.

il lève les yeux vers elle quand elle lui demande s’il s’ennuyait. assez pour penser que la voir tomber serait une activité intéressante. ou si elle lui manquait.

et jihei, c’est un grand romantique. même en amitié. surtout en amitié.
c’est pas comme s’il pouvait l’être dans d’autres domaines.
hm. je m’ennuyais. principalement. et puis ça faisait longtemps que je t’avais pas vu. tu me manquais aussi. et puis. si tu t’entraînes pas, tu vas perdre tout ce que t’as apprit. en skate.

il rigole jihei. doucement. le poing devant ses lèvres. pour cacher ce que tout le monde peut entendre à des mètres à la ronde. un rire. d’enfant.
jeune enfant.

parce que jihei, quand il parle de tout ce qu’elle a appris, en skate. faudrait-il qu’il lui ai appris autre chose que toutes les différentes manières d’en tomber.


copyright SIAL — icons bonnie

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Dim 1 Oct - 14:48
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


débilité ou insouciance, qu’importe, c’est profond. profondément ancrée dans leur regard, dans leur être, dans les rires qui ne cessent de fuser. réponses innocentes face à une telle situation. et ils ne bougent pas, les culs ancrés dans le bitumes, les regards qui glissent sur leurs silhouettes. et les rires qui continuent. et haneul, y a des perles d’eau salées qui se forment au creux des yeux tant elle rit, la joie qui étirent ses traits fatiguées. et ils arrivent à se contrôler, un peu, pas beaucoup.
ils se contrôlent jamais quand leurs chemins se croisent. haneul, elle essaye de reprendre du souffle, de calmer ce fou-rire, elle essuie les coins de ses yeux après s’être débarrassée des restes du chocolat chaud. qu’importent, elle est bien décidée à en avoir un autre, et pas de sa poche ; y a le regard qui se redresse sur la silhouette de jihei, le sourire qui ne quitte pas ses lèvres. sourire vrai, grave dans la porcelaine lorsqu’elle croise les traits physiques de son ami. haneul, elle ne peut que sourire quand elle est avec lui, elle ne peut que s’amuser quand elle est à ses côtés.
les bras qui se croisent contre sa poitrine, sans jamais quitté le trône de bitume, haneul, elle jette un regard rapide autour d’elle, sans prêter attention aux regards qu’elle croise. certains amusés, d’autres plus sombres, plus froids. et à ces regards, plus sombres, plus froids, haneul elle répond par le regard étincelant, le sourire jusqu’aux tempes. lumière dans la clarté, elle offre l’autoroute sur soleil sur son visage. rieuse de son petit effet insolent, elle se détourne de l’inutile pour se concentrer sur l’important.
jihei, j i h e i ;
jihei qui s’ennuyait, haneul qui affiche une moue boudeuse. haneul qui lui manquait. la moue attendrie qui prend place, et haneul, elle penche la tête sur le côté, les yeux d’un chiot en quête d’amour, la moue sur le bout de ses lèvres, elle s’empêche de minauder. – oooh. qu’importe, elle ne peut se retenir. – j’aurais presque envie de te patpat la tête. qu’elle lâche en riant. le rire qui se joint au sien.

– et puis longtemps, ça doit faire une semaine qu’on s’est pas vu, j’suis si importante que ça dans ta vie ? et y a le cœur qui tambourine dans sa cage, haneul. importante pour quelqu’un, le rose qui teinte ses joues porcelaines, le regard qui se détourne. haneul, elle chasse l’émoi par la moquerie, sa plus belle arme. parce qu’haneul, elle a des difficultés à se sentir importante aux yeux des autres. – mais je te remercie de t’inquiéter pour mon apprentissage du skate. si par apprentissage tu entends apprendre à essayer de marcher droit même si t’as mal aux jambes, aux cuisses et au cul a force de t’être ramassée une bonne dizaine de fois. et elle hoche la tête haneul, souvenirs, l’impression de déjà-vu comme si c’était hier. – t’sais que j’ai quand même eu du mal à marcher le lendemain tellement j’étais courbaturée de partout ? alors j’espère qu’aujourd’hui, ce ne sera pas pareil, parce que crois-moi, j’demande un pass pour un massage ! c’était l’enfer, heureusement qu’elle ne travaillait pas ce jour-là, elle aurait été belle à marcher dans les couloirs de la pédiatrie, m’enfin, elle aurait trouvé une bonne excuse pour s’foutre dans un fauteuil roulant ni vu ni connu.

copyright SIAL — icons kawaiinekoj

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Lun 2 Oct - 8:51
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


jihei. il est calme. vu de l’extérieur, on dirait pas, non. non, vraiment pas. vu de l’extérieur, il a l’air complètement timbré, lui et haneul d’ailleurs. mais. il sourit, béat. parce qu’avec haneul, il pense à rien. il pense au chocolat chaud. il pense aux quelques grains de sucres qu’elle a autour de la bouche. il pense au skate qu’il a dans ses mains mais qu’étaient sur ses cuisses il y a encore quelques minutes. il pense aux gens qui les regardent mal. aux gens qui sourient en les regardant. il pense à l’épicerie du coin de la rue. il pense à beaucoup, beaucoup de choses. mais rien qui puisse le mettre de mauvaise humeur. rien qui puisse le rendre triste. ou mélancolique. avec haneul, la vie est rose, bleu, jaune, orange, mais jamais grisâtre. avec haneul, la vie n’est jamais, ne serait-ce qu’un peu, négative.

quand elle lui demande pourquoi il l’a appelé, il lui répond avec sincérité. il saurait pas comment lui répondre autrement. elle est celle qu’il voulait voir. elle est celle avec qui il veut oublier le monde et ses problèmes.
haneul, c’est sa bouteille d’air, dans l’océan de galères qu’est sa vie en c’moment, ce puzzle. la vie, ça devrait être plus facile que ça, la vie. la vie, c’est beau. alors pourquoi ça fait autant mal ? bah quand il voit haneul, il oublie. et c’est un sentiment d’air frais, de plénitude qui s’installe.

jihei sourit. ça le dérangerait pas, lui, qu’elle le patpat. il aime bien quand les gens lui touchent les cheveux, en général. il a l’impression que c’est une façon de lui rappeler que des gens l’aiment. pas forcément ceux, celui, qu’il voudrait, mais. des gens. et daehyun, haneul, sunwoo, et tout autre personne aimant lui patpater ou passer leur main dans ses cheveux en font partis, de ces gens.
il les aime jihei.
ces gens.

une semaine, c’est long. qu’il voudrait pouvoir lui dire. une semaine, c’est sept jours. sept jours, 168 heures, 10 080 minutes, et. c’est tout. la flemme de faire les secondes. mais le fait est là.
une semaine, c’est long.

et aussi normalement que la conversation s’déroule toujours entre eux, elle parle du skate, de son apprentissage. et jihei rit, beaucoup. il se moque autour d’elle que d’lui même. parce que, quoi ? oui, au début, il essayait d’se venger. sauf que c’est plus, vraiment, le cas aujourd’hui. un peu, parfois. mais pas tout l’temps, quoi. ça change rien. elle continue de tomber. elle continue de tomber parce que faut s’le dire, jihei, c’est un très mauvais prof.
le skate, c’est naturel chez lui, il a aucune idée de comment l’expliquer.
tourne à droite. euh. penche toi à droite ? qu’il dit parfois. sauf qu’à se pencher à droite, bah forcément, elle tombe haneul.
et jihei comprend pas pourquoi. lui quand il le fait, il tombe pas. alors il rigole quand elle lui parle de marcher avec grande difficulté ou d’exiger un pack massage.

okok. c’que tu veux. allez. mets-toi debout. finalement, après quelques minutes à être assis sur l’bitume, comme des gogoles, jihei se lève. le skate sous le bras. il tend la main à haneul, parce que, c’est comme ça, qu’on fait. et il sourit. on va commencer par essayer de te faire tenir dessus. sur une ligne droite. sans virage. qu’il dit. lâchant un éclat de rire à la fin.
un de plus.
ni l’premier, ni l’dernier.


copyright SIAL — icons bonnie

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Lun 2 Oct - 23:07
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


s o u r i r e ; c’est le sourire qui s’fait facile quand jihei il est dans les parages, c’est le sourire instinctif, c’est l’sourire qu’est là avant même qu’on s’en rende compte. c’est l’sourire qu’est naturel, qu’est vrai. c’est l’amusement qui teinte les rires, c’est des étincelles de joie qui brillent dans les prunelles. jihei, c’est simple, sans prises de têtes. c’est la dose de plénitude, loin du quotidien. c’est un peu beaucoup de choses à la fois jihei. et elle sait haneul, elle sait que derrière ce masque, ce sourire, il y a la profondeur. une profondeur inconnue, silencieuse, qui se cache, qui sommeille quand elle est là. comme elle. ce sont les secrets qui se mettent en pause, juste pour profiter de la vie, comme des enfants. deux gamins insouciants, ces gamins toujours prêts à aller plus loin, sans se retourner, deux gamins prêts à se vautrer, rire et se relever. parce qu’ils se relèvent toujours, la main tendue vers l’autre. pilier insoupçonné. bouée de sauvetage. et haneul, elle a le sourire sucré sur les lèvres quand elle hoche la tête, quand elle lui attrape la main pour se relever. – oui m’ssieur. qu’elle chantonne. m’ssieur, ça fait trop poli pour eux, trop poli pour leur un an d’écart, mais haneul, elle s’en fiche un peu, même si c’est trop. parce que ça la fait rire sur le coup.

et haneul, elle se relève, époussette son jeans. prend soin de s’étirer un peu, elle est courbaturée haneul, elle est un peu fatiguée mais jamais elle ne le dira, ce n’est pas son genre. de se plaindre. elle écrase ses maux pour briller un peu plus, un peu trop qu’elle se dit parfois. parce qu’elle se sent pas à la hauteur de briller comme le soleil dans le ciel. parce qu’après tout, c’est pas forcément le ciel qu’on regarde souvent, ce sont les nuages, le soleil, la lune, les étoiles. mais jamais vraiment le ciel. parce que le ciel, il est toujours là, t o u j o u r s. les étoiles, elles font ce qu’elles veulent et on est content quand on en voit une apparaître dans la nuit noire, le soleil et la lune n’ont jamais vraiment la même place ; les nuages ne sont jamais les mêmes. mais le ciel, on crache dessus quand il est gris, on se plaint quand il fait trop chaud parce qu’il y a pas de nuages pour se couvrir du soleil, et on l’ignore la nuit parce qu’on dort.

et haneul, elle porte bien son prénom. ciel. constante dans la vie, on s’y attarde quelques minutes et on oublie. on se préoccupe pas de savoir. et elle s’y est faite à l’idée. d’être oubliée, d’être mise de côté. mais haneul, elle vit quand même. un peu pour elle. un peu pour lui. et c’est le regard niais qui se dessine sur ses lèvres quand elle pense à dowon. c’est l’envie de lui envoyer un message, de savoir si il va bien, de savoir où est-ce qu’il est. mais haneul, juste le simple fait de penser à lui, elle est encore plus heureuse.

elle passe une main dans ses cheveux et approuve. – oui après tout, ça devrait pas être compliqué hein. de se tenir droite sur un skate. haneul, elle remet bien son sac à dos, récupère le skate des mains de jihei pour le mettre au sol. et haneul, avec un peu d’équilibre, elle se met dessus. elle essaye de pas bouger. et le sourire un peu vainqueur prend place sur les lèvres. – okay, est-ce qu’il y a des positions à adopter ou ? genre, quand j’fais une ligne droite, je dois me mettre comment, quand j’veux tourner, j’fais comment ? elle est curieuse haneul. parce qu’elle veut connaître l’amour de jihei pour le skate. et puis, elle avait toujours trouvé ça sexy, quelqu’un sur un skate.


copyright SIAL — icons kawaiinekoj

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Jeu 5 Oct - 16:35
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———


c’est toujours drôle. toujours. c’est toujours sympa. toujours. c’est toujours comme ça, quand c’est haneul et jihei. quand ils sont ensemble, c’est toujours pareil. c’est pas comme un disque rayé, pas vraiment. plus comme un album de justin bieber. toujours la même chose. sauf que, pas vraiment. c’est un peu ça, tous les deux. toujours du rire, toujours des larmes, jamais tristes. toujours un moment, rarement l’même, où ils se retrouvent sur l’béton. en général, c’est pas en même temps. mais c’est comme ça, parfois, c’est innovant. et c’est une belle amélioration. qu’ils soient deux, assis par terre. comme des paumés. qui rient. et qui pleurent.

et il se lève, et c’est reparti. parce que c’est bien, ils ont bien rigolés. mais jihei il sait, il sait qu’ils peuvent rire bien plus que ça. les moments qu’il préfère quand ils sont ensemble, c’est ceux où il a cette impression qu’il va mourir par manque de souffle. ces moments où son bide lui fait tellement mal qu’il a cette impression qu’il va exploser. ou imploser, plutôt. et ces moments là, ils sont pas encore là. oh non. ça, c’était un échauffement. c’était juste une mise en bouche. un étirement pour les muscles de leur mâchoires. un étirement pour leur corde vocales. qu’en prennent quand même plein la gueule quand ils rient.

et finalement, elle se lève à son tour. elle lui chope la main qu’il lui tend. et elle s'époussette. ce que jihei pense inutile. elle va retomber trop vite pour que les gens aient le temps de voir que son pantalon est crade. et elle s’empare du skate. sans que jihei lui demande quoique ce soit. et ça le fait franchement marrer. il se marre d’avance, d’anticipation.
juste.
il se marre quoi.

et il se marre de plus belle quand il la voit essayer de tenir en équilibre sur un skate immobile. ouais. tout l’monde peut le faire ça. alors il rigole. parce que même si elle y arrive, c’est juste. pas naturel chez elle. et. c’est. drôle.
ça lui donne l’impression d’être devant une vieille de 80 ans qu’essaye de s’mettre au skate pour faire djeuns. non vraiment.
et la vision, au delà d’être hilarante, est effrayante.
parce que jihei, il a l’impression de jamais être passé par ce stade, ça a été naturel chez lui, le skate. au moins d’aller droit, de tourner.

et il a aucune putain d’idées de comment lui expliquer ce qu’elle doit faire.

finalement, il se retrouve à être aussi ridicule qu’elle. les pieds par terre, à essayer de prendre la pose qu’il a sur un skate, voir s’il arrive à décrire ce qu’il ressent. euh. tu. euh. plie un peu tes jambes. et euh. attend. il plie un peu les jambes et se met un peu vers l’avant. ouais c’est ça j'crois, euh, mets toi un peu vers l’avant ? PAS TROP ! tu vas tomber la tête la première sinon. mais. un peu, juste pour continuer à faire avancer le…


et il s’arrête, fronce les sourcils.
haneul. t’es au courant que. t’avances pas, pas vrai ? enfin. j’veux bien te dire comment faire pour tourner, mais tu veux pas déjà apprendre à pas être. juste. debout ? c’est un moyen de transport. et c’est pas électrique ou quoi. pousse le sol de ton pied déjà. genre. vers là où tu veux aller. déjà. si t’arrives à faire ça sans perdre l’équilibre, c’est qu’y aura du progrès.

il est tenté par lui dire de surtout bien tendre les jambes, juste pour être certain qu’elle tombe, mais il l’a déjà fait, plusieurs fois. et puis, il se contredirait, ses intentions seraient bien trop claires.
et c’est pas sûr qu’elle ait besoin de mauvais conseils pour se vautrer. si ça s’trouve elle perdra l’équilibre d’elle même.


copyright SIAL — icons bonnie

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
on peut donner bien des choses à ceux que l'on aime. des paroles, un repos, du plaisir. tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque. il m'est impossible de me passer de toi, même quand je te vois, tu me manques encore.
avatar
Admin
☆ MESSAGES : 245 ☆ ARRIVÉE : 19/09/2017 ☆ PSEUDO : bermudes. ☆ DC : noriko, la cynique misanthrope & nayung, la... la nayung. ☆ AVATAR : taehyung. ☆ CRÉDITS : casualty ♥ ☆ WONS : 127


Don’t leave me at the end of the cold world but come back to my side. Come back home, can you come back home ?



I’m pushing back all the pain. I’m still waiting for you like this. Now you gotta do what you gotta do.



☆ ÂGE : 22 ans.
☆ OCCUPATION : étudiant en informatique.
☆ STATUT/ORIENTATION : en couple. j'crois. homosexuel.
☆ POINTS : 414



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)    Dim 22 Oct - 17:23
j'suis juste pote avec le sol. wsh.

———
———

le sourire qui se forge sur ses lèvres, les yeux qui pétillent quand bien même la fatigue voile la pupille. elle est prête haneul, prête à tout, prête à réussir, prête à échouer, prête à voler, prête à tomber. alors elle se relève, la main tendue vivement attrapée pour se relever. une fois sur ses pieds, elle prend soin de nettoyer son jeans – geste insensé au vu de la situation, mais qu’importe. c’est instinctif.

sans plus attendre, haneul elle s’empare du skate, le dépose à ses pieds et fait des pieds et des mains pour se tenir debout dessus – sous le regard, évidemment, hilare d’un jihei prêt à pouffer de rire. mais haneul, elle prend la tête très au sérieux, elle veut apprendre alors tant pis si elle doit poser des questions connes. redressée comme un pic sur le skate, elle regarde jihei, les bras écartés, pour garder le peu d’équilibre qu’elle a. et elle suit doucement les instructions, l’air studieux sur les traits poupée ; les lèvres pincées, le nez légèrement retroussé, elle fait tout ce qu’il dit. plier un peu les jambes, un petit peu vers l’avant, sursautant plus sur son pas trop que sur sa propre position et le regard qu’elle lui lance la ferait probablement rire. plongée dans les instructions, elle relève la tête et son sourire disparaît pour laisser apparaître une mine blasée.

et elle écoute les reproches, les remarques alors qu’elle se redresse de tout son long, les bras croisés contre sa poitrine, le soupire qui s’échappe digne d’un bœuf. – merci de l’avoir remarqué crétin. qu’elle grommelle comme une petite vieille avant de secouer le visage. et elle l’écoute piailler. et lorsqu’il a fini, haneul, elle lève les yeux au ciel. – tu sais, j’ai vaguement l’impression que t’attends que ça, que je me vautre, n’est-ce pas ? question rhétorique, elle le sait. c’est marqué sur son visage.

même un aveugle pourrait le savoir, rien qu’au ton employé. boudeuse, elle hausse les épaules et remonte le menton, comme une enfant. pour autant, elle ne perd pas son objectif de vue. apprendre à faire du skate. et elle se maudit de ne pas avoir acheté ou lui faire ramener des protections. – je te préviens que si j’me fais mal, qu’importe si j’bosse à l’hosto, c’est toi qui payera les frais hein ! qu’elle chantonne en dandinant de la tête. avant de rire. rire, rire.

et haneul, elle inspire profondément. – ok, juste comme ça, ça va mais ça fait un peu peur quand même hein. et haneul, elle souffle longuement avant de se mettre en place, comme elle l’a déjà vu faire, un pied en avant, l’autre au sol. et haneul, elle sert les poings, les bras en avions. elle plie un peu la jambe et pousse sur son autre. le skate commence à avancer, doucement mais sûrement. prenant une bonne poussée, elle se dépêche de mettre les deux pieds dessus, luttant pour garder l’équilibre. pensant à bien plier les genoux. malheureusement, elle ne vit pas arrivé un de leurs comparses. une jolie queue de poisson effectuée, c’est le cri qui sort de ses lèvres avant qu’elle ne rencontre le sol lourdement. sonnée et piquée à vive par la douleur à son avant-bras, haneul grogne lorsqu’elle se redresse. le visage qui se redresse mais rien, elle ne voit rien. il a déjà fui dans la rue. – la prochaine fois je m’enveloppe dans du papier bulle.

copyright SIAL — icons kawaiinekoj

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ MESSAGES : 105 ☆ ARRIVÉE : 17/09/2017 ☆ PSEUDO : wonderland, kass. ☆ AVATAR : byun jungha, la belle. ☆ CRÉDITS : hoodwink (av) + tumblr (justwinterwonderland) (sign) ☆ WONS : 241

nothing comes even close to half of you.
and she thought i wonder how i would’ve ended up if you hadn’t walked into my life --



☆ ÂGE : vingt-trois ans -- haneul, c'est l'errance d'une vie solaire, vingt-trois étés indomptés.
☆ OCCUPATION : c'est l'enfant parmi les enfants, la blouse blanche qui impose le respect et la curiosité, haneul, elle déambule, le sourire qui rayonne tel un soleil sur le bout des lèvres dans le service de pédiatrie de l’hôpital universitaire de séoul
☆ STATUT/ORIENTATION : célibataire, depuis la nuit des temps. l'âme pure mais elle a l'cœur capturé, la gamine.
☆ POINTS : 400



Sujet: Re: j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)   

Contenu sponsorisé

 
j'suis juste pote avec le sol wsh. (haneul)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ENTROPY :: Quartiers de Séoul :: Hongdae-
Sauter vers: